Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'ONU accable Israël

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 17 Sep - 21:25 (2009)    Sujet du message: L'ONU accable Israël Répondre en citant

Le paradoxe Goldstone
Par Jeff Bellaiche  Guysen International News
Jeudi 17 septembre 2009 à 18:36
Mardi 15 septembre, une mission d'enquête de l'ONU a publié un rapport au sujet de la guerre de Gaza, réalisé par une commission d’experts dirigée par Richard Goldstone, accablant l’Etat juif et, dans une moindre mesure, le Hamas. En effet, sur les 575 pages, seulement quatre paragraphes s'intéressent à l'organisation palestinienne. Les accusations sont plus virulentes à l'égard de l'Etat Hébreu et les mots utilisés sont, paradoxalement, ceux qu'on attribue à un groupe terroriste…
Quand on écrit un texte, il convient de bien choisir les mots qu'on utilise. Chaque mot renferme des idées, des conceptions et des images. On ne peut faire abstraction des connotations qui l'accompagnent et qui s'adressent, sciemment ou non à l'intellect.
Ils ont une valeur, un sens, un poids et on ne peut négliger les nuances subtiles qui différencient un mot d'un autre, quand on s'impose cet exercice minutieux qu'est l'écriture, qu'il s'agisse d'un article de presse, d'un discours ou d'un rapport d'experts.

Le texte de ce compte-rendu, qui attaque délibérément Israël, comporte des mots marquants, lourds de sens, et qui n'ont sans doute pas été choisis au hasard. Il comprend un champ lexical provoquant, sans nuance et teinté d'une inquiétante partialité.

R. Goldstone considère que "des actes assimilables à des crimes de guerre et ’’peut-être’’, dans certaines circonstances, à des crimes contre l'humanité ont été commis par les forces armées israéliennes".

Le rapport est un texte de droit. Il est donc nécessaire de définir juridiquement les notions utilisées pour savoir si leur emploi est justifié, en vertu des faits. Les crimes de guerre se définissent comme " les violations des lois et coutumes de guerre", selon l’article 6 du statut du Tribunal de Nuremberg de 1945.

Ces violations en question sont listées: "assassinat, mauvais traitements (…) destruction sans motif des villes et des villages, ou dévastation que ne justifient pas les exigences militaires."

Dans la même phrase, R. Goldstone, chef de la mission, parle de "crime contre l'humanité". En 1945, le tribunal de Nuremberg, chargé de juger les chefs nazis, définit ainsi cette notion: "assassinat, extermination, (…) déportation et tout autre acte inhumain commis contre toute population civile, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs raciaux ou religieux. "

Si le rapport accuse l'armée israélienne d'avoir assassiné délibérément des civils, ce n'est pas à l'Etat Hébreu de démontrer son innocence mais à la commission d'enquête de prouver sa culpabilité en fournissant des éléments concrets, ce qui n'a pas été fait.

Lorenzo Cremonesi, correspondant au quotidien italien Corriere della Sera, qui avait couvert la guerre de Gaza rapporte les propos d'un membre du Hamas s'adressant à des civils palestiniens qui leur bloquaient le chemin pour sauver leur famille. Selon le journaliste, les miliciens tiraient contre eux ou ils les frappaient sauvagement en les blâmant: « Traîtres. Collaborateurs d’Israël. Espions du Fatah, lâches. Les soldats de la guerre sainte vous puniront. Et de toutes les façons, vous mourrez tous, comme nous. En combattant les soldats sionistes, nous irons tous au paradis, n’êtes-vous pas contents de mourir ensemble avec nous ? »

La question des « persécutions pour des motifs raciaux ou religieux », ainsi que la « destruction sans motif des villes et des villages » qui sont les « crimes contre l’humanité » dont l’armée israélienne serait responsable ne s’applique pas aux actions de l’Etat juif pendant la guerre de Gaza. En effet, il s’agissait d’une riposte de l’armée israélienne suite à des attaques du Hamas sur la population civile. L’opération « plomb durci » avait pour objectif d’affaiblir l’organisation terroriste, cette offensive était donc motivée. Les causes de cette attaque n’étaient en rien raciales ou religieuses. La notion de "crime de guerre" est donc inappropriée et, a fortiori, celle de "crime contre l'humanité ".

Le poids juridique et historique des mots utilisés n'étant pas observé, leur importance n'a pas été estimée à sa juste mesure. Leur emploi abusif conduit à de sérieux amalgames qui remettent en cause la crédibilité du rapport.

Juridiquement, ces notions semblent plus appropriées aux actes commis pas l'organisation terroriste du Hamas qui s’en prend directement aux civils en effectuant des attentats ou des tirs de roquettes.

Les Israéliens en sont victimes et c'est à eux qu'on attribue ces crimes. Effectivement, l'armée israélienne a pu tuer des civils palestiniens innocents. Mais ils ne sont pas l’objet de ces attaques, et cela fait toute la différence. Ils ne sont que la conséquence malheureuse d'une guerre. Le Hamas tue délibérément des civils. La nuance est déterminante. 

Le texte souligne cependant une indication peu subtile. Il s'agirait "peut-être" de crimes contre l'humanité. Etrange précision… Etant donné la gravité du problème en question, une telle approximation est inacceptable. On ne peut porter des accusations aussi lourdes que si elles sont vraies, prouvées, justes et justifiées. Le cas échéant, il ne convient pas de se prononcer.

La mission n'assume pas ce qu'elle avance, ce qui laisse planer un doute sur la véracité des renseignements dont elle dispose. En effet, Le Conseil des droits de l'homme des Nations-Unies ne peut ignorer le sens juridique des notions de "crime de guerre" et de "crime contre l'humanité". Si le texte est imprécis, c’est donc par précaution, juste au cas où les informations ne seraient pas tout à fait vraies... Sur une question aussi grave et essentielle, sans preuve, pourquoi caresser l’hypothèse ?

La suite du texte, dans sa terminologie, vient confirmer le caractère paradoxal du rapport Goldstone. "Des attaques ont aussi été lancées par Israël avec l'intention délibérée de répandre la terreur parmi la population."

Ce passage accuse l'Etat juif, qui est un Etat de droit, de semer la terreur. Or, l'emploi de ce terme, qui n'est rien d'autre que la racine du mot terrorisme, est déroutant, surprenant même, quand on sait qu'Israël est la cible d'une des plus importantes organisations terroristes du Moyen-Orient, le Hamas. "Ce passage du rapport reprend les slogans, les arguments et la phraséologie du Hamas." confie à Guysen Ygal Palmor, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

Paradoxalement le rapport ne qualifie, à aucun moment, le Hamas d'organisation terroriste, le texte fait référence au "mouvement palestinien" ou au "gouvernement du Hamas" alors que l'organisation aspire, elle-même, à "semer la terreur" et revendique ce droit. Le groupe terroriste n’a d’ailleurs pas réagi à cette faculté des Israéliens à terroriser des populations, pointée dans le rapport, qui était jusqu'à présent l’apanage du Hamas…

Le rapport utilise un lexique qui est généralement propre à un groupe terroriste. Le texte affirme : "La mission a enquêté sur plusieurs incidents dans lesquels les forces israéliennes ont utilisé des habitants palestiniens comme des boucliers humains."
Selon Ygal Palmor, "aucune véritable enquête n'a été menée à ce sujet. Des personnes ont été envoyées par le Hamas pour témoigner." Ces dépositions ne seraient donc pas neutres si on en croit ces propos.

En revanche, différents témoignages démontrent bien que le mouvement terroriste a utilisé des civils pour qu’ils servent de ’’boucliers humains’’. Certains habitants de Gaza dénoncent les militants islamistes : " Ils nous empêchaient de quitter nos maisons d’où ils tiraient ". Un médecin de l’hôpital Shifah témoigne et aborde la question "des jeunes entre 17 et 23 ans recrutés dans les filets du Hamas qui les a littéralement envoyés au massacre "…

Le rapport Goldstone n’a pas fait allusion à ces pratiques inhumaines et affirme même que rien ne prouve qu'elles constituent une réalité. Etonnant, quand on sait que l’usage des hommes en tant que bouclier est souvent mis en œuvre par le Hamas.

En définitive, si on en croit le rapport onusien, l'Etat Hébreu commet des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, et contrairement au Hamas, il effectue des attaques délibérés, répand la terreur et utilise les civils palestiniens comme boucliers humains. Ironique.

Ce rapport, aux accents de réquisitoire contre d’Israël, utilise des mots forts, voire disproportionnés qui mettent en relief un paradoxe troublant : il accuse l'Etat hébreu de commettre ce qu’il subit.

_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Sep - 21:25 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 17 Sep - 21:30 (2009)    Sujet du message: L'ONU accable Israël Répondre en citant

Moi ça me révolte de l'injustice, de la méchanceté, de l'ONU ETC............
J'ai mal, du mal qu'ils font au peuple de Dieu.

Mais dans le font je glorifie mon Dieu car les prophèties s'accomplisse sous nos yeux.

Viens Seigneur Yeshoua, vient vite bénir ton peuple et montrer aux autres peuples que tu es le Dieu véritable, que tu aime Israël.

Préparons-nous au retour de notre Sauveur.

dorcas
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
shmouel


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2009
Messages: 696
Masculin

MessagePosté le: Ven 25 Sep - 18:39 (2009)    Sujet du message: nouvelles du 25 septembre ...O.N.U Répondre en citant

Nouvelles au 25 septembre: 
- Le discours courageux de Bibi Netanyahou à l'ONU a reçu un écho favorable en Israël. Il a remis les pendules à l'heure envers l'ONU et les nations. Celles-ci ont écouté, n'ont pas applaudi sur cela mais uniquement sur la déclaration de Netanyahou sur la coexistence de deux Etats sur la terre d'Israël. La nécessité était d'enrayer la puissance de cette machine contre Israël, spcialement celle de Ahmedinedjad et des antisémites et négationaistes de la Choa. Il l'a fait avec brio. Oubliant la nécessité de l'actualité, certains regrettent que l'existence d'Israël n'a été rappelée qu'en fonction de la Choa et non pas de toute son histoire ni qu'il n'y a jamais eu que Etat juif dans l'histoire mais jamais aucun Etat palestinien contrairement au mythe tout récent.
Beaucoup font remarquer aussi que l'ère Obama est une véritable machine en faveur de l'axe musulman et pays arabes et lamine de facto les droits d'Israël et il ne donne à Israël et à Netanyahou le droit à la parole que pour dire qu'il y aura un Etat palestinien aussi sur la terre d'Israël. Les connaisseurs des USA mettent en évidence une autre vérité: l'hostilité croissante des milieux universitaires contre Israël, y compris les Juifs universitaires. Et beaucoup s'attristent que Ahmedinedjad ait pu rencontrer des milieux juifs américains.  
- Rapports officiels sur la pauvreté en Israël: elle augmente considérablement et suivant les couches de la population, de 17 à 40 pour cent des personnes ne mangent pas à leur faim et n'ont pas l'argent pour leurs soins de santé et les médicaments. 
- Hier soir a eu lieu à Tel Aviv un concert de Léonard Cohen qui a rassemblé plus de 50000 personnes et a été un grand rassemblement d'amour pour Israël. 
(tire du site Modia) 
Revenir en haut
Skype
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 25 Sep - 21:59 (2009)    Sujet du message: L'ONU accable Israël Répondre en citant

Bibi a fait un très bon discourt, j'ai entendu les commentaire à redio judaïca.

dorcas
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:30 (2016)    Sujet du message: L'ONU accable Israël

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com