Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ETUDE : l'Evangile de YOHANAN
Aller à la page: 1, 2, 312, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Thora, Bible... -> Etude de la parole d'Elohïm
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 16:35 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Evangile de YOHANAN

Shalom Aleihem !

Chers bien-aimés, je propose qu’on fasse un discussion sur des chapitres bibliques de notre choix, en l'occurrence sur les évangiles, et même des texte du Ta.Na.Kh. Un peu une sorte de Brainstorming, où on médite sur chaque passage, ce qui nous a marqué, comment on l’a compris, bref tout ce qui nous passe par la tête. On peut se tromper c’est pas grave, le tout est de discuter sur la parole et de nous édifier mutuellement. Même sur des choses que l’on connaît déjà, écrivons-les.

Présentation des sujets de ce type:
- Le nom de sujet doit être précédé par : ETUDE : ……
- L’émoticon doit être l’ampoule allumée.
- Le titre est souligné (versets cités)
- Le texte est mis en taille 14, en gras, couleur bleu, violet, vert… ce qui vous conviendra, sauf le rouge, réservé aux modérateurs.
- Les commentaires sont en noir, et si jamais on veut citer un seul verset, on peut le mettre en italique, et un mot important qu’on veut faire ressortir, on peut le mettre en gras.
- pour les citations essayons de respecter les normes, évitions les trops longues citations, copions l'essentiel.

A propos des posts trop longs, on va faire un effort de leur donner une longueur raisonnable.

Ces recommandations sont justes pour que nous nous repérions, mais bien entendu, vous pouvez proposer autre chose.

Je choisi pour commencer l’évangile de Yohanan. J’ai beaucoup aimé ce texte, tout comme celui de Luc. Voilà, j’espère que vous allez participer à ce sujet avec joie.

PS : pour copier plis facilement des passages, voici quelques sites, donc si possible, précisez la version:
1) http://www.info-bible.org/lsg/INDEX.html
2) http://topchretien.Yeshoua.net/topbible/view/bible/ (avec des audios) (dans ce lien, écrire le nom de Yeshua en Français, mais sans accent, pour ouvrir la page, sinon vous tombé sur le site bethyeshoua.)
3) http://www.levangile.com/Affichage-Multi-Bible.php (avec 3 versions : Louis Second 1910, John Nelson Darby, André Chouraqui) Je préconise ce dernier site

Je compte sur votre participation.
Soyez en paix.

_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Publicité






MessagePosté le: Mar 2 Mar - 16:35 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 16:43 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Pour le premier chapitre, je le divise en 3 parties pour que ce soit plus court, Selon les titres dans ma Bible.

Le code couleur; bleu : color=#000066, vert : color=#003300, et violet : color=#990099 :

Evangile de YOHANAN - Chapitre 1 : 1-18


La parole de Dieu s’est faite l’un de nous

1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
2 Elle était au commencement avec Dieu.
3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.
4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
5 La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
6 Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Yohanan.
7 Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.
8 Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.
11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.
12 Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,
13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.
14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
15 Yohanan lui a rendu témoignage, et s'est écrié : C'est celui dont j'ai dit : Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi.
16 Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce;
17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Yeshoua Mashiah.
18 Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître.

_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï


Dernière édition par Muna le Mar 2 Mar - 17:24 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 16:45 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Evangile de YOHANAN - Chapitre 1 : 19-34

Yohanan-Baptiste présente Yeshoua, l’Agneau de Dieu

19 Voici le témoignage de Yohanan, lorsque les Juifs envoyèrent de Yeroushalaïm des sacrificateurs et des Lévites, pour lui demander : Toi, qui es-tu ?
20 Il déclara, et ne le nia point, il déclara qu'il n'était pas le Mashiah.
21 Et ils lui demandèrent : Quoi donc ? es-tu élie ? Et il dit : Je ne le suis point. Es-tu le prophète ? Et il répondit : Non.
22 Ils lui dirent alors : Qui es-tu ? afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu de toi-même ?
23 Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Esaïe, le prophète.
24 Ceux qui avaient été envoyés étaient des pharisiens.
25 Ils lui firent encore cette question : Pourquoi donc baptises-tu, si tu n'es pas le Mashiah, ni élie, ni le prophète ?
26 Yohanan leur répondit : Moi, je baptise d'eau, mais au milieu de vous il y a quelqu'un que vous ne connaissez pas, qui vient après moi;
27 je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers.
28 Ces choses se passèrent à Béthanie, au delà du Jourdain, où Yohanan baptisait.
29 Le lendemain, il vit Yeshoua venant à lui, et il dit : Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.
30 C'est celui dont j'ai dit : Après moi vient un homme qui m'a précédé, car il était avant moi.
31 Je ne le connaissais pas, mais c'est afin qu'il fût manifesté à Israël que je suis venu baptiser d'eau.
32 Yohanan rendit ce témoignage : J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et s'arrêter sur lui.
33 Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau, celui-là m'a dit : Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint Esprit.
34 Et j'ai vu, et j'ai rendu témoignage qu'il est le Fils de Dieu.

_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 16:47 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Evangile de YOHANAN - Chapitre 1 : 35-51

Yeshoua appelle ses premiers disciples

35 Le lendemain, Yohanan était encore là, avec deux de ses disciples;
36 et, ayant regardé Yeshoua qui passait, il dit : Voilà l'Agneau de Dieu.
37 Les deux disciples l'entendirent prononcer ces paroles, et ils suivirent Yeshoua.
38 Yeshoua se retourna, et voyant qu'ils le suivaient, il leur dit : Que cherchez-vous ? Ils lui répondirent : Rabbi (ce qui signifie Maître), où demeures-tu ?
39 Venez, leur dit-il, et voyez. Ils allèrent, et ils virent où il demeurait; et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C'était environ la dixième heure.
40 André, frère de Simon Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu les paroles de Yohanan, et qui avaient suivi Yeshoua.
41 Ce fut lui qui rencontra le premier son frère Simon, et il lui dit : Nous avons trouvé le Mashiah (ce qui signifie Mashiah).
42 Et il le conduisit vers Yeshoua. Yeshoua, l'ayant regardé, dit : Tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé Céphas (ce qui signifie Pierre).
43 Le lendemain, Yeshoua voulut se rendre en Galilée, et il rencontra Philippe. Il lui dit : Suis-moi.
44 Philippe était de Bethsaïda, de la ville d'André et de Pierre.
45 Philippe rencontra Nathanaël, et lui dit : Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Yeshoua de Nazareth, fils de Joseph.
46 Nathanaël lui dit : Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon ? Philippe lui répondit : Viens, et vois.
47 Yeshoua, voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui : Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n'y a point de fraude.
48 D'où me connais-tu ? lui dit Nathanaël. Yeshoua lui répondit : Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu.
49 Nathanaël répondit et lui dit : Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël.
50 Yeshoua lui répondit : Parce que je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, tu crois; tu verras de plus grandes choses que celles-ci.
51 Et il lui dit : En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l'homme.

_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 17:19 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant


Evangile de YOHANAN - Chapitre 1 : 1-18. La parole de Dieu s’est faite l’un de nous


Le verset1-chap1 semble nous indiquer clairement de C’est Yéshua qui est la Parole de Dieu, celle qui a été dite à Abraham, celle qui est apparu au buisson ardent à Moïse, c’est lui qui a parlé à Josué avant la prise de Jéricho, et au verset 18, il est bien dit que Personne n’a jamais vu Dieu, donc Yéshua est venu nous le ferais connaître. Yohanan était la voix qui crie dans le désert, plus tard Yeshua dira en parlant de lui « Elie est revenu, mais vous ne l’avez pas reconnu », il aplanissait le chemin du Maître.

Le fait de dire « les ténèbres n’ont point reçue la lumière » est toujours d’actualité, puisque ça fait plus de 2000 ans que le Méssie est venu, mais l’humanité continue à ce comporter comme si Dieu n’avait jamais visité son peuple.

L’humilité qu’avait Yeshua est le plus précieux trésor que l’univers ait pu contenir, et c’est une preuve de l’Amour de Dieu vis-à-vis de nous. Il a laissé toute sa Gloire et est venu s’emprisonner dans la chair, pour nous ressembler. Si on demande par exemple à un ministre aujourd’hui de laver les pieds d’un sans-abri dans la rue, comme le seigneur lava ceux de ses disciples, il ne le fera surement pas, car c’est difficile de quitter le confort pour vivre dans la précarité, mais Yeshua l’a fait pour nous.

Yohanan confesse bien qu’avant lui Yéshua était, il était au commencement. Quand Dieu a dit, que la Lumière soit et qu’elle fut, c’est Yeshua qui était cette Parole là qu’il a dite. Le témoignage rendu à la lumière était pour que l'on croit, mais la Foi est la plus difficile des choses à avoir, elle est toujours accompagnée de doute, Or Yéshua nous dit dans le chapitre 20 de cet évangile je crois, en s'adressant à Myriam de Magdala " Ne t'ai-je pas dit que si tu crois tu verras la Gloire de Dieu?" Dans ce premier chapitre de Yohanan, Yohanan Le Baptiste dit bien qu'il a vu l'Esprit de Dieu descendre sur Yeshua, et il témoigne bien qu'il est le Méssie, mais le même, lorsqu'il sera emprisonné, il enverra ses disciples demander à Yéshua s'il est bien celui qui devait venir où alors il fallait attendre un autre, c'est le doute, Jérémie a eu les mêmes doutes dans son parcourt en demandant à Dieu s'il est vraiment Dieu.


PS : Le code couleur du bleu c'est : color=#000066
_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï


Dernière édition par Muna le Mer 3 Mar - 03:14 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Yahoo Messenger
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 22:38 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Le doute est humain mais quand on a réellement le Seigneur dans son cœur, il n'y a plus de doute car l'Esprit est en nous, et l'Esprit nous empêche d'avoir ce doute.
J'ai beaucoup entendu des Juifs expliqué, le pourquoi ils ne croient pas que Yeshoua est le Mashiah, venu pour les Sauver et, tout ce qu'ils disent est logique, oui, mais nous qui le Connaissons, l'Esprit nous dit que c'est bien le Mashiah, et qu'il reviendra, il ne doit pas avoir de doute dans nos cœur.

Gloire à Dieu, le seul l'unique Sauveur.

dorcas
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Mar - 23:38 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

dorcas a écrit:
Le doute est humain mais quand on a réellement le Seigneur dans son cœur, il n'y a plus de doute car l'Esprit est en nous, et l'Esprit nous empêche d'avoir ce doute.
J'ai beaucoup entendu des Juifs expliqué, le pourquoi ils ne croient pas que Yeshoua est le Mashiah, venu pour les Sauver et, tout ce qu'ils disent est logique, oui, mais nous qui le Connaissons, l'Esprit nous dit que c'est bien le Mashiah, et qu'il reviendra, il ne doit pas avoir de doute dans nos cœur.

Gloire à Dieu, le seul l'unique Sauveur.

dorcas




En effet, pas de crainte ni doute pour ceux qui sont en Yéshua, là j'essaie juste d'analyser le texte, de voir comment les personnages réagissent. Yohanan a baptisé Yeshua dans le jourdain, et a attesté qu'il est me Mashiah mais quand il a été mis en prison par Hérode, il a demandé à ces disciples d'aller demander à Yeshua s'il est bien celui qui devait venir ou alors il fallait en attendre un autre, et Yeshua a dit " allez lui dire ce que vous voyez, les aveugles voient, les muets parlent, les sourds entendent".

Je ne parle pas des juifs qui n'ont pas encore accepté Yéshua, ce n'est pas de leur(s) doute(s) dont il est question, car même les athées trouveront toujours des arguments pour te montrer que Dieu n'existe pas, ils te diront comment la poussière a éclaté au big-bang, et je ne sais trop quoi, comme notre ami Cosmos l'ovniphile, mais leurs opinions ne m'intéresse pas. Le Shaliah Paul était un pharisien zélé avant, jusqu'au jour où Yeshua l'a touché, et il a dit " Je cours vers mon Salut", "Je sais en qui j'ai cru", "Je n'ai point honte de l'Evangile", etc.

Donc, je veux juste qu'on voit les étapes que peuvent traverser de grands croyants. Dans la bible, beaucoup de grands serviteurs de l'Eternel avaient des moments de doute, et en tant qu'être humain, reconnaissons humblement que ça peut arriver à tout le monde, mais ça ne veut pas dire que nous doutons de Dieu et de Sa puissance.

Dieu avait dit à Elie de ne pas fuir devant Jézabel, car il lui assurait la victoire, mais le Grand Elie à fuit quand même. J'avais parlé à l'autre page de Jonas qui fuyait la mission de Dieu à Ninive aussi.

Jérémie 15 verset 18 dit à Elohim "Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle ? Pourquoi ma plaie est-elle douloureuse, et ne veut-elle pas se guérir ? Serais-tu pour moi comme une source trompeuse, Comme une eau dont on n'est pas sûr ?" Il se demande si Dieu est vraiment Dieu, ou alors une source trompeuse, or ce dernier a été utilisé par Le Seigneur pour plus d'un miracle, il a entendu Yéshua lui-même, la voix de l'Eternel.

Et même Yéshua sur la croix a dit " Oh mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné", comme le roi David le raconte dans le Psaume 22. Mais qui croit vraiment que Dieu pouvait abandonner Sa Droite ? Pourtant cette phrase c'est bien ce qui nous est rapporté dans les Evangiles et dans le Psaume 22. De même, quand Yeshoua disait à ses disciples de veiller et prier, tel que nous le rapporte les Evangiles, il demandait à Son Père si c'est possible que cette coupe s'éloigne de lui, toutefois que Sa Volonté soit faite, dans l'évangile de Luc, on nous dit que son angoisse était telle qu'il transpirait du sang...

Zacharie, père de Yohanan-baptiste, se demandait comment Elisabeth allait concevoir un fils étant vieille, et doutait des propos de l'Ange de l'Eternel, c'est pour cette incrédulité qu'il est resté muet jusqu'à la naissance de son fils.

Tout ça pour dire que quand on traverse la vallée de l'ombre de la mort, on ne doit pas craindre un quelconque mal car IL est avec nous, mais ça c'est dur, ça peut donc arriver qu'on doute, n'étant pas des surhommes. Quand on parle du bâton et de la houlette qui rassure (psaume 23) : le bâton c'est pour taper (punition, douleur) dans le dos des brebis qui s'éloignent des rangs, afin de les ramener dans le droit chemin, et la houlette, c'est pour les tirer par les cornes, ce qui est tout aussi désagréable. Mais en même temps c'est ça qui rassure, Papa châtie ceux qu'IL aime bien.

Je ne dis pas qu'il faut douter, je dis que ça peut exister dans le chemin de la Foi, et ça s'est vu à plusieurs reprises, j'explique ou je commente le texte, c'est en fait le but de cette page, je voudrais qu'on discute sur la parole dans l'Evangile de Yohanan (entre autres textes), que chacun dise comment il comprend certains textes, ce qui lui vient à l'esprit. Et sûrement, on apprendra des choses. J'espère en tout cas que tu m'as comprise, sinon, n'hésite pas à me demander de re-préciser mon message.

Bonne nuit à toi, Laïla Tov.



_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï


Dernière édition par Muna le Lun 4 Avr - 00:48 (2011); édité 3 fois
Revenir en haut
Yahoo Messenger
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 00:16 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

J'ai bien compris mais c'est si facile, les versets parlent d'eux même.

Je préfère lire ton point de vue, tu explique très bien.

dorcas
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 04:25 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Evangile de YOHANAN - Chapitre 1 : 19-34. Yohanan-Baptiste présente Yeshoua, l’Agneau de Dieu


« Les juifs » ici désigne les habitants de la Judée, donc les judéens, car les habitants de Galilée aussi sont juifs, mais appelés dans ce contexte Galiléens.

Les juifs envoient des lévites, des cohanims, pharisiens, depuis Yeroushalaïm pour parler à Yohanan-baptiste, donc déjà ils sont impressionnés par ce qu’il fait, or il n’est pas la lumière, il ne fait que rendre témoignage à la lumière qui arrive, mais que les ténèbres ne saisiront pas.

Les pharisiens questionnent Yohanan sur son identité, donc ils sont à l’affut du Mashiah, ou même d’un prophète, ou de quelque autre signe venant de Dieu. Ils attendent une réponse. Ils reprochent à Yohanan de baptiser puisqu’il n’est selon eux ni Elie, ni prophète. Car ils savent que c’est au Méssie de baptiser, ce qui est vrai. Mais Yohanan leur répond qu’il prépare juste le chemin, c'est Dieu qui lui a demandé de le faire, au chap1-verset33, il dit que c'est Dieu qui l'a envoyer baptiser d'eau. Donc baptiser d’eau fait partie de la préparation du chemin, avant que Yeshua ne viennent baptiser du Ruah Ha’Kodesh (Saint-Esprit). Pour que le Roi de Gloire fasse son entrée, les portes antiques doivent élever leurs linteaux, la maison qui doit accueillir le Roi doit être préalablement apprêtée pour l’occasion, nos corps sont le temple du Saint-Esprit. Ne met on pas de tapis rouge lorsqu’un « v.i.p » doit passer ?

Esaïe 40 :
"1Consolez, consolez mon peuple, Dit votre Dieu.
2 Parlez au coeur de Yeroushalaïm, et criez lui Que sa servitude est finie, Que son iniquité est expiée, Qu'elle a reçu de la main de l'Éternel Au double de tous ses péchés.
3 Une voix crie : Préparez au désert le chemin de l'Éternel, Aplanissez dans les lieux arides Une route pour notre Dieu.
4 Que toute vallée soit exhaussée, Que toute montagne et toute colline soient abaissées ! Que les coteaux se changent en plaines, Et les défilés étroits en vallons !
5 Alors la gloire de l'Éternel sera révélée, Et au même instant toute chair la verra; Car la bouche de l'Éternel a parlé.
6 Une voix dit : Crie ! -Et il répond : Que crierai-je ?..."


Petite parenthèse : repère des générations
Yohanan-baptiste, est le fils d’Elisabeth, parente de Marie, certains ont tendance à dire sa cousine, or il s'agit de sa tante :
* Isméria et Emerentia sont des sœurs.
* Emerentia est la mère d’Elisabeth, Enoué et Rhodes==> Elisabeth est la mère de Yohanan-baptiste.
* Isméria est la mère de Hannah (épouse de Yoakim)==> Hannah est la mère de Marie ==> Marie est la mère de Yéshua.

Si on tient compte des générations, Elisabeth est la tante de Marie, car cousine germaine de Hannah, donc Yohanan-baptiste est le cousin de Marie. Mais vu que sa maman l’a eu assez tard, il était de la même classe d’âge que son neuveu Yeshua, il était son ainé de 6 mois. Ce qui donne l’impression que leurs mamans sont cousines, d’où la confusion. Au passage, Rhodes est la mère de Mara, qui est la mère de Nathanael, le fiancé des noces de Cana, on verra dans le chapitre suivant. La grand-mère de Yeshua et celle de Nathanael sont cousines germaines.

Yohanan1
"30 C'est celui dont j'ai dit : Après moi vient un homme qui m'a précédé, car il était avant moi. »
33 Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau, celui-là m'a dit : Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint Esprit."


Donc quand Yohanan-baptiste dit qu’il ne connait pas le Mashiah, ça ne veut pas dire qu’il ne connait pas Yeshua, selon la chair, c’est son neuveu, ayant presque le même âge que lui. Mais selon l’Esprit, il ne sait pas encore qui est Yeshua. Selon la chair, Yéshua est né 6 mois après lui, mais Selon l’Esprit, bien avant que la terre et ce qu’elle contient n’ait existé, Yeshua était.

Yohanan-baptiste a juste une révélation de Dieu « sur celui sur qui tu verras descendre mon esprit, c’est lui mon Fils », c’est le signe de reconnaissance que Dieu lui a donné, et ayant vu ce signe se réaliser, il a su que c’est Yeshua le Mashiah, et c’est pourquoi il témoigne, quand on voit un signe de Dieu, on doit en témoigner pour sa Gloire.

Les choses de la chair sont en opposition avec celles de l'Esprit, car la chair ne conçoit pas que si 1 vient avant 2, 2 ait été là avant 1, or Dieu est Esprit, c'est pourquoi ses voies nous sont insondables, les pharisiens n'ont cessé de voir Yeshua selon la chair "fils de charpentier, galiléen etc..." Et pourtant ils avaient le nez collé aux textes, mais ils les lisaient selon la chair, les écailles aux yeux, car s'ils s'étaient laissés guider par l'Esprit, ils auraient vu Yeshua selon l'Esprit et auraient reconnu en lui le Méssie donc parlait... les textes. Selon son état d'éveil, quelque chose peut être sous nos yeux, sans que nous ne le voyions, par exemple, quand Yeshua est ressuscité, il a fait le chemin avec les Shlihim, ils ne l'ont pas reconnu, ce n'est qu'au moment de la fraction du pain qu'ils l'ont reconnu. De même Myriam de Magdala devant la tombe de Yeshua ne l'a pas reconnu, l'ayant vu, elle l'a pris pour le jardinier, lui demandant si c'était lui qui avait enlevé le corps du Seigneur, ce n'est qu'au moment où il l'appelle "Marie" qu'elle se retourne, qu'elle le reconnait et qu'elle répond "Rabbouni! Maître!" ceci est au chapitre20 du même évangile. C'est déjà arrivé à presque tout le monde que par exemple les clés soient posées sur la table, mais qu'on les cherche sans les voir, ou même qu'on ait quelque chose en main, mais qu'on se mette à le chercher.

_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï
Revenir en haut
Yahoo Messenger
stephane


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 125
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 12:22 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Bonne idée ce topic!

Je m'abonne à la discussion pour la suivre.
_________________
Bessorah.Com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 04:16 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Evangile de YOHANAN - Chapitre 1 : 35-51. Yeshoua appelle ses premiers disciples

Ici, on nous dit que Yohanan-Baptiste était avec deux de ses disciples, quand il atteste que Yeshua est l’Agneau de Dieu. A ce moment là, ses disciples à lui suivent Yeshua, il y a un passage de témoin, Yohanan-Baptiste a fini de préparer le chemin, le Maître est là, et donc il prend la place qui lui revient.

André le frère de Simon-Pierre (Kèpha) est l’un des 2 disciples de Yohanan-Baptiste, qui rejoint Yeshua, et qui est l’autre disciple ? Et bien c’est Yohanan lui-même, dont nous sommes entrain d’étudier l’évangile, il s’est gardé de parler de lui-même nominalement, préférant l’appellation disciple que Yeshua aimait, et ce n’est qu’à la fin de son Evangile (chap21-verset24) qu’il dit « C'est ce disciple qui rend témoignage de ces choses, et qui les a écrites. Et nous savons que son témoignage est vrai » . Cette figure de style avec un narrateur externe donne plus de solennité au récit.

Yohanan parle beaucoup de Yohanan-Baptiste dans ce premier chapitre puisqu’il fut d’abord son disciple, il était avec celui qui préparait le chemin pour le roi de Gloire, et quand le Roi est venu, il s’est fait son disciple. Yeshua l’aimait parce qu’il était spirituellement très élevé, l’esprit de Yohanan était en phase avec La Parole, c’est pourquoi il lui a fait la grâce de lui montrer l’Apocalypse (Révélation). Si tu marches selon l’Esprit, tu auras par conséquent une grande place dans le cœur de Seigneur, car Dieu est Esprit. L’Esprit aime l’Esprit comme la chair aime la chair.


Yohanan1-verset 39-42
La phrase venez et vous verrez comporte un grand mystère : si tu veux savoir qui est Yéshua, vient à lui, et tu sauras ; nous n’avons que des miettes de lui, même si c'est déjà énorme pour nous, mais sa Gloire est beaucoup plus grandiose que ce que notre entendement puisse concevoir. Les miracles que nous avons vu sont grands, mais ils sont une goutte d'eau dans la mer, comparés à ce qu'est vraiment Yeshua.

Au verset 44, Yeshua choisit encore comme disciple Phillipe, originaire de Bethsaïda, ville d’André et de Simon-Pierre, ça fait déjà 3 disciples de cette ville de Galilée. Bethsaïda = la maison de Saïda en hébreu. Ce prénom est très répandu aujourd’hui dans le monde arabophone, il signifierait « heureuse, que le destin favorise »

En premier IL appelle André [et Yohanan], puis Simon-Pierre (frère d’André), puis philippe.

1) André, qui vient du grec Andros, l’homme (par excellence) : fort, endurant, courageux

2) Simon (Siméon) , nom hébreu, qui veut dire «il a entendu ma souffrance » (Aparté : je reviendrai là-dessus si j’ai l’occasion de parler des fils de Léa).
Yéshua le renomme : il ne sera plus l’homme souffrant, il deviendra kèpha, la Pierre, solide et rigide, l’homme fort, endurant et courageux du début.

André frère de Simon; le courage et la force qui ont accompagné la souffrance, car étant frères.

« Tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé Céphas (ce qui signifie Pierre). »

Jonas = Yonah, signifie la colombe en hébreu. La colombe que Noé a envoyée pour l’informer de la fin du déluge. La colombe joue le rôle de la messagère. Dieu a entendu le message qui était « souffrance », et il a décidé de ne plus détruire sa création. Il n’y a donc plus de raison de rester accablé par la souffrance, il faut se resaisir, se rafermir, devenir comme une Pierre [angulaire].

3) Philippe, son nom vient du grec philein= aimer, et hippos,= le cheval. Il est donc le chevalier, qui renvoie à une image héroïque, celle d’un vainqueur, triomphant.

L’Homme (le Fils de l’Homme), fort, courageux, endurant, mais qui a souffert, et dans sa souffrance, Dieu l’a entendu, et l’a élevé au rang de Héros. Si tu souffres, crie à Dieu, IL entendra ta souffrance, IL te raffermira, IL fera de toi un héros, car en effet "Dieu a pitié, Dieu est miséricorde" (ceci est la signification de Yohanan, l’autre disciple, dont nous étudions l’evangile). Soit donc comme une maison heureuse (Bethsaïda), une maison que le destin favorise, car tu sera bâti avec la Pierre angulaire.

Miséricorde = Pitié qui amène au pardon.

_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 05:14 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Evangile de YOHANAN - Chapitre 1 : 35-51. Yeshoua appelle ses premiers disciples


Yohanan1-verset44-51
Philippe dit à Nathanael « on a trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Yeshoua de Nazareth, fils de Joseph.»

Il ne lui dit pas « j’ai trouvé le Méssie », comme André l’a dit à son frère Simon, il dit simplement « Celui dont a écrit Moïse et dont les prophètes ont parlé », ce sera à Nathanael d’en tirer les conclusions.

Mais dans un premier temps Nathanael se braque, peut être Nazareth n’est pas une citée à bonne réputation dans l’imaginaire collectif de l’époque, de même pour la Galilée (de l’ex-royaume d’Israel, au Nord), de réputation, les judéens « savent » que rien de bon ne peut en venir.

Mais Yeshua lui fait comprendre qu’Il l’a vu sous le figuier, et surtout qu’il est un homme sans fraude, un vrai…Israélite. Alors il croit, il tire lui-même les conclusions, il reconnaît en Yeshua le Fils de Dieu, le Roi d’Israel (ce même royaume du nord où se situait la Galilée) ; et tous ses clichés sur les habitant de Nazareth s’estompent, car il a été convaincu par La Parole de Yéshua, et il a cru.

Quand Nathanael demande avec étonnement « D’où me connais-tu », selon la chair c'est un lointain parent, comme vu plus haut, mais il ne suffit pas d'avoir des liens de parenté avec quelqu'un pour connaître son comportement. Donc Nathanael ne comprend pas comment "un inconnu" peut lui révéler sa droiture, l'absence de fraude en lui...

Quelqu’un d’autre se serait arrêté à la première impression qu’à donné Nathanael, l’arrogance, le mépris, on lui présente quelqu’un d’une ville, et tout de suite, il vomit tous les clichés qu’il connaît sur cette ville « rien de bon n’en vient ». Mais Yeshua ne s’est pas arrêté à l’apparence, IL a sondé le cœur de Nathanael, et a vu qu’il était un homme sans fraude, ce qui surprend ce dernier, et pour confirmation, il apprend que Yeshua l’a même vu pendant qu’il fut sous le figuier, et à ce moment là, les écailles tombent de ses yeux, ça ne peut être que le Fils de Dieu pour l’avoir vu à distance, car même s’il s’était recouvert de ténèbres, elles n’auraient pas été assez sombres à Ses yeux, IL l’aurait vu.

Même si quelqu’un se comporte mal à priori et vous dénigre, il n’est pas forcément quelqu’un de mauvais, c’est par l’amour et la compassion, qu’on peut l’amener à oublier ses idées préconçues, et lui même témoignera que vous n’êtes pas digne de dénigrement, au contraire !

Joseph signifie « Dieu ajoutera » ; et Nathanael signifie " Dieu a donné "ou " Dieu donne ",

Nathanael confesse donc que le Fils de Joseph est bel et bien le Roi d’Israel. Car ayant vu ce signe que Dieu a donné : Yeshua lui dit qui il est, Dieu ajoutera alors d’autres signes, c’est pourquoi Yéshua dit : « tu verras de plus grandes choses que celles-ci. »


Yohanan1-Verset 51
« 51 Et il lui dit : En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l'homme. »

Phrase riche en mystères et en révélations. Quand on dit que le Ciel est ouvert sur quelqu’un c’est qu’il est comblé des grâces de Dieu.

Les Anges qui montent, c’est le symbole des messagers qui emmènent vos prières vers Dieu. Et les Anges qui descendent, c’est l’Image des messagers qui reviennent avec des bénédictions de Dieu sur vous, des exaucements, comme dans le songe de Jacob.

Dorénavant donc, le ciel sera ouvert, c’est pourquoi Les prières de Yeshua étaient exaussées du tic au tac : aussitôt dit, aussitôt fait ; aussitôt demandé, aussitôt accordé. A partir de ce moment, toutes les volontés de Dieu-fait-homme seront faites, ce verset illustre la puissante phrase : « Père, que Ta Volonté soit faite sur la terre comme elle l’est au Ciel ». C’est pourquoi Yeshua nous a appris à prier ainsi, et quand tu pries ainsi, crois de tout ton cœur que la Volonté de Dieu se fasse sur la terre, comme elle est faite au Ciel. C'est ainsi que tu verras de choses plus grandes encore que celles qui sont citées ici.

_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï


Dernière édition par Muna le Jeu 4 Mar - 17:18 (2010); édité 3 fois
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 05:21 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

stephane a écrit:
Bonne idée ce topic!

Je m'abonne à la discussion pour la suivre.


Shalom mon frère, je suis ravie que tu apprécies l'idée, merci à Dieu de nous permettre de pouvoir discuter de Sa Parole, peut être au fil des échanges... je veux dire CERTAINEMENT au fil des échanges, on aura des éclairages nouveaux sur certains passages, j'écris ce qui me vient à l'Esprit, je fait un brainstorming. C'est pourquoi je souhaite vraiment qu'il y ait partage, beaucoup ont lu ce texte, même des phrases simples et claires, qui parlent d'elles-même, on peut les commenter, c'est en fait le but du topic.

J'espère que les forumistes vont y participer aussi. N’hésitez pas à commenter aussi les passages, même si on avance dans les chapitres, veuillez juste respecter la présentation du topic et sa mise en forme, en citant bien les passages, pour qu’on s’y retrouve. Il faudrait que cette page soit interactive, qu’on échange, et pas que ce soit un monologue. Merci de votre compréhension.

Ecrivons, discutons sur cet Evangile. Que le débat soit vivant... Le'Haïm !

Que Dieu vous bénisse.
_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Mar - 00:15 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Evangile de YOHANAN - Chapitre 2 : 1-12

Le premier signe : les noces de Cana


1 Trois jours après, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Yeshoua était là,
2 et Yeshoua fut aussi invité aux noces avec ses disciples.
3 Le vin ayant manqué, la mère de Yeshoua lui dit : Ils n'ont plus de vin.
4 Yeshoua lui répondit : Femme, qu'y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n'est pas encore venue.
5 Sa mère dit aux serviteurs : Faites ce qu'il vous dira.
6 Or, il y avait là six vases de pierre, destinés aux purifications des Juifs, et contenant chacun deux ou trois mesures.
7 Yeshoua leur dit : Remplissez d'eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu'au bord.
8 Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l'ordonnateur du repas. Et ils en portèrent.
9 Quand l'ordonnateur du repas eut goûté l'eau changée en vin, -ne sachant d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs, qui avaient puisé l'eau, le savaient bien, -il appela l'époux,
10 et lui dit : Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent.
11 Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Yeshoua. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.
12 Après cela, il descendit à Capernaüm, avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n'y demeurèrent que peu de jours.

_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Muna
modérateur
modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 488
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Mar - 04:16 (2010)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN Répondre en citant

Evangile de YOHANAN - Chapitre 2 : 1-12. Le premier signe : les noces de Cana

Yohanan2-verset 1-5
L’évangile de Yohanan décrit cet épisode comme étant le premier signe. Or dans le chapitre précédent, on voit déjà plusieurs signes. Et même dans les autres évangiles, on parle de Yeshua à 12 ans au temple, où les adultes se taisent pour l’écouter, car ils perçoivent la sagesse dans Ses Paroles. Il s’agit sûrement dans le cas échéant d’un signe en présence d’une foule nombreuse, car il y avait beaucoup d’invités à ces noces, Yeshua lui-même faisait partie des invités, sa mère également.

Le vin manque, pourquoi ?
Les périodes de pénuries ne sont pas forcément des malheurs, ce sont des moments où Dieu manifeste Sa Gloire. Quand il te manque quelque chose, c’est pour que tu le demandes à Dieu, et qu’IL te l’accorde, et que tu le loues par conséquent.

La preuve, quand le vin manque, Marie ne dit pas d’aller en acheter chez le marchand, elle ne cherche pas le vigneron le plus proche, elle vient voir Yeshua, car seul Lui peut résoudre le problème. Dans la maison du Seigneur il n’y a qu’abondance, tout l’or et l’argent de la terre lui appartiennent. Marie reconnaît déjà en Yeshua le Seigneur, elle sait qu’IL est le Mashiah, et qu’IL a la solution. Elle ne lui dit pas : « donne leur du vin parce qu’ils n’en ont plus », elle lui signale simplement qu’ils n’ont plus de vin. Quand on présente un problème à Dieu, ce n’est pas à nous de lui dire comment IL doit résoudre le problème, on n’a pas à aider Dieu, IL se suffit à Lui-même, on doit simplement lui dire « Seigneur, il y a telle situation », Et lui-même trouvera la solution.

Marie aurait pu dire à Son Seigneur : « Fais que le temps s’accélère et que la saison des vendanges arrive, qu’on puisse récolter le raisin, et qu’il fermente vite » ou « Fais qu’un vigneron passe par là et qu’il nous offre du vin » ou « Fais qu’un des invités cours chez le caviste du coin » etc. Mais tout cela aurait été sujet d’embrouille et de panique, vous voyez vous-mêmes que ça aurait été se compliquer la vie pour rien. Elle a simplement posé le problème, confiante que Yeshua seul saurait trouver la solution, sans regarder la façon dont il s’y prendrait.

Yeshua répond à Marie : «Femme, qu'y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n'est pas encore venue.»

Marie sait de quoi est capable Yeshua, or il se trouve qu’IL ne lui a pas demandé d’intervenir ou de lui dicter le moment propice où IL doit manifester Sa Gloire, donc IL la rappelle à l’ordre pour marquer son indépendance, et lui faire comprendre que ce n’est pas encore le temps.

Dans 1Rois 2 : 13-25 ; Adonias voulut prendre pour femme Abisag la sunamite, jeune femme qui avait été choisie pour s’occuper du Roi David dans sa vieillesse. Et pour demander le droit d'épouser Abisag au Roi, il est passé par Bethsabée, mère de Salomon, en l’envoyant parler à son fils. Adonias savait que Salomon aime sa mère, quoi de plus normal, c’est pourquoi il espérait l'amadouer, toucher le cœur de ce dernier en passant par sa mère. Mais en réponse, Salomon a dit « Pourquoi il ne demande pas aussi mon trône » , en effet Adonias avait tenté d’usurper le trône et s’était auto-proclamé roi. En définitive, comme réponse à sa demande, Salomon l’a condamné à mort, puisque sa demande était une demande égoïste, elle ne venait pas de Dieu, c’était une demande digne du péché, et le salaire du péché étant la mort, Adonias a payé de sa vie. Bethsabée était comme une peau de brebis, dont le loup Adonias voulait se vêtir, mais il a été confondu. (C’était juste pour faire un parallèle, mais l’étude ne portant pas sur le livre des rois, j’abrège la discussion à ce sujet)

Or ici Yeshua fait un compromis, même s’IL n’avait pas prévu de faire ce miracle, son heure n’étant pas encore venue, IL accorde à sa mère Marie, ce qu’elle a demandé ; car c’est pour la gloire de Dieu. Bien qu'IL l'ait rappelé à l'ordre peut être un peu sèchement, IL a quand même exaucé sa demande, c'est encore une image de la miséricorde de Dieu. Le Seigneur à Ses Plans, il arriver qu'on y fasse irruption, et qu'on lui demande quelque chose qui ne s'inscrit pas dans ce qu'Il avait prévu, il nous rappellera à l'ordre, Il nous le fera comprendre, mais si notre demande est pour Sa Gloire, Il nous exaucera quand même, même s'IL n'avait pas prévu les choses ainsi, car Il regarde l'intention, on peut vouloir bien faire et mal s'y prendre, Dieu regarde l'intention, le coeur, c'est en cela qu'on dit que Dieu est lent à la colère et riche en bonté.

Mais Marie a bien compris le message, elle recomande d’obéir à Yeshua, puis elle se retire, et dans cette évangile c’est sa dernière intervention. La phrase : «Faites ce qu'il vous dira», c'est un appel à l’obéissance à Mashiah, pas seulement dans ce cas précis, mais en tout et pour tout, il faut faire ce que Yeshua nous dit, car faire Sa Volonté, c’est faire la Volonté de Celui qui l’a envoyé, et c’est en cela que la Volonté du Père doit être faite sur la terre comme elle est faite au ciel.

_________________
J'ai invoqué l'Éternel : L’Éternel m'a exaucé, m'a mis au large. (Ps 118:5)
-
Evangile de Yohanan : http://judaisme-messianique.xooit.be/t3048-ETUDE-l-Evangile-de-YOHANAN.htm
-
Ivdu et Adonaï b'simcha * Baruch ha'bah b'shem Adonaï
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:04 (2016)    Sujet du message: ETUDE : l'Evangile de YOHANAN

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Thora, Bible... -> Etude de la parole d'Elohïm Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 312, 13, 14  >
Page 1 sur 14

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com