Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hanouka 5770/2009

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> Porte ouverte, ouvrons le débat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mar 22 Déc - 16:18 (2009)    Sujet du message: Hanouka 5770/2009 Répondre en citant

De Paris,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

Plus que jamais, 'Hanouka et le magnifique symbole que cette belle fête évoque - la fête de la lumière - est d'actualité ! En 312 avant l'ère chrétienne, quelques 23 siècles avant nous, Alexandre le Grand faisait la conquête du monde à la rapidité du léopard. C'est le prophète Daniél qui en parle (Dan 7 :6) précisant l'existence d'un homme sortant du lot des bêtes immondes, venu pour supprimer le sacrifice perpétuel à Yeroushalaïm (Yeroushalaïm) et souiller le Temple. L'homme fort était Antiochus Epiphane le syrien, régnant sur l'un des quatre empires du grand royaume grec dépecé par les généraux d'Alexandre. Il combattit Israël mais trouva une résistance acharnée de la part de la famille du cohen Mattathias, prêtre à Modiin, fermement opposé à l'hellénisation de son pays, à l'assimilation culturelle et à la destruction de sa foi. De cette famille valeureuse est sorti le grand chef Yehouda surnommé « Maccabi » qui tint tête aux éléphants et aux régiments de l'armée d'Antiochus. Son armée de résistants juifs fut appelé « les Maccabées ». Ils eurent aussi hélas à combattre les Juifs hellénisés de l'époque, les Samaritains.

Grâce à Yéhouda, Yeroushalaïm (Yeroushalaïm) fut délivrée et le Temple purifié. Une Menorah fut réinstallée et le miracle de la fiole d'huile suffisante pour tenir 8 jours se produisit - miracle de la lumière et de la foi sur les ténèbres de l'oppression et de l'idolâtrie !


Yeroushalaïm (Yeroushalaïm) plus que jamais pierre pesante

En ce temps, Israël était déjà un problème ! Yeroushalaïm (Yeroushalaïm) était « la pierre pesante » avec son Temple et son D.ieu unique, et le peuple juif fâchait « le monde », ne voulant se soumettre aux règles et à la culture d'alors. Un peuple non assimilable en somme, non digérable, mais intègre dans sa foi et sans compromis dans l'adoration de son D.ieu.

Comme c'est curieux, aujourd'hui, ce peuple et sa nation nouvellement recréée refuse de brader sa terre, de partager sa ville et de se laisser dépecer. Quelle audace et quelle intolérance, disent les nations. Le nouvel esprit fort qu'est l'Islam conquiert le monde à la vitesse du léopard (ou du serpent), et exige des nations qu'elle livre sur un plateau l'Etat hébreu... Et l'Europe de s'incliner, ainsi que les grands de ce monde de faire pression sur l'Israël de D.ieu. Qu'en pense D.ieu justement ?... Il rit mais fera sentir Sa colère :


« Pourquoi les nations s'agitent-elles et les peuples ont-ils de vaines pensées ? Les rois de la terre se dressent et les princes se liguent ensemble contre l'Éternel et contre Son Oint : Brisons leurs liens, et rejetons loin de nous leurs chaînes ! Il rit, Celui qui siège dans les cieux, le Seigneur se moque d'eux. Puis Il leur parle dans sa colère, et dans sa fureur Il les épouvante : C'est moi qui ai oint mon Roi sur Sion, ma montagne sainte ! » - Psaume 2


On recherche des combattants, des "Yehouda" !

Au monde libre de réagir, au peuple juif de résister à l'assimilation et de faire bloc, aux chrétiens et croyants bibliques de prendre partie pour la lumière et la vérité. La guerre est déclarée, les Antiochus sont nombreux voulant soumettre Israël à leur diktat. Alors, l'armée des « Maccabées » doit se lever ! Cette armée a de toute façon un allié certain qui fera toute la différence : le D.ieu d'Israël. Le cri de guerre des Maccabées de Yehouda était « Mi kamokha ba'elim Adonaï ! » - Qui est comme toi parmi les héros, D.ieu. Comportons-nous comme ces héros...

'Hag 'Hanouka samea'h à tous nos amis,

Gérald & Sophie

_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Déc - 16:18 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> Porte ouverte, ouvrons le débat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com