Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Légitimer le terrorisme - 04/06/10

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 21 Juin - 23:09 (2010)    Sujet du message: Légitimer le terrorisme - 04/06/10 Répondre en citant

Légitimer le terrorisme - 04/06/10



Pasteur Gérald Fruhinsholz,
Le 4 juin 2010

flottille gaza Alors que toutes les nations crient avec les loups concernant l'abordage du navire "de la paix" et cela avant toute enquête, nous commençons à voir l'ampleur du subterfuge. La vérité apparaîtra comme cela a été le cas pour d'autres convois dits humanitaires. Dans le cas de "la flottille", la présence d'armes blanches servant à agresser les soldats israéliens et celle de manifestants entraînés suffit à démontrer que cela dépasse largement l'idée qu'on se fait d'un convoi humanitaire pacifique.

Comment l'ONU et des responsables politiques connaissant Israël et la guerre que ce pays mène contre le terrorisme - eux-mêmes demandant conseil aux services secrets israéliens pour apprendre à lutter contre ce qui est la plaie islamiste-intégriste du 21e siècle..., comment ont-ils pu imaginer qu'Israël gratuitement menait un assaut contre de "pacifistes humanitaires" ? N'est-ce pas là le trait d'une mauvaise foi évidente, qui fait que lorsqu'il s'agit d'Israël, il y a tout de suite le réflexe d'accusation, celui-même que l'on a porté durant des siècles sur le peuple juif ?...

Qui est derrière l'Armada ?
ImageLe propriétaire du navire sur lequel se sont produits les incidents, le Mavi Marmara, est une ONG turque l'IHH (Insani Yardim Vakfi, "le fonds humanitaire de soutien"). L'orientation d'IHH est radicalement islamique ainsi qu'anti-américaine et l'organisation est proche des Frères Musulmans.

« Pendant dix jours (1), de manière persévérante, les autorités israéliennes ont demandé aux ONG, responsables de l'expédition de l'armada (organisation islamiste-antisémite, selon le correspondant du Monde), que l'aide alimentaire transite soit par un port égyptien, soit par un port israélien, soit par l'intermédiaire de l'ONU ou de l'UNRWA soit de toute manière respectant les impératifs de la sécurité nationale israélienne. Les responsables des ONG ont déclaré, sans ambigüité, que leur but n'était pas seulement l'acheminement d'aide humanitaire, mais de briser le blocus de Gaza même par la force. Cette aide humanitaire se composait de 10 000 tonnes de produits alors que 15 000 tonnes sont acheminées chaque semaine par voies terrestres autorisées.
Il résulte clairement de ces deux faits non contestés que l'armada constituait une provocation destinée à générer une nouvelle situation internationale de diabolisation d'Israël, de stimulation de la haine en faveur de l'image du Hamas. L'affrontement violent était parfaitement évitable. L'aide alimentaire aurait été acheminée bien plus rapidement. Il convient de rappeler que la légitimité du blocus égypto-israélien de Gaza, territoire géré par le Hamas, organisation fondamentaliste islamiste anti-israélienne, antisémite et anti-chrétienne, est reconnue par les États-Unis, l'Europe dont la France et le monde démocratique. C'est de ce territoire qu'ont été tirés 10 000 roquettes et que les tirs continuent à ce jour [...]"

Quand des chrétiens militent...
(Guysen.International.News) - La Fédération protestante de France (FPF) a appelé mercredi à la levée du blocus de Gaza et encouragé ses membres à être "des ouvriers de la paix". "Les derniers événements au large de la bande de Gaza sont tragiquement symboliques du blocus relationnel entre Israéliens et Palestiniens qui dérape à nouveau en affrontement", écrit la FPF dans un communiqué. "Le blocus de Gaza produit une misère qui ne peut que conduire au désespoir et à la révolte. Il doit cesser", poursuit-elle.
Est-ce être des "ouvriers de paix" lorsque l'on soutient le mouvement palestinien anti-Israël ? Je cite le programme émanant du Conseil Oecuménique des Eglises (COE) : "Le Programme œcuménique d'accompagnement en Palestine et Israël (EAPPI) cherche à soutenir les efforts faits localement et au niveau international pour mettre fin à l'occupation israélienne et à trouver une solution au conflit israélo-palestinien par une paix juste, fondée sur le droit international et les résolutions des Nations Unies".

Il semble difficile au vu de ce programme de parler de "paix et de neutralité", lorsque l'on milite "contre l'occupation israélienne". Il s'agit là d'un parti-pris et d'un engagement politique manifeste.
Tous les prétextes sont bons !

Ne peut-on pas voir ce qui crève les yeux, au travers de cette affaire montée de toute pièce, à savoir la recherche du moindre prétexte au déclenchement d'une guerre contre l'Etat hébreu qui rassemblerait tous les ennemis désirant la disparition pure et simple d'Israël (Mr Ahmadinedjab s'en frotte les mains) en s'alliant au passage l'accord et le soutien des nations ?...
L'heure est grave. Le monde d'avant la seconde Guerre était également "aveugle" lorsque durant la conférence d'Evian du 6 au 15 juillet 1938, 33 pays invités à accueillir des Juifs allemands chez eux, refusèrent pour la plupart d'ouvrir leurs frontières. Bien au contraire, les textes, décrets, réglementations se multiplièrent, rendant impossible des espoirs d'immigration, hormis quelques trop rares cas.

Aujourd'hui, alors que le monde s'ingénie toujours et encore à fustiger Israël, empêchant une démocratie à se défendre contre le terrorisme islamiste, l'on comprend que l'on se trouve à nouveau devant ce que le monde ne supporte pas, et veut régler : "la question juive". Combien aujourd'hui disent encore qu'Israël est "une parenthèse de l'Histoire" ?...
source : http://www.shalom-israel.info/pageLibre000101ee.html
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Juin - 23:09 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com