Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Yom Yerushalaïm 5770

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Culture juive uniquement -> Yeroushalaïm
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 993

MessagePosté le: Mer 12 Mai - 22:28 (2010)    Sujet du message: Yom Yerushalaïm 5770 Répondre en citant

Yom Yerushalaïm 5770

Ce 12 mai 2010 est la journée de Yeroushalaïm - Yom Yerushalaïm. Ce nom a une telle résonance dans les cœurs des croyants bibliques et premièrement dans celui du peuple juif ! Bien évidemment, puisque cette ville a été celle du roi David il y a 3000 ans et qu'elle sera celle du Fils de David, Mashiah et Roi durant Son prochain Règne. N'est-ce pas pour cela que Yeroushalaïm est autant jalousée et convoitée par toutes les nations ?...

Cette ville était un joyau pour D.ieu et une alliance avait été conclue avec elle : « Tu étais d'une beauté accomplie, digne de la royauté. Et ta renommée se répandit parmi les nations, à cause de ta beauté ; car elle était parfaite, grâce à l'éclat dont Je t'avais ornée, dit le Seigneur, l'Eternel » - Ezéchiel 16 :14. C'est avant que la ville ne tombe dans l'idolâtrie et la prostitution, nous dit Ezéchiel, et le châtiment de D.ieu fut terrible. L'Histoire nous le révèle : après sa destruction complète par deux fois, cette ville fut occupée et piétinée 19 siècles durant par les nations - le dernier "colon" étant la Jordanie. Pourtant, ce même prophète dira que l'alliance divine est indéfectible, D.ieu le rappelant à Yeroushalaïm : « Je me souviendrai de mon alliance avec toi au temps de ta jeunesse, et J'établirai avec toi une alliance éternelle ».

Yeroushalaïm est considérée comme une fiancée dans la Bible, et sans tordre le texte, on peut considérer que cette Yeroushalaïm/Sion est personnifiée par Israël. Qu'est-ce que D.ieu dit au peuple juif, à Israël ? : « Je conclurai avec eux (le peuple juif) une alliance de paix, et il y aura une alliance éternelle avec eux ; Je les établirai, Je les multiplierai et J'établirai mon sanctuaire au milieu d'eux pour toujours. Ma demeure sera parmi eux ; Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple, et les nations reconnaîtront que Je suis l'Éternel qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera pour toujours au milieu d'eux » - Ezéchiel 37:26.

Il ne faut pas être grand clerc pour réaliser que ce n'est pas « par hasard » que la ville de Yeroushalaïm a été rendue à son vrai propriétaire Israël durant la guerre des Six jours ! La date du 7 juin 1967 (le 28 Iyar 5727) est inscrite dans les étoiles, de même que la restauration de l'Etat hébreu le 14 mai 1948. Après 2000 ans d'exil, et au cours d'une guerre éclair et "biblique", Israël retrouvait sa ville. Comme s'étonner qu'elle en fasse de Yeroushalaïm réunifiée la « capitale éternelle et indivisible du peuple juif » ?...
De Pasteur Gerald Fruhinsholz

Laissons parler les témoins
"La guerre des six-jours, c'était une guerre d'Israël digne d'être écrite dans la Bible : 13 armées arabes écrasées en six jours par la seule armée d'Israël, âgée de 19 ans, ce n'est pas rien, quand on prend un peu de recul et qu'on y réfléchit ! Il est de circonstance de se rappeler le mot de l'ancien Président Weizmann : « être réaliste en Israël, c'est croire au miracle ! » Regardons donc avec « réalisme » cette histoire. Juin 1967, c'était hier, ça pourrait être aussi demain !... (1)

Emile Touati : "« Soyez sans crainte. Attendez et vous serez témoins du salut que l'Eternel vous procurera en ce jour ».Cette proclamation de Moïse avant le passage de la Mer Rouge, nous y avons pensé à plusieurs reprises au cours des inoubliables journées où la radio nous contait les hauts faits des guerriers d'Israël. D'autres versets se pressaient dans notre mémoire. Et, nous aussi, comme Déborah et comme David, nous aurions voulu exalter le « Rocher d'Israël », le Gardien de Sion. Car quels qu'aient été les considérables mérites des hommes, leur bravoure, leur intelligence, leur esprit de discipline et d'organisation, une si extraordinaire victoire dans un combat tellement inégal, sur trois fronts, contre treize nations coalisées, et, sans que le territoire juif ait été violé, une telle victoire tient véritablement du miracle.

Elle a d'ailleurs été couronnée par un évènement qui nous a laissés « comme rêveurs, » car nous n'osions presque plus l'espérer : la délivrance de Yeroushalaïm par une armée juive, après dix neuf siècles de captivité et cela « bimhéra, béyaménou » rapidement et de nos jours. « Sanctuaire royal, ville de royauté, lève-toi et sors de tes décombres. Assez séjourné dans la vallée des larmes. Et Lui étendra sur toi sa grâce ». Tout au long de notre existence, jamais nous n'oublierons le son du Chofar, transmis par les ondes, d'un bout de la terre à l'autre, pour annoncer que les enfants d'Israël se tenaient tête haute, devant le reste du Temple et que le Maguen David flottait sur la citadelle de David. Jamais nous n'oublierons non plus le Kaddich prononcé devant le mur occidental.... "

A Yeroushalaïm sa destinée !
En ce jour d'anniversaire, laissons à Yeroushalaïm sa destinée. Qui peut s'opposer aux plans divins ?... Il est dit, selon Zacharie 8 :7 :

« Ainsi dit l'Eternel des armées, voici Je sauve mon peuple (Israël) du pays du levant et du pays du coucher du soleil, et Je les amènerai, et ils demeureront au milieu de Yeroushalaïm, et ils seront mon peuple, et moi Je serai leur Dieu, en vérité et en justice ». Yeroushalaïm ne sera ni divisée ni de nouveau piétinée par les nations. Et même si pour l'instant, elle demeure une"pierre d'achoppement pour les peuples d'alentour et une pierre pesante pour les nations" (Zach 12:3), nous savons qu'elle sera pour le monde entier, bientôt, une sujet de réjouissance extrême.

« Pousse des cris d'allégresse et réjouis-toi, Fille de Sion ! Car voici, Je viens, et J'habiterai au milieu de toi, dit l'Eternel » - Zach 2 :10.
Yom houledet samea'h ! - Bon anniv', Yeroushalaïm !
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Mai - 22:28 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Culture juive uniquement -> Yeroushalaïm Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com