Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bénissez et ne maudissez pas.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> exhortations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 20 Nov - 00:20 (2009)    Sujet du message: Bénissez et ne maudissez pas. Répondre en citant

La première fonction du Sacrificateur est le Service de Dieu- qui consiste le matin et le soir à offrir à l’Eternel ce qui Lui revient et de bénir le peuple !

Pierre va nous le rappeler :

« ...vous êtes un Sacerdoce Royal... »& « ...bénissant ,
car vous avez été appelés à cela afin que vous héritiez de la Bénédiction ! »
1 Pierre 2, 9 & 1 Pierre 3, 9

Nos familles sont toujours le premier lieu d’exercice du Ministère que Dieu nous confie.
Apprenons donc à bénir nos familles... selon le modèle qui nous est donné en Nombres 6, 22...

Vous bénirez ainsi les fils d'Israël en leur disant :

L'Éternel te bénisse, et te garde !
L'Éternel fasse lever la lumière de Sa Face sur toi et use de Grâce envers toi !
L'Éternel lève Sa Face sur toi et te donne la Paix !

Et ils mettront Mon Nom sur les fils d'Israël ; et moi, Je les bénirai !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J’étais un jour dans une rencontre pastorale et je retrouvai une femme, connue plusieurs années auparavant.

Je savais qu’elle avait traversé un drame dans sa vie : son mari avait disparu brusquement et les recherches depuis près de trois ans, étaient restées infructueuses. Elle-même avait vécu une hospitalisation psychiatrique et « on » lui conseillait de divorcer pour être « libérée de cette situation traumatisante »... car son mari se trouvait tout près de la retraite et les complications administratives s’ajoutaient aux souffrances morales !
J’avais souvent prié pour elle sans savoir ce qu’elle était devenue et voilà qu’elle était là... et nous servait le café !

Nous avons parlé : elle était prête à pardonner à son mari et prête aussi pour entrer dans la guérison du cœur que Dieu voulait pour elle.
Nous avons ensuite abordé ensemble la puissance de la Bénédiction en prenant le modèle de Nombres 6, 22. Et cette femme s’est mise à bénir son mari - là où il se trouvait ! Cela a été un vrai combat pour prononcer ces paroles de Bénédiction toutes simples, mais elle a persévéré.

Quelques mois plus tard, je reçois un appel téléphonique , j’apprends alors de sa bouche, que trois semaines après avoir béni quotidiennement son mari, elle avait, par hasard ( !) retrouvé dans une poche de vêtement un numéro de téléphone... Elle a composé ce numéro... et son mari était au bout du fil !
Il attendait cet appel : Dieu avait pendant ce temps-là, travaillé son cœur... a restauration et la « re-construction » de ce couple (et de sa famille) est actuelle
et tous deux servent le Seigneur.
Gloire à Dieu !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nous étions « hébergés » dans une église pour notre rencontre de Ministères Itinérants. L’atmosphère était lourde et la marque d’un drame était palpable.
C’était la première fois que je me trouvai dans cette église que je ne connaissais pas.Le soir, avant la réunion publique à laquelle nous devions participer,
je me suis jointe au groupe d’intercesseurs préparant cette réunion, groupe de quelques femmes pitoyables mais persévérantes en Dieu.
Impossible pour moi de prier tellement l’oppression est prégnante et je laisse les autres s’exprimer... Les prières dont je suis le témoin portent toutes sur des problèmes très graves de santé, plusieurs cancers de jeunes femmes et d’enfants de l’église ! Alors tout s’éclaire pour moi : « les hommes, les chefs des famille ne sont plus les protections qu’ils doivent être ! »

Je dénonce une situation malédiction de paroles (critiques, calomnies etc.) Tout en parlant, je vois ces femmes éclater en pleurs les unes après les autres,
et me mettre au courant de la situation actuelle : des critiques acerbes d’autres chrétiens de leur ville avaient tout détruit ; le couple pastoral, éclaté depuis quelques semaines, avait quitté l’église et mis leur maison en vente, la communauté était complètement défaite, les hommes des familles étaient devenus rétrogrades ou avaient tout abandonné...
Que faire ?
La secrétaire de l’église avait « par hasard » dans son sac le registre des noms des familles de la communauté. Nous avons alors " saisi ", un par un, chaque chef de famille-qu’il fasse partie de l’église ou non ! avec sa famille, dans la Bénédiction Sacerdotale...
Nous n’avons pas prié de façon traditionnelle, en mendiant quelque soulagement à Dieu, mais nous avons proclamé la Bénédiction de Dieu sur eux, en tant que sacrificateurs de l’Éternel. La réunion a démarré ce soir-là avec beaucoup de retard et a été glorieuse.
Plusieurs mois après, j’ai rencontré l’une de ces femmes qui m’a témoigné ce qui suit : le couple pastoral avait été restauré et rétabli dans le ministère puissant que Dieu leur avait confié, l’église s’était tellement multipliée qu’elle avait dû changer de local et la Bénédiction de Dieu reposait sur les familles de façon spéciale et remarquable...

Il a dit :
« Moi, Je les bénirai ! »

Ce que Sa Bouche dit, Sa Main l’accomplit !!

******************************
Bénissez les hommes de vos familles !

Les hommes, ce sont les chefs et dans le Nouveau Testament, le mot pour chef, veut dire « tête, premier » et non « maître ou patron »...
Il n’y a aucun sens de « possesseur d’autorité » dans ce terme grec. Il veut dire par contre, pré-éminent ou bien premier. En tant que Premier oui, il a une Autorité spécifique. Donc, selon l’Ordre de Dieu, le chef ou la tête de la femme, c’est l’homme ! Lorsque la tête va bien , tout le corps est dans le bien-être.
Pourquoi cela est-il si important ?
Parce que le Couple - dans sa relation - est un type de Mashiah et l’Église et Paul va dire :
« Ce Mystère est grand ! »

Bénissez les hommes de vos familles !

Ce sont les chefs et dans le Nouveau Testament, le mot pour chef, veut dire « tête, premier » et non « maître ou patron »...
Selon l’Ordre de Dieu, le chef ou la tête de la femme, c’est l’homme. Lorsque la tête va bien, tout le corps est dans le bien-être.

Pourquoi cela ?

Parce que c’est un type de Mashiah et l’Église et l’shaliah Paul va dire
« ce Mystère est grand ! »

« ...le mari est le chef (kephale = tête) de la femme, comme Mashiah est le Chef la Tête de l’Église qui est son Corps, et dont Il est le Sauveur. Or, de même que l’Église est soumise à Mashiah, les femmes aussi le sont à leur mari en toutes choses. »
Éphésiens 5, 22-24

Si la tête est en bonne santé, tout le corps s’en ressent : c’est une évidence !

L’Onction repose sur la Tête et Elle coule ensuite sur tout le Corps...

Si l’homme est à sa place, celle que Dieu veut pour lui dans son foyer, le corps - (la femme et les enfants) - bénéficiera de la Bénédiction qui repose sur lui.
Si l’Homme est béni, sa Famille l’est aussi !

Le premier fruit de la Bénédiction, c’est la Repentance, c’est-à-dire la capacité de voir les choses comme Dieu les voit et de recevoir ensuite, de la même façon, Ses solutions - en vue d’une pleine Restauration.

Comprenez combien la Bénédiction des chefs de famille est primordiale !
Un homme qui est béni devient lui-même Bénédiction !!! C’est lui qui est pré-éminent dans l’ordre de Dieu.

Parents, bénissez vos fils, futurs chefs - têtes - de leur foyer !

Beaux-parents, bénissez vos gendres et vous constaterez le bonheur de vos filles ! Ne le faites pas comme une recette : ce serait une insulte envers Dieu, mais comme un privilège qui vous est donné en tant que génération précédente, "les Pères" dont parle l’shaliah Yohanan, transmettant la Bénédiction même de Dieu !

Considérez l’attitude d’Isaac avec ses fils et la valeur de sa Bénédiction paternelle, qu’il transmet de la part de son Dieu !

L’Occident en a perdu le sens - tout comme il a perdu le sens de l’Alliance !
Dieu n’a pourtant pas changé ! Il est le Même, Il Se nomme le Dieu de l’Alliance, le Dieu de Toutes Bénédictions !!

Il est dit dans la Parole qu’Adam a transgressé l’Alliance... Cela n’est pas dit d’Ève. A la Création, Dieu " le " créa, Il fit Alliance avec l’Homme - mais il est dit qu’Il " les " bénit ! L’Alliance et la Bénédiction ne sont pas séparables. La vie d’Alliance nous permet d’être ces Sacrificateurs qui peuvent s’acquiter de leur Tâche première, bénir le peuple !

Attention !

Si je ne vis pas cette Vie d’Alliance avec mon Dieu - et par voie de conséquence avec mes frères, je suis dans l’incapacité totale de bénir, même lorsque je prononce des Paroles de Bénédiction...

Je vais maudire - ou médire... ce qui apportera la mort et non la Vie !

Intercesseurs, bénissez les hommes de votre pays !

La Famille est la cellule de base de la société, telle que Dieu l’a voulue.
Les pères, dans l’Ordre de Dieu, ont une importance toute particulière pour donner leur identité aux enfants et les faire grandir en les " détachant " de leur mère.
Dieu se nomme " le Père de toutes les familles de la terre " et c’est effectivement Lui qui nous donne notre identité d’Enfant du Père, nous séparant de nos structures écclésiales " maternelles " afin de devenir des Fils accomplis, à son Image, selon Sa ressemblance.

En bénissant - de la part de Dieu - les hommes de notre pays, spécialement ceux qui sont "haut-placés", nous permettons à ces hommes de prendre la place pour laquelle ils sont venus au monde.

Ils remplissent alors le Propos de Dieu dans leur vie, ce pourquoi ils sont nés dans cette génération et dans ce lieu - qu’ils en soient conscients ou non.
Cyrus ou Nebuchadnetsar, par exemple...

Nous sommes faits à l’image de Dieu ! Dieu a crée le monde par Sa Parole et nous... nous jugerions notre parole inutile ou impuissante alors que nous sommes mandatés par le Dieu des Cieux pour Bénir ???

" Ouvre ta bouche toute grande et Je la remplirai.. ."

La Bénédiction Sacerdotale, dite d’Aaron est un modèle de Bénédiction, - tout comme le " Notre Père..." est un modèle de prière que Yeshoua nous a donné pour nous apprendre à prier.

C’est tout simple !

Mettons nous en marche !

Bénissons !


C’est une simple obéissance, pour ceux qui connaissent leur Sacerdoce,
mais qui a de grandes conséquences...

_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Nov - 00:20 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
shmouel


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2009
Messages: 696
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 07:19 (2009)    Sujet du message: Bénissez et ne maudissez pas. Répondre en citant

Merci pour ces temoignages ainsi que cette petite etude enseignement!
Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:05 (2016)    Sujet du message: Bénissez et ne maudissez pas.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> exhortations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com