Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

« Les insultes, quand on porte la kippa, c'est tous les jours »

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> persécutions et antisémitismes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 21:02 (2012)    Sujet du message: « Les insultes, quand on porte la kippa, c'est tous les jours » Répondre en citant

« Les insultes, quand on porte la kippa, c'est tous les jours »

«Jusqu'à présent, je n'étais pas inquiète quand il sortait. Maintenant, je vais l'être.» Comme cette mère, dont le fils de 19 ans fait partie des trois étudiants passés à tabac samedi 2 juin 2012, la majorité des familles croisées lundi (4 juin 2012) matin à l’entrée de l'école juive Beth Menahem, près de laquelle a eu lieu l'agression, était perturbée. Presque résignée. 



« Sauf si frapper quelqu'un qui porte une kippa en criant « sale Juif » n'est plus un acte antisémite »

«On n'est plus à l'abri de rien. Notre communauté est visée en permanence. Ce n'est pas évident de vivre avec ça, surtout quand on est parent», confie un père de famille. L'émotion est d'autant plus grande que les trois victimes ont grandi dans ce quartier résidentiel et ont fait toute leur scolarité dans ce groupe scolaire, qui accueille les enfants de la crèche à la terminale. «J'ai appris ce qu'il s'était passé samedi soir, car je suis ami avec les parents des trois garçons, indique l'un des responsables de l'école. Ils sont très choqués.

Les insultes pour les gens de notre communauté qui, comme eux, portent la kippa, c'est tous les jours. Mais des actes comme ceux-là, d'une telle violence, ça prouve que l'insécurité est partout, ajoute ce cinquantenaire pour lequel le caractère antisémite de l'agression ne fait aucun doute. Sauf si frapper quelqu'un qui porte une kippa en criant « sale Juif » n'est plus un acte antisémite», s'agace-t-il.


 

«C'est écœurant ce qui s'est passé. Ce sont toujours les mêmes personnes et les mêmes lieux qui sont visés», ajoute cette mère, stationnée en double file devant le portail le temps que ses enfants entrent dans l'école. Un dispositif de sécurité mis en place par les responsables de l'établissement depuis l'attentat à la voiture piégée perpétrée contre une école juive voisine en 1995. «Mais les abords devraient être mieux sécurisés. Qu'est ce qu'il va devoir se passer avant que l'école ne soit vraiment protégée ? », s'interroge un père, qui aimerait voir les entrées et sorties de classes surveillées par la police. Lundi 4 juin, une patrouille est restée un moment postée devant le groupe scolaire, avant de repartir peu avant huit heures.
crif.org/fr/revuedepresse/«-les-insultes-quand-porte-la-kippa-cest-tous-les-jours-»/31461

_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 21:02 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 21:10 (2012)    Sujet du message: Richard Prasquier : l'agression de Villeurbanne ‘dans la suite’ de la tuerie de Toulouse Répondre en citant

Richard Prasquier : l'agression de Villeurbanne ‘dans la suite’ de la tuerie de Toulouse
Le président du CRIF s’est dit "très en colère" après l'agression de trois jeunes Juifs portant kippa par une dizaine d’individus qui les ont frappés à coups de marteau et de barre de fer, samedi 2 juin 2012 à Villeurbanne. Selon Richard Prasquier, les agressions antisémites ont augmenté depuis la tuerie de l’école Ozar Hatorah à Toulouse en mars dernier. "Nous n'avions pas vu une telle augmentation des actes antisémites depuis la période qui avait accompagné l'opération israélienne à Gaza en janvier 2010", a souligné le président du CRIF, en déplorant que Mohamed Merah soit devenu "une sorte de modèle, un exemple à suivre".


« Dans l'agression de Villeurbanne, je crois que le nom de Merah a été scandé »

"Ces augmentations sont très importantes, au niveau de celles de janvier 2009, au moment de l'opération « plomb durci » à Gaza, soit environ cinq fois les chiffres habituels, avec très souvent des expressions claires, du style « Merah est un héros », « on va le venger »", a expliqué M. Prasquier. Dans l'agression de Villeurbanne, "je crois que le nom de Merah a été scandé", a-t-il souligné. Le lien entre cette agression et la tuerie de Toulouse "me paraît indiscutable, parce que nous avons des données statistiques. Dans les semaines qui ont suivi les assassinats de l'école Ozar Hatorah, il y a eu une considérable augmentation du nombre d'actes antisémites", a expliqué M. Prasquier. "Cette augmentation a été constatée par les statistiques du service de protection de la communauté juive (SPCJ), mais aussi par les statistiques du ministère de l'Intérieur", a-t-il ajouté.
 
Le CRIF cite "90 actes recensés par le ministère de l'Intérieur dans les dix jours qui ont suivi l’attentat contre l’école Ozar Hatorah à Toulouse et "148 actes entre le 19 mars et le 30 avril" relevés par le Service de protection de la communauté juive. "Ce pic doit être compris comme une réaction épidermique à la tuerie de Toulouse par des agresseurs antisémites qui se sentent en empathie avec Mohamed Merah", a commenté le CRIF. "Ces augmentations sont très importantes, au niveau de celles de janvier 2009, au moment de l'opération « plomb durci » à Gaza, soit environ cinq fois les chiffres habituels, avec très souvent des expressions claires, du style « Merah est un héros », « on va le venger »", a affirmé M. Prasquier.
 
Pour le président du CRIF, le fait de voir "un groupe de jeunes qui considèrent que Mohamed Merah est un exemple, un héros, c'est très inquiétant". "Je ne dis pas qu'il s'agit d'un grand nombre de jeunes (...) mais je sais que de tous les côtés, nous avons entendu dire qu'un certain nombre d'enfants, de lycéens, de collégiens, avaient refusé la minute de silence qui avait été demandée par le ministère de l'Education nationale", au lendemain de la tuerie de Toulouse. Il a exhorté l'ensemble de la communauté nationale à comprendre que " les Français juifs, qui ne désespèrent pas de la République, ont malheureusement des raisons d'être inquiets".
 
Richard Prasquier n'a pas de nouvelles de l'état de santé des victimes, mais rappelle qu'avec l'usage de barres de fer et de marteaux, "les conséquences auraient pu être extrêmement graves". Dans un communiqué publié lundi 4 juin, le CRIF a souligné que cette agression ne relève pas de l'altercation entre bandes, mais d'une "violence anti-juive univoque  qui aurait pu entrainer des conséquences gravissimes"…
 
Pour Richard Prasquier les solutions "ne peuvent pas uniquement passer par la répression, mais elles ne doivent pas non plus être dans la complaisance". "Le travail en profondeur qui doit être fait pour déconstruire le fanatisme qui s'est emparé du cerveau de ces jeunes, c'est quelque chose de compliqué, mais de très important", a-t-il dit.
crif.org/fr/revuedepresse/richard-prasquier-lagression-de-villeurbanne-‘dans-la-suite’-de-la-tuerie-de-toulouse/31454

_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:09 (2016)    Sujet du message: « Les insultes, quand on porte la kippa, c'est tous les jours »

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> persécutions et antisémitismes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com