Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

« Qui est Israël ? »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> Porte ouverte, ouvrons le débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
YEROUCHALAIM


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2011
Messages: 19
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Avr - 16:49 (2013)    Sujet du message: « Qui est Israël ? » Répondre en citant

« Soixante-dix semaines ont été déterminées sur ton peuple et sur ta ville sainte. »


M-W poursuivant l'étude de cette prophétie avec un redoublement de ferveur, y consacrant non seulement ses journées, mais encore des nuits entières, il constata d'abord que le point de départ des deux mille trois cents soirs et matins ne se trouvait pas dans le huitième chapitre de Daniel. Bien que l'ange Gabriel eût reçu ordre d'expliquer la vision à Daniel, il ne s'était que partiellement acquitté de sa mission; devant le tableau des terribles persécutions qui attendaient l'Église, le prophète avait senti ses forces le trahir et n'avait pu en supporter davantage; l'ange l'avait donc quitté pour un temps. « Je fus plusieurs jours languissant et malade, raconte Daniel. J'étais étonné de la vision, et personne n'en eut connaissance. »

Cependant, l'ordre de D.ieu à son messager subsistant : « Explique-lui la vision », l'ange, pour s'en acquitter, était retourné auprès de Daniel et l'avait abordé ainsi : « Je suis venu maintenant pour ouvrir ton intelligence... Sois attentif à la parole, et comprends la vision! » (Daniel 9.22-27 , vers.Crampon.) Et tout en reprenant son exposé, Gabriel avait spécialement insisté sur le point de la vision resté inexpliqué, soit la chronologie de la période des deux mille trois cents jours, en ces termes :

« Soixante-dix semaines ont été déterminées sur ton peuple et sur ta ville sainte... Sache donc et comprends : Depuis la sortie d'une parole ordonnant de rebâtir Yeroushalaïm jusqu'à un oint, un chef, il y a sept semaines, et soixante-deux semaines; elle sera rétablie, places et enceintes, dans la détresse des temps. Et après soixante-deux semaines, un oint sera retranché, et personne pour lui... Il [ce chef] fera une alliance ferme avec un grand nombre pendant une semaine; et, au milieu de la semaine, il fera cesser le sacrifice et l'oblation. » (Daniel 9.22-27, vers. Crampon.)

L'ange avait été dépêché auprès de Daniel afin de lui faire comprendre la portion de la vision restée inintelligible au prophète : celle relative à la période prophétique (chap. 8.14) : « Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. » Aussi, après avoir dit à Daniel : « Sois attentif à la parole, et comprends la vision », les premiers mots de l'ange furent : « Soixante-dix semaines ont été déterminées sur ton peuple et sur ta ville sainte. » Le verbe traduit ici par « déterminées » signifie littéralement « retranchées ». Or, soixante-dix semaines représentent quatre cent quatre-vingt-dix années. L'ange déclare donc que Cette période été « retranchée » et mise à part pour le peuple juif.

Mais « retranchée » de quoi? La période des deux mille trois cents soirs et matins étant seule mentionnée dans la vision, les soixante-dix semaines ne peuvent être « retranchées » que de celle-là; il s'ensuit que cette période de soixante-dix semaines fait partie des deux mille trois cents jours, et que les deux périodes ont le même point de départ. Or, l'ange annonce que « les soixante-dix semaines commenceront avec a la parole ordonnant de rétablir et de rebâtir Yeroushalaïm ». Un seul point restait obscur. S'il était possible de déterminer la date de ce décret, se disait Miller, nous aurions donc trouvé le point de départ des deux mille trois cents soirs et matins.

Or, ce décret et cette date se lisent au septième chapitre d'Esdras, versets 12 à 26. Le décret fut promulgué par Artaxerxès, roi de Perse, en 457 avant notre ère. On lit également dans le même livre (6.14) que la maison de l'Éternel se construisit « d'après l'ordre du D.ieu d'Israël, et d'après l'ordre de Cyrus, de Darius, et d'Artaxerxès ». En rédigeant, en confirmant et en complétant le décret, ces trois rois l'amenèrent à la perfection, requise par la prophétie pour lui permettre de marquer le commencement des deux mille trois cents ans. En prenant l'année 457 comme date de la promulgation du décret en question, on constata que tout ce qui devait marquer les soixante-dix semaines s'était réalisé. Le texte disait :

« Depuis la sortie d'une parole ordonnant de rebâtir Yeroushalaïm jusqu'à un Oint, un Chef, il y a sept semaines, et soixante-deux semaines, soit soixante-neuf semaines prophétiques ou quatre cent quatre-vingt-trois ans. C'est en l'automne de l'année 457 que le décret d'Artaxerxès entra en vigueur. En ajoutant à cette date quatre cent quatre-vingt-trois ans, on arrive à l'automne de l'année 27 de notre ère, (Voir Appendice a36) et diagramme des périodes prophétiques.) où la prophétie fut accomplie. C'est en effet en l'automne de cette année 27 que Yeshoua reçut le baptême des mains de Jean-Baptiste et fut oint du Saint-Esprit. L'apôtre Pierre y fait allusion en disant : « D.ieu a oint du Saint-Esprit et de force Yeshoua de Nazareth. » (Actes 10.38) Et Yeshoua de même : « L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres. » Après son baptême, Yeshoua se rendit en Galilée, « prêchant l'Évangile de D.ieu » et disant : « Le temps est accompli. » (Luc 4.18; Marc 1.14, 15; Mathieu 10.5, 6)

Le texte de Daniel continue : « Il fera une alliance ferme avec un grand nombre pendant une semaine. » La « semaine » ici mentionnée est la dernière des soixante-dix; elle constitue les sept dernières années de la période accordée aux Juifs. Pendant ce temps, soit de l'an 27 à l'an 34 de notre ère, Yeshoua, personnellement, puis par ses disciples, adressa tout spécialement aux Juifs l'invitation de prendre part au festin évangélique. Lorsqu'il envoya ses disciples porter l'Évangile, il leur donna cette recommandation : « N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël. » (Luc 4.18; Marc 1.14, 15; Mathieu 10.5,6)

« Et au milieu de la semaine, dit encore la prophétie, il fera cesser le sacrifice et l'oblation. » En l'an 31, trois années et demie après son baptême, Yeshoua fut crucifié. La tragédie du Calvaire mettait fin au système des sacrifices qui, durant quatre mille ans, avaient attiré l'attention sur l'agneau de D.ieu. Le type avait trouvé son antitype. À partir des ce moment, tous les sacrifices et toutes les oblations du système mosaïque devaient cesser.

Les soixante-dix semaines, ou quatre cent quatre-vingt-dix ans, assignées aux Juifs ayant expiré en l'an 34 de notre ère, on constata qu'à ce moment précis, par la décision du sanhédrin, par le martyre d'Étienne et la persécution des chrétiens, la nation juive avait officiellement rejeté l'Évangile. Dès lors, le message du salut cessa d'être confiné aux Israélites et fut porté aux nations. Chassés par la persécution, les disciples « allaient de lieu, en lieu, annonçant la bonne nouvelle de la Parole ». Philippe, étant descendu en Samarie, « y prêcha le Mashiah ». Conduit par l'Esprit de D.ieu, Pierre présenta l'Évangile au centenier de Césarée, le pieux Corneille; et l'ardent Paul, gagné à la foi chrétienne, fut appelé à porter la Bonne Nouvelle « au loin vers les nations ». (Actes 8.4, 5; 22.21)
 
 W-E
 
 
 
 
 




 ROM11:11


Je dis donc : Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché ? Loin de là ! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie.

11:12
Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.


11:13
Je vous le dis à vous, païens : en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,


11:14
afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de ma race, et d'en sauver quelques-uns.


11:15
Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts ?


11:16
Or, si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi.


11:17
Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier,


11:18
ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte.


11:19
Tu diras donc : Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté.


11:20
Cela est vrai ; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains ;


11:21
car si D.ieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus.


11:22
Considère donc la bonté et la sévérité de D.ieu : sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de D.ieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté ; autrement, tu seras aussi retranché.


11:23
Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront entés ; car D.ieu est puissant pour les enter de nouveau.


11:24
Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier.


11:25
Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée.


11:26
Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit : Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés ;


11:27
Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés.


11:28
En ce qui concerne l'Évangile, ils sont ennemis à cause de vous ; mais en ce qui concerne l'élection, ils sont aimés à cause de leurs pères.


11:29
Car D.ieu ne se repent pas de ses dons et de son appel.


11:30
De même que vous avez autrefois désobéi à D.ieu et que par leur désobéissance vous avez maintenant obtenu miséricorde,


11:31
de même ils ont maintenant désobéi, afin que, par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde.





De grands changements dans le Corps du Mashiah arrivent !

« Qui est Israël ? » comprendre pourquoi tant de croyants sont de plus en plus enthousiastes en ces jours. Israël, l'Eglise, le mystère de la plénitude des Nations, l'aveuglement qui a touché les deux maisons d'Israël, et le plan directeur du Père pour unir leurs deux bâtons dans les derniers jours (Genèse 48 : 19; Esaïe 8:14; Ezéchiel 37:19).

Il y a bien longtemps, le Père a divisé Israël en deux maisons, Ephraïm (Israël) et Juda. Il les a envoyées, en tant que Ses deux témoins dans des directions différentes, pour établir ses vérités immuables sur la Loi et sur la Grâce.
Il y a Deux maisons—Deux directions—Deux finalités différentes—L'heure est venue pour ces deux maisons de se rassembler. Dans les temps de la fin, le Père désire les réunir pour faire éclater Sa vérité sur la terre.

Comment les croyants juifs et non juifs (Juda et Ephraïm) sont-ils appelés à devenir l'Homme nouveau promis en Yeshoua/Yeshua ?  Creuser votre relation avec le Saint d’Israël.

Que le Créateur d'Israël nous éclaire sur la véritable identité d'Israël. Qu'Il nous aide à mieux connaitre Ses plans. Qu’Il nous utilise dans la restauration prophétisée avant Son retour !

Que nos vies soient toujours davantage transformées en Yeshua/Yeshoua pour Sa Gloire,

Soyez richement bénis,

  
X-F
  



 
_________________
Reherchez premièrement le royaume et la justice de D.ieu !!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Avr - 16:49 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Iaacov


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2007
Messages: 45
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Avr - 21:41 (2013)    Sujet du message: Re: « Qui est Israël ? » Répondre en citant

YEROUCHALAIM a écrit:
« Soixante-dix semaines ont été déterminées sur ton peuple et sur ta ville sainte. »

 ROM11:11


Je dis donc : Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché ? Loin de là ! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie.

11:12
Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.


11:13
Je vous le dis à vous, païens : en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,


11:14
afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de ma race, et d'en sauver quelques-uns.


11:15
Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts ?


11:16
Or, si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi.


11:17
Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier,


11:18
ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte.


11:19
Tu diras donc : Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté.


11:20
Cela est vrai ; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains ;


11:21
car si D.ieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus.


11:22
Considère donc la bonté et la sévérité de D.ieu : sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de D.ieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté ; autrement, tu seras aussi retranché.


11:23
Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront entés ; car D.ieu est puissant pour les enter de nouveau.


11:24
Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier.


11:25
Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée.


11:26
Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit : Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés ;


11:27
Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés.


11:28
En ce qui concerne l'Évangile, ils sont ennemis à cause de vous ; mais en ce qui concerne l'élection, ils sont aimés à cause de leurs pères.


11:29
Car D.ieu ne se repent pas de ses dons et de son appel.


11:30
De même que vous avez autrefois désobéi à D.ieu et que par leur désobéissance vous avez maintenant obtenu miséricorde,


11:31
de même ils ont maintenant désobéi, afin que, par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde.





De grands changements dans le Corps du Mashiah arrivent !

« Qui est Israël ? » comprendre pourquoi tant de croyants sont de plus en plus enthousiastes en ces jours. Israël, l'Eglise, le m



 



Shalom,


Les 2 bergeries distinctes, les juifs et gentils sont de la volonté de D.ieu. Mais attention, la diversité ne signifie pas qu'il y ait un mur de séparation! 
Le Fils de D.ieu est venu pour enlever le mur de séparation.
Le Fils de D.ieu a momentanément abandonné (Psaume 22)  son identité juive afin que les juifs et les gentils greffés sur l'olivier franc juif, puissent retrouver leur identité juive.


L'écartement d'Israël est de la volonté de D.ieu. Ce n'est pas que D.ieu ait permis que les juifs s'écartent. Non, D.ieu a provoqué leur mise à l'écart.
Il ne s'agit donc nullement d'une "chute".


Les diverses traductions de l’épître aux Romains n'étant pas précisément des meilleures, il s'avère donc utile de reparler sur certains points mal compris par les croyants. 


En effet les passages  ROMAINS 11:11 nous disent "Je dis donc : Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché ? Loin de là ! Mais, par leur mise à l'écart, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie. 11:12 Or, si leur MISE A L’ÉCART  a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se REVIENDRONT tous. .../... 11:15 Car si leur MISE A L'ECART  a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts ?



S'il est donc bien question ici d'une mise à l'écart provoquée de manière souveraine par l'Eternel, nulle question dès lors de mettre cela sur le compte d'une chute


Pour sauver le monde, D.ieu s'est choisi un peuple parmi les nations et il l'a sanctifié (le verbe sanctifier signifie "mettre à l'écart"). Cette mise à l'écart s'est faite par un aveuglement provoqué par D.ieu. Et pour ce faire, D.ieu a utilisé leur incrédulité. 


Mais après tout? Quelle différence  y a-t-il entre des juifs et des non juifs en ce qui concerne l'incrédulité, dites-moi? Tous ont péché et sont privés de la gloire de D.ieu. Pourquoi alors marquer la différence et taper sur des juifs parce qu'ils n'ont pas cru? 


Si les juifs sont aveugles sur la question du Mashiah Yeshoua HaMashiah et ce depuis 2000 ans, c'est par un acte volontaire et souverain du D.ieu Puissant.  
Par contre si l'église est aveugle sur la question d'Israël, c'est par un acte diabolique satanique que les chrétiens sont aveuglés sur la place effective d'Israël dans le plan de D.ieu.
Pourquoi cela?
Si Israël est méprisé et rejeté aujourd'hui par une majorité de chrétiens, c'est parce qu'un esprit de ténèbres voile leur entendement. Et pourtant les plans de l’Éternel sont clairs : son peuple doit revenir aujourd'hui dans la terre promise afin d'accomplir les prophéties. L'ALYAH (la montée à Yeroushalaïm), les implantations, les constructions font partie donc entièrement du plan de D.ieu de ramener son peuple. Ce n'est que quand le peuple sera revenu dans la terre promise que le Mashiah Yeshoua pourra alors revenir avec les siens. 


Il n'est pas à douter que les temps de l'enlèvement de l'église et les temps du salut de tout Israël soient intimement imbriqués, l'un avec l'autre, pas l'un sans l'autre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
RE
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Oct - 10:49 (2013)    Sujet du message: Soixante dix semaines de Daniel 9 Répondre en citant

Je suis d'accord sur l'interprétation de la prophétie des 70 semaines que nous donne notre ami ici jusqu'à un certain point.

Je pense que la chronologie est correct de faire partir la prophétie des 457 avant JC et de la faire aboutir en 34. Mais le problème est là fin de la prophétie. Il est clair que le début est le décret de 457, il est claire que le Mashiah doivent être retranché au milieu de la semaine soit en l'an 31 et par là-même faire cesser le sacrifice et l'offrande. Mais rien dans cette prophétie ne nous dit qu'elle doit se terminer avec la mort de quelqu'un (Lapidation d'Etienne). De plus voir dans la fin des 70 semaines la fin du peuple d'Israël en tant que peuple de D.ieu, rejeté par D.ieu et remplacé par l'Eglise, n'est pas du tout ce que dit le texte.

Comme notre ami le dit la prophétie se termine par “Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine, et au milieu de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur.”
(Daniel 9:27) en fait le texte hébreu utilise le mot "higbir" concernant l'alliance, ce qui veut dire qu'il "renforcera" ou "agrandira" l'alliance, cela n'a rien à voir avec une annulation de l'alliance que D.ieu a contracter avec Israël.

Si on pense que les 70 semaines sont une sorte de temps de test ou de "probation" ou de "délai" donner à Israël il serait intéressant de savoir ce qu'Israël doit accomplir dans ce laps de temps pour être accepté par D.ieu, mais l'auteur ne dit rien la-dessus.

Pour comprendre ce qui se passe et l'enjeu de cette prophétie il faut revoir le contexte.

- Il est vrai qu'au chapitre 8 l'ange a donné une prophétie de 2300 soirs et matins ou 2300 ans pour la purification du sanctuaire.

- Il est vrai que l'ange ne lui a pas complètement expliqué la prophétie en ne lui disant que, que cette prophétie se rapportait à la fin des temps (8:26) c'est cela qui a rendu malade Daniel. Car pour lui la purification du sanctuaire voulait dire la reconstruction du temple qui était détruit, et alors qu'il était à la fin de la période prédite par Jérémie (70 ans) D.ieu lui dit "non pas maintenant, mais dans 2300 ans" c'est incompréhensible pour Daniel. Et plus lui la seule explication qu'il voit est que D.ieu considère que le peuple d'Israël ne s'est pas repentit et encore rester en Exil pour une longue période de temps.

- Il ne veut pas accepter ce décret de D.ieu, et après avoir à nouveau rechercher dans les livres prophétiques (Jérémie) il a la confirmation que D.ieu avait bien dit 70 ans (Daniel 9:1-2) et donc décide de prier pour que D.ieu pardonne à son peuple. C'est là que nous avons la merveilleuse prière du début du chapitre 9.

- Et c'est au moment où il prie pour son peuple, et pour la ville sainte et le sanctuaire dévasté:
“Je tournai ma face vers le Seigneur D.ieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre. Je priai l’Eternel, mon D.ieu, et je lui fis cette confession: Seigneur, D.ieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements! Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances. Nous n’avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos chefs, à nos pères, et à tout le peuple du pays. A toi, Seigneur, est la justice, et à nous la confusion de face, en ce jour, aux hommes de Juda, aux habitants de Yeroushalaïm, et à tout Israël, à ceux qui sont près et à ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés à cause des infidélités dont ils se sont rendus coupables envers toi.” (Daniel 9:3–7)

et à la fin de la prière:
“Maintenant donc, ô notre D.ieu, écoute la prière et les supplications de ton serviteur, et, pour l’amour du Seigneur, fais briller ta face sur ton sanctuaire dévasté! Mon D.ieu, prête l’oreille et écoute! ouvre les yeux et regarde nos ruines, regarde la ville sur laquelle ton nom est invoqué! Car ce n’est pas à cause de notre justice que nous te présentons nos supplications, c’est à cause de tes grandes compassions. Seigneur, écoute! Seigneur, pardonne! Seigneur, sois attentif! agis et ne tarde pas, par amour pour toi, ô mon D.ieu! Car ton nom est invoqué sur ta ville et sur ton peuple.” (Daniel 9:17–19)

- C'est à ce moment là que l'ange Gabriel revient lui expliquer ce qu'il n'a pas compris:
“Je parlais encore, je priais, je confessais mon péché et le péché de mon peuple d’Israël, et je présentais mes supplications à l’Eternel, mon D.ieu, en faveur de la sainte montagne de mon D.ieu; je parlais encore dans ma prière, quand l’homme, Gabriel, que j’avais vu précédemment dans une vision, s’approcha de moi d’un vol rapide, au moment de l’offrande du soir. Il m’instruisit, et s’entretint avec moi. Il me dit: Daniel, je suis venu maintenant pour ouvrir ton intelligence. Lorsque tu as commencé à prier, la parole est sortie, et je viens pour te l’annoncer; car tu es un bien-aimé. Sois attentif à la parole, et comprends la vision!” (Daniel 9:20–23)

- L'ange lui dit qu'il est un "bien-aimé", sa prière a été entendu au ciel, D.ieu l'a envoyé pour lui donner cette bonne nouvelle que sa prière a été entendu et qu'il va être pardonné de ses péchés et que Yeroushalaïm sera bien reconstruite.

- La prophétie des 70 semaines soit 70 x 7 jours = 490 jours ou selon le principe d'interprétation universellement accepté par les Chrétiens (Catholiques et protestants) comme par les juifs (voir les notes de la traduction du Rabbinat français) dans laquellle 1 jour prophétique est égale à 1 année de notre temps, cest 490 jours ou années donc, sont retranchés des 2300 jours ou années pour donner la réponse à Daniel, à savoir comment le peuple d'Israël sera pardonné de ses péchés.

- Le résumé de la prophétie est au verset 24:
“Soixante-dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l’iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints.” (Daniel 9:24)

- Ces soixante dix semaines ont été retranchées ou coupées des 2300 soirs et matins pour:
"faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l’iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints.”

- Les trois premiers verbes concerne le péché et son pardon et son expiation et son effacement, et le péché dans toute ses dimensions est mentionné ici, car le texte hébreu utilise les trois mots spécifique du péché "Pesha", "Chet" et "Avon" ce qui veut dire que tous les péchés d'Israël (souvenons nous du contexte et de la prière de Daniel) seront pardonnés.

- Comment?

“Après les soixante-deux semaines, le Mashiah sera retranché, et il n’aura pas de successeur.” (Daniel 9:26)
“au milieu de la semaine il fera cesser le sacrifice et l’offrande;” (Daniel 9:27)


Le Mashiah sera retranché (tué) et en fait c'est par sa mort qu'il "fera cesser le sacrifice te l'offrande" c'est  par son sacrifice que le peuple d'Israël obtiendra le pardon de ses péchés.

Par son sacrifice sur la croix le Mashiah fera cesser les transgressions
Par son sacrifice sur la croix le Mashiah mettra fin aux péchés
Par son sacrifice sur la croix le Mashiah expiera l’iniquité
Par son sacrifice sur la croix le Mashiah amènera la justice éternelle
Par son sacrifice sur la croix le Mashiah scellera la vision et le prophète
Par son sacrifice sur la croix le Mashiah oindra le Saint des saints.

- Une fois que le Mashiah a fait tout cela pour le peuple d'Israël, comment peut-on tordre le texte au point de dire qu'à la fin des 70 semaines Israël sera rejeté.

- En fait les 70 semaines de Daniel 9 sont la bonne nouvelle de l'Evangile, la bonne nouvelle du Salut en Yeshoua pour Israël et pour le monde.

Malheureusement, certains ont transformés cette bonne nouvelle, en une mauvaise nouvelle pour le peuple d'Israël.

- Le fait qu'à la fin de la prophétie il agrandit l'alliance, cela ne veut pas dire que l'alliance avec Israël est caduque, cela veut dire qu'il agrandit l'alliance vers d'autres horizons, il agrandit l'alliance vers les Gentils qui sont maintenant accueillis dans l'alliance avec D.ieu.

Auparavant, l'alliance était avec Israël, Après la venue de Yeshoua elle est agrandi aux gentils.

- Alors si la prophétie des 70 semianes se termine en 34 par l'agrandissement de l'alliance aux Gentils, quel événement a enclenché ce processus?

La conversion de Saul de Tarse qui est devenu Paul l'apôtre des Gentils. Cet événement a vraiment eu lieu en 34 de notre ère, peu de temps après la lapidation d'Etienne.

- Ce qui est en accord avec tout ce que dit Paul dans toutes les lettres et en particulier Romains 11
“Je dis donc: D.ieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d’Abraham, de la tribu de Benjamin. D.ieu n’a point rejeté son peuple, qu’il a connu d’avance.” (Romans 11:1–2)

L'épitre aux Romains a été écrite en 57 ou 58 de notre ère, à cette date là, Paul pouvait affirmer que D.ieu n'avait pas rejeté "son peuple".

- et concernant l'élection d'Israël il nous dit
“mais en ce qui concerne l’élection, ils sont aimés à cause de leurs pères. Car les dons et l’appel de D.ieu sont irrévocables.”
(Romans 11:28–29)


- Si donc nous disons qu'Israël a été rejeté et remplacé par l'Eglise à la fin des 70 semaines, nous sommes en contradiction avec Paul qui dit le contraire.

J'espère que ces quelques explications seront utiles.

RE
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:24 (2016)    Sujet du message: « Qui est Israël ? »

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> Porte ouverte, ouvrons le débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com