Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'autorité spirituelle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Thora, Bible... -> Etude de la parole d'Elohïm
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Dim 18 Oct - 12:42 (2009)    Sujet du message: L'autorité spirituelle Répondre en citant

L’AUTORITÉ SPIRITUELLE 



Si les doctrines de la chrétienté peuvent être enseignées, être à l’image de Mashiah ne peut être qu’inspiré. Par leurs vies humbles et simples, une nouvelle génération de leaders inspirera des multitudes. Ils marcheront vraiment dans l’Amour de Mashiah et une grande Autorité leur sera conférée.
L’église compte de nombreux administrateurs, mais peu d’exemples de Mashiah. Nombre sont ceux qui peuvent expliquer les doctrines de la chrétienté, mais peu de gens vivent comme Yeshoua a vécu. En fait, même si les leaders sont nombreux aujourd’hui, très peu fonctionnent dans l’Autorité des Lieux Célestes que Mashiah a acquise pour Son Église.

Cependant, une nouvelle Autorité est donnée à l’église.
Elle amènera des délivrances comme jamais auparavant.
Dans certains cas, des villes entières se tourneront vers Dieu.

Qu’est-ce que l’autorité spirituelle ?

Ce n’est rien d’autre que Dieu Lui-même confirmant par la Puissance et la Parole de Ses serviteurs.

Moïse est un exemple d’Autorité spirituelle quand il mit en garde le pharaon endurci. L’Esprit de Dieu confirma les jugements de Moïse avec une Puissance qui brisa l’orgueil de l’Égypte.

Yeshoua manifesta son Autorité spirituelle quand Il confronta des démons dans la vie des gens, apaisa la tempête, guérit des maladies et accomplit la Rédemption par la Puissance de la Résurrection. Le Père permit que toutes les Paroles de Mashiah s’accomplissent.

La Bible nous donne de nombreux exemples de gens revêtus d’autorité spirituelle. Chacun d’eux comporte le même principe sous-jacent : Ceux que Dieu élèvent sont soutenus par Lui.

Ils « décréteront une chose et elle sera établie ».
Job 22, 28

Telle est la nature de l’Autorité spirituelle.

LA SOURCE DE L’AUTORITÉ

De toute évidence, en tant que pasteurs, leaders et intercesseurs, nous avons tous besoin d’œuvrer avec une plus grande autorité. Pourtant, même si nous jouissons d’une variété de grâces qui nous édifient personnellement, Dieu nous donne l’autorité dans un but précis : accomplir Ses Desseins sur la terre. Quels sont-ils ? Un de ces Desseins célestes se trouve dans l’envoi des disciples fait par Yeshoua.

«Toute Autorité m’a été donnée au Ciel comme sur Terre. Allez et faites de toutes les nations des disciples. »
Matthieu 28, 18-19

Mashiah a donné à l’église l’Autorité de faire des disciples. Nous avons eu beaucoup plus de succès à faire des convertis, que des disciples. De nos jours, beaucoup croient en Yeshoua mais peu sont vraiment des disciples de Mashiah. Si le but est le discipolat, comment pouvons-nous le mener à bien? Nous devons prendre nos convertis et leur enseigner

« à observer tous les commandements de Yeshoua »
verset 20

Quand l’église reviendra à l’Enseignement de Yeshoua et l’enseignera elle-même, nos disciples auront l’Autorité de faire tout ce que Yeshoua a fait !

Cependant, l’Autorité spirituelle n’est pas quelque chose que nous possédons simplement parce que nous luttons pour l’avoir. Nous ne pouvons pas l’acheter comme Simon le Magicien avait tenté de le faire Actes 8, 18. La Puissance de l’Autorité ne fonctionne pas simplement parce que nous copions les méthodes d’un autre, comme les fils de Scéva Actes 19, 14–16. Elle ne peut pas non plus s’obtenir automatiquement parce que nous lisons des livres sur la façon de construire l’Église. Quand nous nous focalisons sur l’obéissance aux Paroles de Mashiah, Son Autorité se fait jour dans nos vies.

Depuis le jour de notre salut, nous avons été l’objet de l’Amour inconditionnel du Père. Cependant, à mesure que nous mûrissons, nous nous rendons compte que vient un temps pendant lequel l’Amour du Père envers nous semble conditionnel. Ce fut le cas pour Mashiah, comme c’est le cas de ceux qui Le suivent. Il a dit :

« Pour cette raison le Père M’aime, parce que Je donne Ma Vie. »
Jean 10, 17

Yeshoua a vécu dans la plus profonde des intimités de l’Amour du Père parce qu’Il a donné Sa vie pour les brebis. Si nous voulons grandir dans la véritable Autorité, nous devons donner nos vies pour Ses brebis.

Avez-vous ressenti une attirance, l’œuvre divine du Père vous amenant à la même capitulation que Mashiah ? Soyez encouragés ! Il vous équipe pour le prochain déversement de Son Esprit. Mais soyez aussi conscients que votre Autorité sera le prolongement d’une vie offerte au Nom de l’Amour.

En tant que leaders, nous avons vraiment besoin d’une Autorité administrative à cause de notre position au sein de l’église. Cependant, l’Autorité spirituelle transcende l’autorité administrative. Voici le chemin de la véritable Autorité spirituelle : en pleine possession de nos âmes, sans craindre ou être intimidés par une source extérieure, nous choisissons de donner nos vies pour les brebis de Mashiah. Complètement libres, avec des possibilités nombreuses et visibles d’échapper à cet engagement, nous offrons sans crainte nos âmes à Dieu. Personne ne nous contrôle si ce n’est Dieu, pourtant nos vies sont offertes, comme Celle de Mashiah, dans l’intercession pour les autres. Quand nous pourrions aisément nous battre et gagner, nous tendons l’autre joue. Quand nous subissons d’injustes oppositions, nous endurons silencieusement et c’est dans ces moments que l’Autorité spirituelle entre dans nos vies.

« Personne ne me l’ôte [la vie], mais Je la donne de Moi-même… »
Jean 10, 18

Yeshoua n’a pas été forcé d’accepter la crucifixion. Il l'a choisie,,sa prière dans le jardin de Gethsémané n’était pas une supplication pour y échapper, car quand il était encore dans ce lieu, Il dit à Pierre,

«Penses-tu que Je ne puisse pas invoquer Mon Père, qui me donnerait à l'instant plus de douze légions d’anges ? »
Matthieu 26, 53

Yeshoua avait le choix entre des légions d’anges et une délivrance personnelle immédiate, ou la mort à la croix et la délivrance de l’Humanité. Il choisit de mourir pour nous. La décision volontaire d’offrir nos vies comme Yeshoua l’a fait est la voie même sur laquelle la véritable Autorité spirituelle se développe.

Yeshoua a dit,
« J’ai l’Autorité de donner [Ma Vie] »
Jean 10, 18

Son Autorité venait de ce qu’Il avait donné Sa vie.
Notre autorité vient de la même source :
prendre notre croix et donner notre vie pour les autres.


L’AUTORITÉ N’EST PAS LE CONTRÔLE

L’Autorité spirituelle est la Provision de Dieu pour transformer, ce qui est temporel avec la Puissance de ce qui est éternel.

Ce n’est pas quelque chose que notre chair peut imiter, ni qui se trouve dans le ton de notre voix ou dans notre regard. L’autorité divine requiert une approbation divine. Cette approbation se révèle quand nous avons passé l’épreuve de l’amour.
Quand l’Autorité est administrée sans Amour, elle dégénère en contrôle. Dieu ne nous appelle pas à contrôler Son Peuple mais à l’inspirer et à le protéger.

Le fruit du contrôle est l’oppression, la sorcellerie et les conflits.

Mais le Fruit de l’Amour est la liberté et la Puissance d’encourager et de protéger le Peuple de Dieu.
La véritable Autorité spirituelle existe au-delà de la sphère du contrôle charnel.
Nos vies, et les vies de ceux qui nous suivent, sont offertes de notre propre initiative.

C’est un choix que nous faisons au nom de l’amour. Puisque la véritable Autorité prend sa Source dans la Liberté, c’est la Liberté qu’elle engendre.

Nous marchons

ou dans la véritable Autorité de l’Amour,

ou dans la fausse autorité du contrôle,

ou sans autorité du tout.

La fausse autorité ou le manque d’autorité sont enracinés dans la peur et nous réagissons à la peur de ces deux façons.

- La première réaction qui produit la fausse autorité, consiste à essayer de contrôler ceux qui nous entourent, pour rendre les circonstances plus prévisibles et moins menaçantes.

- La deuxième réaction à la peur est de refuser d’accepter ou d’exercer une quelconque autorité.

De nombreuses relations sont simplement l’association de ces deux besoins symbiotiques : le désir de contrôler et la volonté d’être contrôlé.

Cependant, l’Écriture nous dit :

« La crainte n’est pas dans l’Amour, mais l’Amour parfait bannit la crainte… »
1 Jean 4, 18

Puisque la véritable autorité est basée sur l’amour, son but est de libérer, non de dominer.

Ainsi donc, avant de pouvoir exercer une quelconque autorité spirituelle, nous devons être libérés de la peur et de son désir de contrôler. Nous devons

« ...être enracinés et fondés dans l’Amour »

Éphésiens 3, 17 Colossiens 2. 7

L’AUTORITÉ POUR INSPIRER LA RESSEMBLANCE À Mashiah

Quand notre enseignement sur Dieu et notre soumission à Lui ne font qu’un, l’autorité nous accompagne.

Yeshoua étonnait les multitudes, car Il parlait « comme quelqu’un ayant autorité »
Matthieu 7, 28-29

Ce qu’Il enseignait correspondait à Sa façon de vivre. Nous devons par conséquent vivre et démontrer la vertu que nous tentons d’enseigner.

Chers pasteurs, si nous cherchons à former nos assemblées à prier, nous devons nous-mêmes être d’abord des intercesseurs.

Vous dites, « Malgré une assemblée de plusieurs centaines de gens, seulement trois se joignent à moi pour prier ».

Commencez donc à développer un groupe d’intercesseurs à partir de ces trois.

Ne vous découragez pas car vous en gagnerez d’autres. La mesure de notre succès n’est pas le nombre de gens qui assistent au culte du dimanche matin. Dieu nous a donné des brebis pour que nous les formions, non pas simplement pour que nous les comptions.

C’est ce groupe – ceux que nous inspirons à être à l’image de Mashiah – qui nous donne la mesure de notre succès, le test de notre efficacité dans le ministère.

Il se peut qu’un autre dise, « Mais je n’ai jamais été un leader. »

Quand quelqu’un donne sa vie pour l’Amour de Mashiah, les autres le constatent et le suivent.

Que vous soyez directeur d’une entreprise, mère au foyer ou adolescent, vous pouvez parler avec autorité en tant que Disciple de Mashiah. En vérité, si vous suivez le Seigneur, d’autres vous suivront. En réalité, vous êtes un leader.


Cette prochaine génération de leaders ne se contentera pas d’enseigner les gens, elle inspirera le Corps de Mashiah à vivre comme Yeshoua. Leur exemple en toutes choses ranimera la Sainteté autour d’eux. La vertu de ces leaders de demain amènera une véritable Autorité, car quand la nature de Mashiah est révélée, Son Autorité se fait jour.

Francis Frangipane

Ministries of Francis Frangipane

Traduction Dominique François

_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1


Dernière édition par dorcas le Mar 2 Aoû - 23:44 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 18 Oct - 12:42 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 5 Nov - 00:20 (2009)    Sujet du message: L'autorité spirituelle Répondre en citant

Voici la suite :

«Personne ne me l’ôte [la vie], mais je la donne de moi-même…» (Jn 10. 18)

Yeshoua  n’a pas été forcé d’accepter la crucifixion. Il la choisit. Sa prière dans le jardin de Gethsémané n’était pas une supplication pour y échapper, car quand il était encore dans ce lieu, Il dit à Pierre, «Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l'instant plus de douze légions d’anges?» (Matt. 26. 53).


Yeshoua  avait le choix entre des légions d’anges et une délivrance personnelle immédiate, ou la mort à la croix et la délivrance de l’humanité. Il choisit de mourir pour nous. La décision volontaire d’offrir nos vies comme Yeshoua  l’a fait est la voie même sur laquelle la véritable autorité spirituelle se développe.


Yeshoua a dit, «J’ai l’autorité de donner [ma vie]» (Jn 10. 18). Son autorité venait de ce qu’Il avait donné Sa vie.


Notre autorité vient de la même source : prendre notre croix et donner notre vie pour les autres.


L’AUTORITÉ N’EST PAS LE CONTRÔLE


L’autorité spirituelle est la provision de Dieu pour transformer ce qui est temporel avec la puissance de ce qui est éternel. Ce n’est pas quelque chose que notre chair peut imiter, ni qui se trouve dans le ton de notre voix ou dans notre regard. L’autorité divine requiert une approbation divine. Cette approbation se révèle quand nous avons passé l’épreuve de l’amour.


Quand l’autorité est administrée sans amour, elle dégénère en contrôle. Dieu ne nous appelle pas à contrôler Son peuple mais à l’inspirer et à le protéger.


Le fruit du contrôle est l’oppression, la sorcellerie et les conflits. Mais le fruit de l’amour est la liberté et la puissance d’encourager et de protéger le peuple de Dieu.


La véritable autorité spirituelle existe au-delà de la sphère du contrôle charnel. Nos vies, et les vies de ceux qui nous suivent, sont offertes de notre propre initiative. C’est un choix que nous faisons au nom de l’amour. Puisque la véritable autorité prend sa source dans la liberté, c’est la liberté qu’elle engendre.


Nous marchons ou dans la véritable autorité de l’amour, ou dans la fausse autorité du contrôle, ou sans autorité du tout. La fausse autorité ou le manque d’autorité sont enracinés dans la peur et nous réagissons à la peur de ces deux façons. La première réaction qui produit la fausse autorité, consiste à essayer de contrôler ceux qui nous entourent, pour rendre les circonstances plus prévisibles et moins menaçantes. La deuxième réaction à la peur est de refuser d’accepter ou d’exercer une quelconque autorité. De nombreuses relations sont simplement l’association de ces deux besoins symbiotiques : le désir de contrôler et la volonté d’être contrôlé. Cependant, l’Écriture nous dit : «La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte…» (1 Jn 4. 18). Puisque la véritable autorité est basée sur l’amour, son but est de libérer, non de dominer. Ainsi donc, avant de pouvoir exercer une quelconque autorité spirituelle, nous devons être libérés de la peur et de son désir de contrôler. Nous devons «être enracinés et fondés dans l’amour» (Éph. 3. 17, Col. 2. 7).


L’AUTORITÉ POUR INSPIRER LA RESSEMBLANCE À Mashiah (Mashiah)


Quand notre enseignement sur Dieu et notre soumission à Lui ne font qu’un, l’autorité nous accompagne. Yeshoua  étonnait les multitudes, car Il parlait «comme quelqu’un ayant autorité» (Matt. 7. 28, 29). Ce qu’Il enseignait correspondait à Sa façon de vivre. Nous devons par conséquent vivre et démontrer la vertu que nous tentons d’enseigner.


Chers pasteurs, si nous cherchons à former nos assemblées à prier, nous devons nous-mêmes être d’abord des intercesseurs. Vous dites, «Malgré une assemblée de plusieurs centaines de gens, seulement trois se joignent à moi pour prier». Commencez donc à développer un groupe d’intercesseurs à partir de ces trois. Ne vous découragez pas car vous en gagnerez d’autres. La mesure de notre succès n’est pas le nombre de gens qui assistent au culte du dimanche matin. Dieu nous a donné des brebis pour que nous les formions, non pas simplement pour que nous les comptions. C’est ce groupe – ceux que nous inspirons à être à l’image de Mashiah– qui nous donne la mesure de notre succès, le test de notre efficacité dans le ministère.


Il se peut qu’un autre dise, «Mais je n’ai jamais été un leader.» Quand quelqu’un donne sa vie pour l’amour de Mashiah, les autres le constatent et le suivent.


Que vous soyez directeur d’une entreprise, mère au foyer ou adolescent, vous pouvez parler avec autorité en tant que disciple de Mashiah (Mashiah). En vérité, si vous suivez le Seigneur, d’autres vous suivront. En réalité, vous êtes un leader.


Cette prochaine génération de leaders ne se contentera pas d’enseigner les gens, elle inspirera le Corps de Mashiah à vivre comme Yeshoua. Leur exemple en toutes choses ranimera la sainteté autour d’eux. La vertu de ces leaders de demain amènera une véritable autorité, car quand la nature de Mashiah est révélée, Son autorité se fait jour.


Francis Frangipane

Ministries of Francis Frangipane



==================================
LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com 2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.
================================
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1


Dernière édition par dorcas le Mar 2 Aoû - 23:46 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 5 Nov - 00:21 (2009)    Sujet du message: L'autorité spirituelle Répondre en citant

La 3è et dernièer page:

L’AUTORITÉ DANS LE COMBAT SPIRITUEL

L’étendue de notre sphère d’autorité spirituelle est proportionnelle à notre sphère d’amour. Nous voyons cela dans le rapport qui existe entre une mère et son enfant. Celle-ci a l’autorité de protéger, de former et de nourrir sa progéniture. Elle a l’autorité de protéger ce qu’elle aime. Il en est de même pour un mari et sa famille. Son autorité ne consiste pas simplement à administrer mais à faire régner la vie de Mashiah  dans sa maison. La véritable autorité prend sa racine dans l’amour.


Les gens qui aiment leur église locale ont l’autorité de l’encourager. Cependant, leur autorité ne dépasse pas les limites de leur amour.


Si nous aimons le Corps de Mashiah tout entier dans une région, notre autorité touche les vies de ceux qui habitent dans notre ville, soit par la prière, ou par l’enseignement, ou par des activités extérieures et par des services.


Le test fondamental de tout ce qui est spirituel est l’amour car lui seul purifie nos mobiles et nous délivre de notre ego trompeur. Même l’autorité dans le combat spirituel doit s’ancrer dans l’amour. David acquit l’adresse de tuer Goliath, non sur un champ de bataille, mais en protégeant les brebis de son père des prédateurs. Il les aimait tellement qu’il risqua sa vie pour elles. De même, nous grandissons en autorité en protégeant les brebis de notre Père, le troupeau qu’il nous a confié pour que nous l’aimions.


L’autorité est le biceps du bras de l’amour. Plus nous aimons, plus nous gagnons en autorité. Si nous aimons nos villes et que nous sommes prêts à donner nos vies pour servir notre communauté, Dieu élargira nos cœurs. Il nous confèrera une nouvelle autorité au niveau du combat spirituel. Pourtant, aucun chrétien ne devrait s’engager dans une confrontation spirituelle, s’il n’aime pas ce qu’il a été appelé à protéger.

Si vous n’aimez pas votre ville, ne priez pas contre les puissances des ténèbres qui la gouvernent. Satan connaît l’authenticité de notre amour par la clarté de la gloire qui nous environne. Un homme ou une femme qui ne sont pas inspirés par l’amour de Mashiah, battront vite en retraite et échoueront dans le combat spirituel. Seul l’amour ne périt jamais (1 Cor. 13. 8).

En fait, quand il s’agit du combat spirituel, le Saint-Esprit a de nombreuses choses à nous dire que nous sommes incapables d’entendre avant que la base de notre amour ne soit élargie. Dans Sa sagesse, le Seigneur nous protège d’attaquer présomptueusement les forteresses de l’enfer et de souffrir des pertes. Néanmoins, si nous sommes vraiment oints de l’amour de Dieu, le prix à payer pour voir le salut de notre culture n’est pas trop élevé. Mais ce sera un prix que seul l’amour peut s’offrir.


L’AUTORITÉ D’ENCOURAGER LE CORPS DE Mashiah


«Et quand même je me glorifierais un peu trop de l’autorité que le Seigneur nous a donnée pour votre édification et non pour votre destruction...» (2 Cor. 10. 8)


Aujourd’hui, de nombreux soi-disant prophètes pensent qu’ils sont appelés comme Yrmeyahou (Jérémie), à arracher, à abattre, à ruiner et à détruire (Jér. 1. 10). Le message de Yrmeyahou (Jérémie) s’adressait à un peuple destiné à être exilé à Babylone. Il parlait à des gens qui n’avaient ni le Saint-Esprit ni le sang de Yeshoua. À l’époque, Israël était une nation que Dieu Lui-même avait destinée à la captivité et qui avait reçu des avertissements du jugement à venir depuis plus de 250 ans.


Pourtant, si nous n’avions pour exemple que le prophète Yrmeyahou (Jérémie), l’appel qu’il avait reçu de Dieu dépassait la confrontation avec le péché. Son message incluait les promesses de rétablissement et de délivrance, «pour bâtir et planter» (Jér. 1. 10).


Pour représenter le cœur du Seigneur, ce qui est son véritable rôle prophétique, un serviteur doit connaître à la fois la grâce de Dieu et Sa vérité. Nous devons connaître par révélation si le Saint-Esprit se prépare à détruire ou s’Il cherche à reconstruire.


À mon avis, de nos jours, nous sommes un peuple qui sort de captivité, un peuple que Dieu encourage à bâtir, comme ce fut le cas au temps de Nehèmyah (Néhémie), d’'Ezra (Esdras), d’Aggée et de Zekharyah (Zacharie).


Nous avons été exilés loin des promesses de Dieu, mais nous revenons pour reconstruire la maison du Seigneur.


Oui, nous sommes en un temps de jugement, de correction et de discipline, pourtant ce n’est pas le moment de démolir le Corps de Mashiah, mais de l’établir et de l’encourager.


L’autorité qui sera conférée à l’Église au cours du prochain déversement de l’Esprit sera l’autorité de restaurer le Corps de Mashiah  au niveau des villes. Comme l’autorité de Shaoul (Paul), notre autorité sera donnée pour construire et encourager, non pour détruire.


Les nouveaux leaders sont constamment devant les yeux de Dieu. Les pasteurs de nombreuses dénominations ainsi que leurs congrégations, se rassemblent dans la prière, pour essayer d’imprégner leurs âmes du feu de l’amour du Père et de ce qui est sur Son cœur. Une nouvelle autorité pour faire des disciples de Mashiah  émerge de l’humilité et de la prière. Parce que leur amour s’étend au-delà de leurs villes, leur autorité est proportionnelle et va jusque dans les lieux célestes. Tels sont les leaders que Dieu suscite. Et ceux que Dieu appelle, Il les soutient de Sa puissance.


Seigneur Yeshoua , fait de moi un sacrifice. Je désire Ton autorité. Donne-moi le courage de capituler dans l’obéissance même quand je ne vois pas de résultat et quand tout ce que je constate n’est que perte. Aide-moi à Te faire confiance quand je passe par la porte étroite. Établis-moi dans Ton amour afin que je puisse défendre Ton peuple avec autorité. Au nom de Yeshoua . Amen!


Francis Frangipane

Ministries of Francis Frangipane


==================================
LA LISTE D'ÉLIE Il n'y a pas de copyright sur les traductions en français de LA LISTE D'ÉLIE, néanmoins, si vous désirez les utiliser pour les reproduire ou les distribuer, nous vous demandons de ne rien modifier au texte, et de préciser : 1) l'adresse pour s'abonner gratuitement :francais@elijahlist.com 2) L'adresse du site web : www.elijahlist.com Merci.
================================
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:58 (2016)    Sujet du message: L'autorité spirituelle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Thora, Bible... -> Etude de la parole d'Elohïm Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com