Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un jeune milicien islamiste rencontre Yeshoua

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Entre D.ieu et nous -> Témoignages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 993

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 22:59 (2011)    Sujet du message: Un jeune milicien islamiste rencontre Yeshoua Répondre en citant

Un jeune milicien islamiste rencontre Yeshoua




Moyen-Orient : Après avoir tué 223 personnes, un jeune milicien islamiste rencontre Yeshoua et change de vie.
Sa vie a été complètement transformée lorsqu’un jour un missionnaire, dans la rue, annonce que Yeshoua peut enlever toute culpabilité et nettoyer tout le sang qui couvre certaines mains. Le message le percute suffisamment pour qu’il dépose définitivement ses armes. "Ma vie et celle des autres ne comptaient pas, elles n’avaient aucune importance" dit Zachariah Anani. Il est devenu depuis le directeur d’un ministère international d’évangélisation : "Evangelism Millions to Millions Ministries International".
Sa famille, musulmane sunnite, voulait faire de lui un Imam selon la tradition instaurée par son arrière grand-père. Dès l’enfance il fréquente donc l’école islamique. A 13 ans, il suit l’entraînement qui fera de lui un soldat islamique, à la grande joie de ses parents.(selon les doctrines islamiques, le soldat qui meurt sur le champ de bataille a le droit d’atteindre le ciel.) La famille bénéficie alors d’une protection particulière et est très respectée. Au début des années 70, des petits gangs islamiques opéraient à Beyrouth, soutenus par l’Organisation de Libération de la Palestine.


Avec le temps, ces petits groupes ont rejoint le Hezbollah, le Hamas et d’autres groupements Jihadistes. "J’ai été équipé, entraîné et envoyé pour tuer les Juifs et les Chrétiens, et bien entendu, les Américains" précise Anani. A chaque mort annoncée et confirmée par deux autres soldats, il gagnait un point sur sa charte. Il avait ainsi accumulé 223 points et pensait bien mourir entre 18 et 19 ans. Un jour qu’il rôdait dans les rues de Beyrouth, il rencontre un missionnaire travaillant d’Opération Mobilisation qui prêchait dans la rue. "J’allais passer sans m’arrêter quand ses paroles ont retenu mon attention : Yeshoua-Mashiah vous donnera une nouvelle vie, une espérance, le salut. Je me suis arrêté pour écouter et parler avec lui."
Plus tard, Anani s’est rendu à la maison du missionnaire et il a vu une Bible pour la première fois. Le missionnaire a ouvert les Ecritures à l’endroit où Yeshoua dit : "Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos." (Evangile de Matthieu, ch.11 v.28) "Ces mots ont pénétré dans mon cœur très profondément et j’ai donné ma vie et mon âme à Yeshoua-Mashiah. Ce fut le début d’un grand changement dans ma vie. Ma première réaction a été de dire la joie de ma conversion à ma famille musulmane. Je n’ai pas caché ma foi que j’ai partagée avec mes parents et avec tout le monde le lendemain."


Des dirigeants Musulmans à Beyrouth ont lancé un procès contre lui, l’accusant d’apostasie. Anani se heurtait à la tradition Islamique qui spécifie que "Quiconque embrasse toute autre religion sera puni de mort".
"J’ai été jugé dans la mosquée qui jouxte ma maison. J’avais 3 jours pour renier ma foi nouvelle et redevenir musulman avec eux, sinon, j’allais mourir. Après les 3 jours, mon père a loué les services de tueurs Kurdes pour m’assassiner. Ils ont fait 18 tentatives d’assassinat et mon père a annoncé que la dernière chose qu’il veut accomplir pour se rapprocher de Dieu, c’est de me tuer. Dans l’une des tentatives, j’ai échappé de peu à mes attaquants qui m’ont accosté dans les rues de Beyrouth et poignardé, et fait une entaille profonde dans la nuque. Dans la tradition islamique, ils doivent me couper la gorge, non pas me tirer dessus ou m’empoisonner, bien qu’ils aient essayé également. Pendant mon transport à l’hôpital, j’ai été déclaré mort cliniquement. Plus aucun signe vital, mais un médecin continuait de tenter de me réveiller. Miraculeusement, j’ai survécu. C’est comme si le Seigneur ne voulait pas encore de moi. Quand le Seigneur a sa main protectrice sur vous, rien ne peut vous arriver."


Depuis qu’il a quitté le Liban en 1996, Anani continue d’être un témoin zélé de sa foi en Mashiah. Son témoignage est très puissant. Le fondateur du ministère d’Evangélisation Millions to Millions, Mansa Musa, l’appelle "le Paul des temps modernes". Anani parle ouvertement de sa foi à travers tous les Etats Unis et le Canada, organisant des ateliers et des séminaires ayant pour but de toucher les musulmans. Il a été attaqué plusieurs fois aux USA et sa voiture a été incendiée à Michigan. Les musulmans pensent ainsi faire une faveur à Allah.
Cet ancien soldat milicien continue de s’émerveiller des changements que Dieu a opérés dans sa vie. "Quand je regarde en arrière je suis attristé de ce qu’on m’a forcé à faire étant enfant. Maintenant, en Mashiah, je suis une nouvelle créature recouverte de son sang - Loué soit Dieu !"
Rapporté par Mark Ellis
 

_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Juil - 22:59 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rav D.K


Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2011
Messages: 66
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Aoû - 17:19 (2011)    Sujet du message: Un jeune milicien islamiste rencontre Yeshoua Répondre en citant

Gardons nous de juger ainsi.

Cette attitude ne viens pas d en haut.Que dirais tu de paul qui etait un tueur de chretiens par exellence?

A Dieu seul le pardon, a Dieu seul le jugement.
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 993

MessagePosté le: Mer 3 Aoû - 23:15 (2011)    Sujet du message: Un jeune milicien islamiste rencontre Yeshoua Répondre en citant

Comme je vois SaN, tu ne connais pas le pardon, ni que l'on ne doit pas juger.

c'est ce que tu appelle aimer son prochain ?

Tu devrais te réjouir qu'un musulman prennent et reconnaissent Yeshoua pour son Sauveur et Mashiah


 
Citation:

Ceci est une des techniques les plus efficaces du prosélytisme chrétien on va dire pour simplifier.

C'est un témoignage d'amour et de pardon de Yeshoua et un témoignage que Dieu change les coeurs.

Connais-tu vraiment le Seigneur, permet-moi de te dire que j'en doute.

 
Citation:

Cette homme très certainement torturé par des remord atroce après avoir tués, voit dans le christianisme une chance de pardon que l'islam ne lui apporte pas.

L'islam lui dit si tu as tué des non musulmans tu seras récompensé, mais lui ce son de cloche ne lui plait pas, car il a des remords, il se dit au fond de lui j'ai fait le mal, et donc l'islam sa religion est impuissante à l'aider, là ou le christianisme, lui fait espérer une chance de salut.



En général l'islam ne connait pas le pardon, une des récompenses de l'islam après la mort c'est de recevoir 72 vierges et aller plus haut dans le ciel.


 
Citation:

Cependant il s'agit d'une raison hypocrite de se convertir. Et la religion chrétienne lui apporte un espoir blasphémateur.


Il n'y a aucune hypocrisie la dedans, Dieu laisse les gens libre de choisir , le bien ou le mal et surtout le pardon.


 
Citation:

Moi je sais que Yavé est seul juge, en lui disant en acceptant Yeshoua comme sauveur, blablabla, tu aura le salut, ils commettent un blasphème, seul Yavé est juge et Yavé est justice. Eux ne sont ni  l'un, ni l'autre. Croire que Yeshoua est le Mashiah, ne sauvera jamais la vie de personne.
Pour avoir la vie éternel, de tout temps, il a fallu s'aligner sur son commandement, ça ne changera jamais.



Mais de quel blasphème parles-tu ?  sait seulement ce que c'est qu'un blasphème ?

Donc d'après toi, on ne doit pas témoigner du salut de D.ieu, c'est du n'importe quoi et tu n'as rien compris
Bon, alors dis-nous le commendemant de D.ieu svp, puisque tu connais si bien le commendement de Dieu.


 
Citation:

Un petit mot sur l'Histoire. Si l'empire romain est devenu chrétien. C'est parce que son empereur est devenu chrétien. Et cet homme c'est fait avoir il y a des siècles par la même ruse que ce milicien d'aujourd'hui.
Il avait de gros remord, d'avoir fait bouillir vivant sa femme et son fils par simple peur qu'un jour ils prennent sa place au pouvoir.
Ronger par le remord, l'espoir de salut que lui apporter ses prêtres lui ont fait embrassé la religion catholique.
Et Yavé sait que cela ne la pas empêcher pour autant d'aller tout droit en enfer. Moi je le sais pour une raison simple, un empereur romain par ses actes dans sa vie, ne peut pas aller ailleurs qu'en enfer tout simplement. Car Yavé est justice.


Donc toi tu as déjà juger et pourtant un des commandement de Dieu dit bien " tu ne jugeras point"
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
SaN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 4 Aoû - 14:20 (2011)    Sujet du message: Un jeune milicien islamiste rencontre Yeshoua Répondre en citant

Citation:
Comme je vois SaN, tu ne connais pas le pardon, ni que l'on ne doit pas juger


Quand tu me dis que je ne connais pas le pardon tu portes un jugement sur moi au sens ou tu emplois ce mot dans ton message. De + c'est une information que tu ignores, une conclusion hâtive, tu ne me connais pas pour savoir comment je suis par rapport au pardon.

Non je ne me réjoui pas d'un musulman qui devient chrétien. Je me réjoui lorsqu'un homme s'aligne sur la volonté de l'éternel, je me réjoui quand un homme à soif de vrai justice, je me réjoui quand un homme aspire à l'harmonie en toute chose, je me réjoui quand un homme s'applique à différencier le bien du mal, qu'il y arrive et qu'il rejette le mal, je me réjoui d'un homme qui à soif de vérité et qui s'en abreuve dès qu'il en trouve.

Pour le blasphème, j'ai l'impression qu'il a trop de chose que je vois que tu ne peux pas voir pour l'instant.

Me demander de te parler du commandement de l'Eternel de cette manière hypocrite, fait que je ne t'en dirais pas un mot pour le moment.

Sache cependant que je ne suis pas ton ennemi bien au contraire, alors ne me parle pas de cette manière si tu veux apprendre des choses sur moi.
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:57 (2018)    Sujet du message: Un jeune milicien islamiste rencontre Yeshoua

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Entre D.ieu et nous -> Témoignages Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com