Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mamilla, renaissance d'un quartier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Culture juive uniquement -> Yeroushalaïm
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 22 Oct - 20:43 (2010)    Sujet du message: Mamilla, renaissance d'un quartier Répondre en citant


Mamilla, renaissance d'un quartier
Ysabelle MAZOUZ | 11 Octobre 2010

Il était une fois un petit quartier, baptisé du nom de "Mamilla".   
Situé à l'extérieur de la vieille ville de Yeroushalaïm, à deux pas de la porte de Jaffa, il avait accueilli, à la fin du 19ème siècle, les commerçants qui n'avaient pu trouver boutique dans les murs de la vieille ville et qui s'étaient ainsi installés dans ce quartier le faisant prospérer et devenir un des quartier d'affaires les plus importants de Yeroushalaïm.  

 

(La Mamilla - 1920)
La guerre de 1948 ne va pas épargner ce bel endroit qui deviendra un quartier fantôme vidé de ses habitants. La guerre des 6 jours ne fera qu'accentuer le déclin de ce quartier déjà malmené et abimé.  Les maisons laissées à l'abandon vont considérablement se détériorer, voire tomber en ruines et seront investies par de nouveaux immigrants kurdes qui se serviront de ce lieu pour s'y abriter et y vivront dans des conditions d'insalubrité extrêmes.   
Le projet de rénovation de ce quartier commence dans les années 1970.  Le Maire de Yeroushalaïm fait appel à Moshé Safdie, architecte de renom. Celui ci présente des plans jugés très intéressants mais trop "avant gardistes" pour une ville comme Yeroushalaïm. Safdi revoit donc sa copie et propose une nouvelle mouture  plus simple et plus appropriée à l'endroit. Ce projet recevra l'agrément du conseil municipal et notamment de David Kroyanker chargé de l'urbanisme à la Mairie et se base sur un axe qui relie la vieille ville aux nouveaux quartiers (partie occidentale de Yeroushalaïm).   
  
La réhabilitation du quartier s'avère difficile. Il faut détruire pour reconstruire.  Beaucoup de familles juives sépharades sont expulsées et relogées ailleurs. Le programme de réhabilitation avance doucement et la première partie du quartier mettra 16 ans pour voir le jour. Mais d'autres problèmes surgissent, les religieux sont opposés à tout ce qui est détente et divertissement si près de la vieille ville.   
Malgré tous les obstacles,  Mamilla est réhabilitée, Mamilla se reconstruit, le but étant de conserver les sites historiques existants.  Les pierres d'anciens bâtiments sont récupérées, numérotées et conservées afin d'être replacées dans le nouveau complexe. Ainsi, la maison Stern au n° 18 de la rue Mamilla qui a été occupée par Théodore Herzl lors d'un voyage à Yeroushalaïm, se retrouve entièrement réhabilitée et retrouve son emplacement originel.   
Mamilla renaît de ses cendres et retrouve sa vocation première, être un quartier commerçant et prospère, comme à ses débuts. Le mariage de "l'ancien" et du "nouveau" donne un ensemble architectural très réussi et on peut vraiment affirmer, sans se tromper, que l'endroit est magnifique.   
  
En mai 2007, la première partie du centre commercial est ouverte. Le centre Alrov accueille toutes les grandes enseignes, boutiques de luxe, marques étrangères, chaînes Israéliennes etc.....  
  
Mais Mamilla ne se contente pas seulement de boutiques, ce quartier abrite aussi des expositions d'artistes et des animations culturelles, sans oublier les cafés et  restaurants qui accueillent le touriste harassé. Qu'il est bon alors de se désaltérer sur une des terrasses et de contempler au loin le quartier du Montéfiore avec son moulin qui déploie ses ailes vers le ciel.   
    
Pari réussi. Mamilla fait partie aujourd'hui des incontournables de Yeroushalaïm. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur l'histoire et la réhabilitation de ce quartier, David Kroyanker qui était alors chargé de l'architecture et de l'urbanisme à la mairie de Yeroushalaïm a édité un ouvrage qui retrace les années de la Mamilla, de sa gloire à sa déchéance jusqu'à sa renaissance.  
(Mamilla: Prosperity, Decay and Renewal - the Alrov Mamilla Quarter, by David Kroyanker, Keter pub. 2009)  
Source : Juif.org
  

_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 22 Oct - 20:43 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Culture juive uniquement -> Yeroushalaïm Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com