Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le palais du Roi David retrouvé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Culture juive uniquement -> Découvertes archéologiques Bibliques et découvertes scientifiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Dim 16 Mai - 20:28 (2010)    Sujet du message: Le palais du Roi David retrouvé Répondre en citant

Le palais du Roi David retrouvé

source : http://theonoptie.com/spip.php?article2215

A la mort de Saül, David fut proclamé roi à sa place. Le nouveau monarque s’installa d’abord à Hébron, à l’endroit où ses aïeux Abraham (Gn 13 : 18), Isaac (Gn 35 : 27) et Joseph (Gn 37 : 14) vécurent, adorèrent Dieu, puis il s’empara de Yeroushalaïm habitée par le peuple jébuséen (1 Ch 11 : 4). Possédant la ville, il en fit la capitale et la déclara ville sainte (2 Sm 5 : 9). Il fit entrer solennellement l’Arche de l’Alliance dans Yeroushalaïm (2 Sm 15 : 25). Le règne de David fut marqué par une grande renommée de puissance et aussi de piété envers le Dieu d’Israël. Il commit cependant une faute en s’appropriant une femme, Bathschéba, (2 Sm 11 : 4) dont il fit périr le mari, Urie (2 Sm 11 : 15). Les conséquences de cette faute furent un état de guerre permanent avec ses ennemis mais David fut presque toujours vainqueur, permettant ainsi à Israël d’étendre son territoire. Il fit alliance avec Hiram de Tyr, un roi phénicien, avec qui il entretint des relations commerciales (2 Sm 11 : 5). Il fit construire à Yeroushalaïm un palais royal somptueux pour être sa résidence principale (2 Sm 5 : 9 à 11).

Beaucoup d’archéologues pensent, encore aujourd’hui, que le magnifique palais décrit dans la Bible est un mythe puisqu’il n’a jamais été retrouvé de traces de cette construction malgré les fouilles systématiques de l’enceinte historique de Yeroushalaïm. De ce fait, beaucoup ont imaginé que David n’était peut-être qu’un personnage légendaire et que du moins son importance était fortement surestimée dans la Bible.



Une archéologue israélienne, Eilat Mazar, persévéra dans ses recherches, convaincue qu’on n’avait pas fouillé au bon endroit. Plusieurs indices en effet l’avaient amenée à chercher le palais non pas à l’intérieur de l’enceinte comme cela avait toujours été fait mais à l’extérieur. C’est un verset biblique qui donna cette information importante : « Les Philistins apprirent qu’on avait oint David pour roi sur Israël, et ils montèrent tous à sa recherche. David, qui en fut informé,descendit à la forteresse. » (2 Sm 5 : 17) S’il sortait de sa résidence, cela pourrait signifier que celle-ci était bâtie en un lieu extérieur et en légère hauteur par rapport à la ville fortifiée.



(ci-contre : maquette de la cité de David)Cette reproduction de la vile de Yeroushalaïm à l’époque de Yeshoua se trouve au Musée de la Bible à Amsterdam. Certains détails sont hypothétiques mais on peut situer les principaux endroits de la ville cités dans la Bible.
1. Temple d’Hérode – 2. Vallée du Cédron – 3. Mont des Oliviers – 4. Jardin de Géthsémané – 5. Forteresse Antonia (Résidence de Ponce Pilate) – 6. Piscine de Béthesda – 7. Piscine de Siloé – 8. Vallée du Hinnom – 9. Palais d’Hérode – 10. Golgotha – 11. Calvaire de Gordon – 12. Cité de David – 13. Mur des lamentations – 14. Palais de David


Un autre indice vint étayer la pensée de Eilat Mazar : des fouilles, menées dans les années 1960 par l’archéologue britannique Kathleen Kenyon sur une hauteur au nord de l’enceinte, avaient permis de dégager un pan de mur datant du 10ème siècle avant Yeshoua-Mashiah en contrebas duquel se trouvait un majestueux chapiteau de colonne probablement tombé du sommet de la colline qui surplombait la cité sainte. En tant que spécialiste de l’antiquité phénicienne, Eilat Mazar reconnut que ce style de chapiteau était d’inspiration phénicienne. Or, d’après l’Ancien Testament, le roi David avait réalisé son programme de constructions avec l’aide de son allié phénicien « Hiram, roi de Tyr » (1 Ch 14 : 1). Ce chapiteau de colonne d’influence tyrienne confirme les textes bibliques : le roi David avait employé des artisans de Tyr (2 Sm 5 : 9 à 11). Il était opportun que des fouilles soient menées en cet endroit…

Après une dizaine d’années de recherche de financement, le programme de fouilles peut démarrer en février 2005 et ils commencent à creuser au nord de l’ancien rempart. Quelques centimètres seulement sous la surface du sol, ils sont d’abord surpris de trouver une construction luxueuse d’époque byzantine du 4ème siècle, intégrant un splendide sol en mosaïque. En-dessous de ce niveau, se découvre une résidence datant de la fin du premier siècle, comprenant plusieurs bassins rituels. Enfin, cet ensemble était lui-même érigé sur une structure antérieure bâtie en plus gros appareil. Les fouilleurs dégagent plusieurs murs d’épaisseur impressionnante (jusqu’à sept mètres), qui se prolongent dans plusieurs directions. Peu à peu apparaît un ensemble monumental occupant une surface étendue. De nombreux tessons de poterie trouvés dans ce niveau permettent de dater l’édifice des alentours à l’an 1000 avant Yeshoua-Mashiah, l’époque où le roi David prit Yeroushalaïm.
D’autres objets sont également sortis de terre, prouvant que le palais a été longtemps occupé à partir du 10ème siècle avant Yeshoua-Mashiah et après, dans un contexte hébreu.
La découverte de ce palais construit au 10ème siècle permet de valider le récit biblique face à ceux qui doutent de la dimension réellement nationale des débuts de la monarchie hébraïque.
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 16 Mai - 20:28 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Culture juive uniquement -> Découvertes archéologiques Bibliques et découvertes scientifiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com