Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le comité Turkel susceptible d'innocenter Israël de crime de guerre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 20 Jan - 21:49 (2011)    Sujet du message: Le comité Turkel susceptible d'innocenter Israël de crime de guerre Répondre en citant

Le comité Turkel susceptible d'innocenter Israël de crime de guerre

Une source qui a travaillé en étroite collaboration avec le comité Turkel, a déclaré jeudi que ses membres étaient susceptibles de prouver l'innocence d'Israël de crime de guerre lorsqu'ils publieront leurs conclusions, selon une information publiée par la radio de l'armée.

Il a dit que le comité mis en place pour enquêter sur les évènements de mai 2010 lors du raid contre la flottille pour Gaza tirera probablement comme conclusion que la façon dont l'armée israélienne a pris le contrôle du navire Mavi Marmara était en conformité avec les lois internationales.

Selon la source, les conclusions qui seront publiées lundi prochain ont été adoptées par tous les membres du comité et deux observateurs étrangers, qui sont experts en matière de terrorisme.

Le rapport se concentrera sur la question de savoir si le blocus imposé par Israël à Gaza est légal et conforme au droit international.

Le chef de Tsahal, le général Gabi Ashkenazi, a pris la responsabilité du raid contre la flottille lorsqu'il a témoigné en octobre devant le comité Turkel.

Ashkenazi a fait l'éloge des commandos de la marine, connus sous le nom de Shayetet 13, qui sont montés à bord du navire et qui ont été lynchés par un groupe de mercenaires islamistes. Il a dit que le second soldat a s'être rendu à bord a été immédiatement abattu.

http://www.juif.org/defense-israel/1443 ... guerre.php
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 20 Jan - 21:49 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 24 Jan - 21:46 (2011)    Sujet du message: Enquête israélienne : « le raid contre la flottille était légal » Répondre en citant

Enquête israélienne : « le raid contre la flottille était légal »
23 Janvier 2011 - Juif.org



Une commission d’enquête israélienne a défendu les actions des troupes qui ont pris part au raid meurtrier de l’année dernière contre une flottille de navires turcs visant à briser le siège de Gaza.
 
Les commandos de marine israéliens ont tué neuf extrémistes turcs à bord du navire turc Mavi Marmara le 31 mai, après que des passagers s’en soient violement pris aux soldats israéliens arrivés désarmés sur le navire.
 
Le rapport de près de 300 pages a été publié dimanche par la commission Turkel nommée par le gouvernement. Le rapport déclaré que les actions des soldats « ont été jugées légales, conformément aux règles du droit international » et qu’ils ont ouvert le feu en légitime défense.
 
La commission innocente les soldats de l’utilisation de violences inutiles, précisant : « il est possible de déterminer que les soldats de Tsahal ont agi de manière professionnelle et avec une grande présence d’esprit à la lumière de l’extrême violence qu’ils n’avaient pas prévu. »
 
« Ce professionnalisme a été manifeste dans le fait qu’ils ont continué à échanger leurs armes meurtrières contre l’option la moins mortelle, et vice versa, afin de donner une réponse adaptée à la nature de la violence qui était dirigée contre eux. »
 
Selon la commission, les soldats ont été surpris par la violence lorsqu’ils sont montés à bord du navire Marmara. « Les décideurs n’avaient aucune connaissance préalable de la réception violente qui avait été planifiée par les membres de l’IHH, et leur incapacité à identifier les intentions de l’IHH a directement affecté la planification et l’exécution de l’opération. »
 
Les membres de la commission ont constaté que la collecte incomplète de renseignements n’était pas la seule raison pour le manque de préparation : « la possibilité qu’un groupe organisé, armé d’armes meurtrières, se trouvait à bort du Marmara et avait pris des mesures pour contrer les tentatives de monter à bord du navire n’a pas été prise en compte. »
 
Tsahal a reçu des éloges de la commission Turkel pour avoir mis des officiers supérieurs au devant de la scène, y compris le commandant de la marine. « Cela a augmenté la prise de conscience de la chaîne de commandement au cours de l’évolution des événements, et a aidé à prendre des décisions de manière efficace, au bon moment, lorsque les incidents se sont développés. »
 
La décision d’utiliser des commandos pour cette opération a aussi été louée. « La décision est compatible avec la pratique internationale qui est utilisée dans les opérations navales, même si cela n’était pas considéré comme un affrontement armé, » indique le rapport. En outre, les membres de la commission ont salué la manière dont l’armée israélienne s’est chargée du transfert des passagers en Israël, en insistant sur la coordination entre les bureaux gouvernementaux.
 
Le comité a également abordé la décision d’arrêter la flottille avant son arrivée à Gaza : « nous insistons sur le fait que les échelons gouvernementaux et militaires… ont pris en considération les engagements d’Israël vis-à-vis du droit international au cours de la phase de préparation et lors de la gestion de l’opération. »
 
« La demande de fournir un bilan de ces engagements était en accord avec les intérêts généraux d’Israël pour empêcher une délégitimation politique et de nuire à l’image d’Israël, » a déclaré le comité.
 
Sur la décision de recourir à la force, les membres du comité ont noté que : « les membres de l’IHH ont agi avec violence à l’égard des soldats de Tsahal sur le Marmara en s’armant de divers types d’armes, y compris des barres de fer, des couteaux, des haches, des clubs et autres objets métalliques. »
 
« Les armes étaient capables de tuer ou de blesser gravement. En outre, les événements violents étaient évidents vu la manière dont l’IHH a organisé l’attaque conjointe contre les soldats de Tsahal. Les membres de l’IHH ont utilisé des armes à feux contre les soldats lors de l’incident. »
 
Pendant ce temps, la commission Turkel a également examiné la légitimité du blocus de Gaza. Ses conclusions révèlent que le blocus est proportionnel et que les droits de l’homme dans la bande de Gaza n’ont pas été violés par Israël.
 
Le comité a déclaré que, après avoir examiné le matériel qui lui a été présenté, y compris les documents des groupes des droits de l’homme, il n’a trouvé aucune preuve qu’Israël tentait de nier aux habitants de Gaza le droit de recevoir des denrées alimentaires ou qu’Israël cherchait à « détruire ou affaiblir la population (de Gaza) par la famine. »
 
Le comité note que, dans leurs déclarations devant le comité, les représentants des organisations humanitaires, y compris ceux du groupe ‘Médecins pour les Droits de l’Homme’, ont confirmé que pendant la période considérée, il y avait une quantité suffisante de nourriture dans la bande de Gaza, et que le problème était principalement d’ordre économique, ce qui signifie que la population n’avait pas les fonds nécessaires pour acheter de la nourriture. Une nourriture qui est pourtant en grande partie fournie par l’aide internationale, et qui n’est donc pas censée être vendue.
 
La commission Turkel a déclaré que l’enclave côtière dirigée par le Hamas souffre d’un « manque de stabilité nutritionnel », pas d’une famine, et a déterminé que le blocus naval israélien est légal, conformément au droit international.
 
La commission, dirigée par un juge de la cour suprême en retraite, comprend cinq membres israéliens et deux observateurs internationaux, le général de brigade Ken Watkin, du Canada, et Lord David Trimble, d’Irlande du Nord.
 
Les événements du Mavi Marmara ont attiré de lourdes condamnations internationales contre Israël, et contraint un allégement du blocus contre la bande de Gaza dirigée par le groupe terroriste Hamas.


http://www.juif.org/defense-israel/144558,enquete-israelienne-le-raid-contr…
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:53 (2016)    Sujet du message: Le comité Turkel susceptible d'innocenter Israël de crime de guerre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com