Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Maryam et Mariek libérée en Iran

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Actualité dans le monde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 00:17 (2010)    Sujet du message: Maryam et Mariek libérée en Iran Répondre en citant

« Les mots ne sont pas assez forts pour exprimer notre gratitude envers Dieu et Ses enfants qui ont prié et travaillé pour obtenir notre libération » ont-elles déclaré à leur sortie de prison hier mercredi 18 novembre. Cela faisait plus de neuf mois qu’elles étaient retenues dans la prison d’Evin à Téhéran, une prison connue pour ses violations aux droits de l’homme.

Selon les informations obtenues, cette libération inhabituelle « est due à une pression internationale telle que le gouvernement ne pouvait plus la supporter. D'une part, leur détention était illégale. Et d'autre part, le gouvernement n'était pas prêt à les condamner pour apostasie. Ils ont déjà beaucoup d'autres casse-têtes politiques. Ils ne peuvent pas lutter sur tous les fronts en même temps. »

Ces deux chrétiennes de l’ombre ont été relâchées sans caution, mais nous ne savons pas encore sous quelles conditions. Les autorités iraniennes ont pris l’habitude de renvoyer en justice ou d’imposer de nouvelles restrictions aux chrétiens libérés, parfois plusieurs mois ou années après leur sortie de prison.
Maryam et Marzieh n’ont pas été torturées physiquement pendant leur détention, mais elles ont énormément souffert du manque de soins médicaux. Aujourd’hui, elles sont toutes les deux très affaiblies. Marzieh en particulier souffre de sa colonne vertébrale, d’une rage de dent et de fortes migraines.
Ces deux chrétiennes avaient été arrêtées le 5 mars 2009 par les autorités iraniennes pour activités anti-gouvernementales, prosélytisme et apostasie. En Iran, où la charia est appliquée, ce crime est passible de la peine de mort.
Pendant ces neuf mois de détention, le juge leur avait demandé à plusieurs reprise de renier leur foi et de revenir à l’islam. Mais le 9 août dernier, lors de leur dernier procès, elles ont affirmé leur foi en Yeshoua-Mashiah :« Nous aimons Yeshoua ». Lorsque les juges leur ont redemandé si elles étaient chrétiennes, elles ont répondu : « Oui, nous sommes chrétiennes ».Avec foi et courage, elles ont insisté, « nous ne renierons pas notre foi ».

En Iran aujourd'hui, au tribunal révolutionnaire de Téhéran: Maryam Rustampoor (27 ans) et Marzieh Amirizadeh (30 ans) ont été invitées à renier leur foi dans le Mashiah.

Bien que beaucoup de pressions aient été exercées sur elles, les deux femmes ont déclaré ne pas vouloir renier leur foi. Maryam et Marzieh, initialement arrêtées le 5 mars 2009, ont beaucoup souffert en prison, des problèmes de santé, de l'isolement et des interrogatoires pendant plusieurs heures avec les yeux bandés.

Le samedi 8 août, Maryam et Marzieh ont été citées à comparaître devant la cour, le dimanche 9 août pour entendre un verdict sur leur cas. Le principal interrogateur a recommandé un verdict de «l'apostasie». Cependant, quand elles sont arrivées, aucun verdict n'a été donné. Au lieu de cela, l'audience a porté sur le vice-procureur, M. Haddad. Maryam et Marzieh ont été questionnées sur leur foi. On leur a dit qu'elles devaient se rétracter à la fois dans la forme écrite et verbale. De ce fait, il ressort que pour la cour, le seul crime de Maryam et de Marzieh est d'être devenues Chrétiennes.

M. Haddad demanda aux deux femmes si elles étaient Chrétiennes. Elles répondirent: "Nous aimons Yeshoua". Il a répété sa question et elles ont dit: «Oui, nous sommes Chrétiennes."

M. Haddad a dit: "Vous étiez Musulmanes et vous êtes devenus Chrétiennes."

"Nous sommes nées dans des familles musulmanes, mais nous ne sommes pas des Musulmanes", a été leur réponse.

M. Haddad continue l'interrogatoire et leur demande si elles regrettent d'être devenus Chrétiennes. Leur réponse: "Nous n'avons pas de regrets."

Ensuite, il a déclaré avec insistance, "Vous devez renoncer à votre foi, verbalement et par écrit." Elles ont tenu bon et ont répondu: "Nous ne renierons pas notre foi".

Au cours d'un moment de tension à l'interrogatoire, Maryam et Marzieh ont fait référence à leur conviction que Dieu les avait convaincues par l'Esprit Saint.
M. Haddad a dit: «Il est impossible que Dieu parle aux humains."

Marzieh lui a demandé en retour, «Questionnez-vous Dieu? N'est-Il pas Tout-Puissant?"

M. Haddad a alors répondu: "Vous n'êtes pas digne que Dieu vous parle."

Marzieh a dit: "Il est Dieu, et non pas vous, et Il détermine si je suis digne ou pas."

M. Haddad leur a dit de retourner en prison et de réfléchir sur les options qu'elles ont et de revenir à lui quand elles seront prêtes à les respecter. Maryam et Marzieh ont dit: "Nous avons déjà dit ce que nous pensons."

À la fin de la session, M. Haddad a déclaré que le juge leur donnera son verdict, mais on ne sait pas qui sera le juge, dans leur cas, maintenant. Il a également permis à Marzieh et Maryam d'avoir un avocat pour les représenter dans l'affaire pour la première fois depuis leur arrestation.
Les deux femmes sont de retour ce soir à la prison d'Evin. Au cours de leurs cinq mois de calvaire, elles ont été malades et ont perdu beaucoup de poids. Marzieh souffre de sa colonne vertébrale ainsi que d'une dent infectée et d'intenses maux de tête. Elle a désespérément besoin de soins médicaux. Il y a deux mois, les fonctionnaires de l'administration pénitentiaire lui ont dit que la prison avait un bon matériel médical et qu'ils seront présents auprès d'elle, mais jusqu'à présent aucun traitement adéquat n'a été donné.
Malgré la concentration des efforts des fonctionnaires pour faire pression pour qu'elles renient leur foi, Maryam et Marzieh par amour pour Yeshoua sont déterminés à tenir bon jusqu'à la fin, peu importe ce qui arrive. Elles ont démontré leur amour pour Yeshoua et sont prêtes à offrir leur vie pour Lui si elles ont été appelés à le faire. Après la session d'aujourd'hui, elles ont dit: "Si nous devons sortir de la prison, nous voulons le faire avec honneur." ..

D'après une information de Glenn Penner, datée du 9.08..2009
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Fév - 00:17 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Actualité dans le monde Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com