Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Shavuot – שבועות

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Thora, Bible... -> Tout sur les fêtes de l'Eternel et les fêtes juives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yasmeen


Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 24
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Mai - 16:55 (2010)    Sujet du message: Shavuot – שבועות Répondre en citant

Après l'Exode, le peuple d'Israël était libre. Mais comment vivre maintenant?
La seule façon de vivre sans tomber dans des excès ou extrêmes, et vivre une vie marquée par des relations justes –avec Dieu et avec son prochain- est de vivre en tant que partenaires de Dieu, et de se fier à Sa vision d'un monde juste et bon. Ainsi, le Juif  est appelé d'entrer dans une alliance avec Dieu, chacun ayant ses droits et ses obligations.

Ainsi, à Shavuot nous fêtons l'entrée du peuple d'Israël dans cette alliance, alliance unique que Dieu a conclu avec le peuple juif, et qui reste valable aujourd'hui. Cette alliance fait de l'Exode un processus qui dure jusqu'à aujourd'hui – comme à Pessach chacun de nous sort de l'Égypte et ainsi, chacun d'entre nous reçoit la Torah à Shavuot. A Pessach, Dieu a agi en premier en libérant le peuple, et à Shavuot c'est le peuple qui se tient devant Dieu et répond par l'acceptation de la Torah. Ainsi, la Torah n'a rien à voir avec l'idée du salut par les œuvres – c'est uniquement après la libération que nous avons reçu les commandements; voulant être sauvé par l'accomplissement des mitzvot est alors une idée erronée que certains peuvent avoir du Judaïsme. C'est cette alliance qui rend possible l'existence d'Israël dans l'histoire, et cette alliance, scellée par le don de la Torah, établit un lien entre l'éternel et le temporel, entre l'infini et le fini, entre l'idéal et la réalité.

Parmi les idéaux de la Torah se trouvent des valeurs telle que la justice, le traitement juste des faibles, qu'il y ait une seule loi pour le citoyen et l'étranger, que la vie humaine est précieuse, et l'assassinat le pire des crimes. Mais la réalité étant souvent plus fort que nos idéaux, l'être humain chancelle plus que souvent dans l'accomplissement des mitzvot et de ces idéaux. Ainsi, Israël attend la rédemption ultime qui elle est aussi déjà préfiguré dans la Torah – elle est une instruction pour vivre la vie bonne et juste maintenant, mais elle montre aussi Olam HaBa, le monde à venir.

Shavuot celèbre ainsi le don de la Torah, mais pas uniquement. Shavuot est aussi appellé « Bikkurim », les prémisses, et aussi « Chag Ha-katzir », la fête de la récolte. Cette fête avait lieu pendant la saison des premières récoltes en Israël, et dont le peuple devait apporter les prémices au Temple en tant que sacrifice. Plus spécifiquement, on offrait du pain fait avec le premier blé récolté – 7 semaines après la fête des pains sans levain (« Shavuot » signifie semaines). Le peuple apportait des fruits et légumes de leurs premières récoltes au Temple, et les fêtes à cette occasion étaient de joyeuses fêtes de partage entre riches et pauvres. Avec le temps, l'aspect « agriculture » de la fête commença à se trouver de plus en plus en arrière-plan, et le thème de l'alliance et le don de la Torah devenaient de plus en plus importants.

Il est traditionnel de manger des produits laitiers à Shavuot, et plusieurs raisons ont été donnés pour cela:
  • la Torah est comparé au lait et au miel
  • après le don de la Torah, le peuple était obligé de manger de la viande cachère, et comme il n'y en avait pas tout de suite, on mangea des produits laitiers
  • les produits laitiers sont aussi une référence aux temps messianiques; Shavuot fait penser à ce temps, au monde à venir quand la rédemption sera totale et universelle; l'être humain et tous les animaux seront de nouveau végétariens. (le livre de Ruth est lu lors de Shavuot; Ruth était la première convertie, signifiant qu'un jour les nations pourront joindre Israël dans l'adoration du seul vrai Dieu)
  • les enfants d'Israël (bien qu'étant des adultes) étaient des enfants, des bébés, dans leur vie de « peuple de l'alliance » quand ils étaient au Sinaï – les bébés ne boivent que du lait.

Quand Moïse avait terminé la cérémonie de la remise de l'alliance, le peuple répondit: « Nous allons  faire, et nous allons écouter (ou comprendre) » (Ex. 24,7) :

וַיִּקַּח֙ סֵ֣פֶר הַבְּרִ֔ית וַיִּקְרָ֖א בְּאָזְנֵ֣י הָעָ֑ם וַיֹּ֣אמְר֔וּ כֹּ֛ל אֲשֶׁר־דִּבֶּ֥ר יְהוָ֖ה נַעֲשֶׂ֥ה וְנִשְׁמָֽע׃

Ainsi, le peuple a promis d'accomplir la Torah, et ensuite, en faisant, en agissant selon elle, la compréhension allait venir. Ainsi, le but de la Torah n'est pas d'être une alliance du faire, mais de l'être – son but est de rendre l'être humain véritablement humain, d'en faire un « Mentsch »*.

Ce n'était alors sûrement pas un hasard que l'arrivé du Saint-Esprit sur les disciples avait lieu 50 jours après la Pâque, pendant la fête de Shavuot. Shavuot étant une des fêtes de pèlerinage, ceci explique pourquoi il y avait à Yeroushalaïm autant de personnes parlant de différents langues, et qui pouvaienttout d'un coup tous comprendre ce qui était dit après l'arrivé de l'Esprit-Saint. Le don de l'Esprit ne rendait pas caduque le don de la Torah; plutôt, l'Esprit nous aide dans l'accomplissement des commandements, et du plus grand commandement donné par Yéshoua. Seuls, nous ne pouvons y arriver, mais dés lors, l'Esprit de Dieu peut nous aider à produire les bon fruits. Là où la Torah avait été écrite sur des tables en pierre, et des parchemins, elle est maintenant écrite en nos cœurs tel que l'a prédit Jérémie 31,33: « Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. » et Ézéchiel 36,27: « Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. ».

Comme il est dit en Galates 5,22-23: « Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses. » Au contraire, les choses étaient prévues de cette façon dans la Torah – la Torah donné à Shavuot.
 


 
* ... un Mentsch est une personne droite, honorable, décente et d’une grande dignité morale. « Agis comme un Mentsch ».
Il s’agit d’une personne importante ; c’est celui qu’on admire et qui sert d’exemple ; celui qui a noble caractère. « Enfin, voici un vrai Mentsch. »
La plus belle chose que l’on puisse dire de quelqu’un, c’est qu’il est un Mentsch ! Les enfants juifs sont familiers de cet avertissement : « Conduis toi comme un Mentsch » ou bien, « sois un Mentsch ». Cet usage accentué est typiquement Yiddish.
Être un Mentsch n’a rien à voir avec le succès, la santé, le statut social. Le truc, pour être un vrai Mentsch, tient tout entier dans le caractère : la rectitude, la dignité, le sens de ce qui est juste, la bienséance…

Source : Léo ROSTEN, Les Joies du Yiddish, Editions Calmann- Lévy, 1994
_________________
F.T.T. - Femme tout Terrain
[url=http://femmetoutterrain.wordpress.com/[/url]


Dernière édition par Yasmeen le Mer 19 Mai - 22:49 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Mai - 16:55 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yasmeen


Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 24
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Mai - 16:57 (2010)    Sujet du message: Shavuot – שבועות Répondre en citant

Na’aseh V’nishma
nous allons faire,
et nous allons comprendre

il y a si longtemps
nous étions ici, nous tenant devant toi
recevant l'enseignement
transmis à travers les ages

aujourd'hui
je suis là
au pied du Sinaï
recevant la Torah de ta bouche,
la Torah de tes mains

Ta Torah
tel un être vivant
un contrat, une alliance de Vie
m'unissant à Toi
m'attachant à ton Esprit

avec cette Torah,
je m'attaches à Toi,
Hachem mon époux -
tel un mariage sacré!

Écris ta Torah dans mon cœur,
mets-là dans mes oreilles
et entre mes yeux
et nous dirons-
seulement en faisant nous aurons un entendement,
seulement en faisant nous pouvons pénétrer tes Paroles

nous dirons avec une seule voix,
je vais dire,
nous avons dit,
et j'ai dit, il y a si longtemps au Sinaï:

Na’aseh V’nishma
nous allons faire,
et nous allons comprendre.

_________________
F.T.T. - Femme tout Terrain
[url=http://femmetoutterrain.wordpress.com/[/url]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:03 (2016)    Sujet du message: Shavuot – שבועות

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Thora, Bible... -> Tout sur les fêtes de l'Eternel et les fêtes juives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com