Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recherche et développement dans la vallée du Besor

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> Associations d'aides pour Israël et les juifs. -> KEREN KAYEMETH LEISRAEL ( KKL )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 21:58 (2010)    Sujet du message: Recherche et développement dans la vallée du Besor Répondre en citant

Newsletter du 12 mars 2010


Recherche et développement dans la vallée du Besor

Une journée porte ouverte a été organisée dans la station de recherche et développement de la région du Besor qui est un des pôles les plus attractifs pour l’agriculture et la nouvelle technologie israélienne. Des centaines de visiteurs issus du monde agricole et des entreprises dont des délégations venues de Jordanie et de Palestine (Cisjordanie) ont été impressionnés par la diversité des activités proposées: méthodes avancées dans la culture des fleurs, des légumes, la bioculture, des engrais, la fertilisation, l’irrigation et utilisation optimale de l’eau, la lutte antiparasitaire, les équipements mécaniques etc.…

Situation du Besor
Située au Sud est du désert du Neguev, la région du Besor où le KKL a investit dans la construction de plusieurs réservoirs et barrages retenant les rares pluies du désert et les eaux de recyclage, a été la première station de recherche et développement agricole erigée au lendemain des accords de paix avec l’Egypte (accord de Camp David en 1978 entre les Présidents Carter, Sadate et le premier Ministre d’Israël Menachem Begin). Plus récemment, dans la région d’Ofakim et de Netivot, nombres de personnes évacuées du Gouch Katif (Gaza) en 2005 ont pu se refaire une nouvelle vie dans les entreprises agricoles et les kibboutzim de la région. Le choix de cette région a été une question stratégique, il fallait peupler le sud d’Israël, «l’avenir du pays est le Neguev» disait Ben Gourion qui lui-même habitait le désert à Sde Boker. De plus, les conditions particulières de la région conviennent en termes de sol, d’eau et de climat.
Quid du R&D et des nouvelles technologies?
Quand on n’a pas le pétrole, on a les idées…Israël est un leader en matière de High Tech dans tous les domaines. La recherche et solutions pour l’agriculture et le développement à long terme des technologies avancées pour de nouvelles espèces en utilisant les avantages du désert est un des savoir faire qui fait la fierté de l’exportation israélienne.
Quelques exemples de cette inventivité à la pointe du progrès.
Parmi les expériences présentées au public, nombre d’entre elles sont issues des laboratoires des plus grandes institutions universitaires du pays ainsi que les résultats de recherche du ministère de l’Agriculture.
En voici quelques exemples non exhaustifs :
• L’utilisation d’un champignon, le mycorrhiza,qui augmente la fertilisation des fleurs sans emploi d’engrais chimiques, est une avancée pour une agriculture propre dans le respect de l’environnement.
• La possibilité de cultiver des fleurs toute l’année comme le lisanthus sans chauffage artificiel diminuera les factures énergétiques.

D’autres espèces de fleurs comme la pivoine, originaire de Chine, étaient limitées aux saisons froides. Les chercheurs ont préalablement réfrigéré les bulbes et donc pu faire pousser ces fleurs en toute saison pour anticiper toute exportation étrangère.
• Dans le secteur des fruits et légumes, on connaît déjà la présence des agrumes sous le label Jaffa qui depuis longtemps ne sont plus cultivés dans les vergers du centre d’Israël mais dans le désert.
Aujourd’hui nos supermarchés présentent les meilleures espèces de poivrons cultivés dans les serres israéliennes dont les exemplaires présentés ici ont poussé précocement .On a réussi à allonger les saisons de récolte en améliorant le revêtement des semences et en optimisant la distance entre les plants. Le résultat s’est traduit par une augmentation de 3 tonnes par rapport aux récoltes précédentes. Que dire des tomates dont tous les calibres et couleurs sont adaptées aux marchés européens encore plus exigeants quand il s’agit de produits d’Israël, des mini tomates aux espèces aussi grosses que des pamplemousses ont été obtenues pour satisfaire la clientèle étrangère, tout est possible en toute saison!
• Outre les nuisances climatiques, les agriculteurs sont confrontés aux ravages des insectes dévastateurs.
Afin d’éviter tout surdosage des pesticides et autres polluants chimiques, l’emploi de moyens plus simples et ingénieux ont pu détourner la nuisance de ces insectes. Quoi de plus simple que de placer des filets de protection sur les plantations encore faut-il que les insectes soient assez gros pour passer entre les mailles et que si on réduisait les trous, les plantes ne pourraient plus respirer. Alors l’astuce a été de leurrer les insectes en déroulant des bandes réfléchissantes ou de la couleur des plantes pour attirer les insectes indésirables et de les laisser collés à celles-ci.

Le KKL et les centres de recherche et développement
Le budget annuel des centre R&D d’Israël est de l’ordre de 30 millions de shekels (6 millions €) largement financés entre autres par les dons des amis du KKL à travers le monde. Dans un précédent article, la station de l’Arava au sud de la Mer Morte, était mis en évidence. D’autres centres sont répartis dans divers kibboutzim du Néguev. Un lien évident unit donc le KKL à tous ces centres de développement pour preuve la présence à l’entrée du hall de l’exposition d’un grand panneau et des drapeaux les diverses contrées du monde qui ont contribué par leurs dons aux efforts du KKL dans les domaines de l’agriculture, du reboisement, de la gestion de l’eau et du tourisme en Israël.
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 21:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> Associations d'aides pour Israël et les juifs. -> KEREN KAYEMETH LEISRAEL ( KKL ) Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com