Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La victoire sur la colère et la mauvaise humeur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> exhortations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 7 Sep - 23:10 (2009)    Sujet du message: La victoire sur la colère et la mauvaise humeur Répondre en citant

Pour ceux qui ont des problèmes sur la colère et la mauvaise humeur, cliquez sur ce lien, cela vous aidera.

Prenez le temps de lire jusqu'au bout.

http://www.royaume-de-dieu.org/article-35192008.html

dorcas

La Victoire sur la Colère et la Mauvaise Humeur  

 Daniel et Rebecca YODER


 


...La colère est un problème grandissant autour du globe.  Chaque société peut voir les crises désastreuses et violentes de colère qui culminent souvent par la mort de plusieurs personnes.  De même, la colère est un gros problème au sein du Corps du Mashiah.  Nous avons été surpris de constater l’habitude des chrétiens de se détruire les uns les autres ou, au minimum, rompre les ponts au moindre différent.  On doit cette attitude à la colère incontrôlée.  Nous savons pourtant qu’elle ne plait pas à notre Seigneur.  Nous devons avoir la grâce de ne pas essayer de nous détruire les uns les autres ou de rompre tous les ponts quand nous ne partageons pas le même point de vue !

Etudions avant tout ce que Dieu dit de notre colère. 

Puis je soulignerai à votre intention la solution que Dieu nous a révélée, à Daniel et moi.  Cette solution s’est montrée efficace dans notre vie et dans celle d’une multitude d’individus.

Si vous vous mettez en colère, ne péchez point ; que le soleil ne se couche pas sur votre colère,
Et ne donnez pas accès au diable.
Ephésiens 4 :26-27


Dieu a créé les êtres humains avec la capacité de ressentir toute une gamme d’émotion.  La colère en fait partie.  Toutefois, Dieu nous ordonne de contrôler notre colère !  Nous devons rester au contrôle de telle manière à ne pas nous laisser pécher lorsque nous ressentons la colère.  Ce contrôle est si rare !  Lorsqu’une personne moyenne se met en colère, elle pèche dans l’instant qui suit !  Et plus que souvent, elle pèche par sa langue et les paroles blessantes qu’elle profère.   


Qu'il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s'il y a lieu, quelque bonne parole,

qui serve à l'édification et communique une grâce à ceux qui l'entendent.
N'attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.
Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie,
et toute espèce de méchanceté,

disparaissent du milieu de vous.
  Ephésiens 4, 29-31


Saviez-vous que lorsque vous péchez par la colère vous arrêtez le fonctionnement du Saint-Esprit dans votre vie ?  Ceci est très grave, frères et sœurs.  Nous dépendons complètement du Saint-Esprit pour nous permettre de vivre des vies qui plaisent à Dieu.  Lorsque nous L’attristons par notre colère pécheresse, nous arrêtons Son œuvre dans notre vie.  La Parole de Dieu est claire : nous devons nous défaire de toute rancune, rage, colère, clameur, mauvaise parole et malice dans nos vies ! 



C’est facile à dire, mais difficile à FAIRE.

Sans ambigüité, l’apôtre Paul expose les qualifications des personnes qui doivent occuper une position dirigeante dans l’église. 

Car il faut que l'évêque soit irréprochable, comme économe de Dieu ;

qu'il ne soit ni arrogant, ni colérique, ni adonné au vin, ni violent, ni porté à un gain déshonnête…
Tite 1, 7

Comprenez-vous ce passage ? 

Tout dirigeant DOIT être prompt à se garder de la colère.  Je ne peux vous dire le nombre de pasteurs que j’ai rencontré lors de mes voyages autour du monde qui m’ont confessé qu’ils avaient un sérieux problème avec la colère.  Je parle des pasteurs de grandes églises.  Ils vont à l’église et prêchent à des milliers de personnes, puis ils rentrent à la maison et causent du tort à leurs épouses et enfants à cause de leur colère incontrôlée. 


Un homme colère excite des querelles,
Et un furieux commet beaucoup de péchés.
Proverbes 29, 22


Savez-vous ce que la Bible entend par commet BEAUCOUP de péchés ?  Cette déclaration est lourde de sens !  Lorsque vous péchez par la colère, vous ne commettez pas une simple gaffe ; vous péchez gravement !

Avez-vous déjà remarqué que la colère est contagieuse ? 

Quand vous êtes en compagnie d’une personne en colère, vous ne tardez pas à vous mettre en colère vous-même.


Ne fréquente pas l'homme colère,
Ne va pas avec l'homme violent,

De peur que tu ne t'habitues à ses sentiers,

Et qu'ils ne deviennent un piège pour ton âme.
Proverbes 22, 24-25


Un des plus grands problèmes pour un chrétien repose dans ses fréquentations (amis).  La Parole de Dieu nous recommande de nous éloigner des gens qui sont constamment en colère.  Bien entendu, si vous êtes marié à une telle personne, vous avez un gros problème !  Mais nous allons vous montrer des solutions.

Regardons quelques exemples spécifiques dans la Bible de gens qui ont péché par la colère et observons comment Dieu a réglé la situation.  Ces exemples nous donnent un bon aperçu de la manière dont Dieu perçoit notre propre colère incontrôlée.


Jacob appela ses fils, et dit :

Assemblez-vous, et je vous annoncerai ce qui vous arrivera dans la suite des temps.
Genèse 49, 1


A l’époque de l’Ancien Testament, le Saint-Esprit ne résidait pas dans les gens comme Il le fait de nos jours de ce côté de la Croix.  Autrefois, le Saint-Esprit descendait sur des individus à certains moments et Dieu se servait d’eux pour annoncer un oracle.  C’est le cas de Jacob, dans cette référence. 



Je veux que vous compreniez clairement que du verset 2 en descendant, ce n’est pas Jacob qui parle.  C’est Dieu qui parle à travers Jacob.   Dieu prophétise à travers Jacob à propos de l’avenir de tous ses fils.  A partir du verset 5, Dieu parle de deux de ses fils, Siméon et Levi.


Siméon et Lévi sont frères; Leurs glaives sont des instruments de violence.

Que mon âme n'entre point dans leur conciliabule,

Que mon esprit ne s'unisse point à leur assemblée !

Car, dans leur colère, ils ont tué des hommes,
Et, dans leur méchanceté, ils ont coupé les jarrets des taureaux. 

Maudite soit leur colère, car elle est violente,

Et leur fureur, car elle est cruelle !

Je les séparerai dans Jacob, et Je les disperserai dans Israël.
Genèse 49, 5-7


Il est clair que Dieu est très frustré par la colère de Siméon et Levi !  Il ne veut même pas que Son Nom soit associé à eux !  Combien de chrétiens passent leur vie à se mettre en colère tout en proclamant leur statut de chrétiens ?  Ils font honte au nom de Mashiah !  Dieu ne veut pas que Son nom soit associé à de telles personnes !  En outre, Dieu prononce une malédiction sur Siméon et Levi et leurs descendants à cause de leur colère.  C’est une malédiction héréditaire.  Plusieurs d’entre vous qui me lisez avez une telle malédiction dans vos vies à cause de la colère de vos ancêtres.  Mais voyons un autre exemple.

Vous connaissez tous l’histoire de Moïse. 

Moïse avait été élevé dans le palais de Pharaon.  Il avait été élevé dans une opulence fabuleuse, un pouvoir et un prestige incroyables.  Puis il a renoncé à tout cela pour assister son propre peuple.  Est-ce que les Israelites ont apprécié ce grand sacrifice fait en leur faveur ?  Pas du tout !  Ils se sont rebellés contre Moïse et à cause de cela, il a du passer 40 ans de sa vie dans le désert, à s’occuper du bétail sous le soleil écorchant, à vivre sous une tente plutôt que dans un palais !  Plus tard, Dieu a ramené Moïse en Egypte pour délivrer les enfants d’Israël de leur esclavage inhumain. 

Une fois de plus, Moïse allait se faire taper sur les doigts à chaque fois qu’ils commettraient une erreur !  Certains historiens avancent que Moïse a conduit environ un million de personnes hors de l’Egypte !   Pouvez-vous imaginer la vie dans le désert avec un million de juifs qui se plaignent ?  C’est exactement ce que Moïse devait endurer.  Dieu a emmené le peuple à un endroit sans eau et, comme d’habitude, ils se sont révoltés contre Moïse.

Le peuple chercha querelle à Moïse.

Ils dirent : Que n'avons-nous expiré, quand nos frères expirèrent devant l'Éternel ?

Pourquoi avez-vous fait venir l'assemblée de l'Éternel dans ce désert,

pour que nous y mourions, nous et notre bétail ?

Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d'Égypte, pour nous amener dans ce méchant lieu ?

Ce n'est pas un lieu où l'on puisse semer, et il n'y a ni figuier, ni vigne, ni grenadier, ni d'eau à boire.
Nombres 20, 3-5

Plaintes, plaintes !  Maintenant les enfants d’Israël se plaignaient que Moïse leur avait fait quitter l’esclavage !  Quelle sottise !  Ils n’avaient pas accès au grain ou aux figues lorsqu’ils étaient esclaves !  Ils étaient assez heureux d’avoir assez de nourriture pour tout au juste survivre en Egypte.  Malgré cela, ils reprochaient à Moïse de les avoir conduits vers la liberté.  Plus tard dans ce passage, nous voyons que Moïse et Aaron étaient furieux !  Ils se sont donc rendus devant le Seigneur, et Dieu leur a dit de se munir du bâton de Moïse et de parler au rocher pour que l’eau jaillisse du rocher.



Moïse et Aaron se sont saisi du bâton et :
Moïse et Aaron convoquèrent l'assemblée en face du rocher.

Et Moïse leur dit: Écoutez donc, rebelles !

Est-ce de ce rocher que nous vous ferons sortir de l'eau ?
Nombres 20, 10


Manifestement Moïse était en colère.  Je n’ai aucun doute que dans sa colère, il a crié sur le peuple en disant : Ecoutez-moi, vous rebelles !  A vrai dire, je suspecte Moïse d’avoir parlé beaucoup plus longtemps que ce que les Ecritures nous rapportent.  Il était furieux.  Et dans sa colère, Il a désobéi à Dieu en frappant le rocher de son bâton plutôt que de lui parler.

Au su de toutes les circonstances difficiles que Moïse et Aaron avaient eu à endurer, il est facile de croire que Dieu aurait ignoré la bévue et la colère de Moïse.  Ne pensez-vous pas que Dieu aurait du lui en excuser ? Nous nous faisons des excuses pour la colère tout le temps.  Mais Dieu N’A PAS accepté d’excuses !

Alors l'Éternel dit à Moïse et à Aaron :

Parce que vous n'avez pas cru en Moi, pour Me sanctifier aux yeux des enfants d'Israël,
vous ne ferez point entrer cette assemblée dans le pays que Je lui donne.
Nombres 20, 12


Au lieu de comprendre la colère et la frustration de Moïse, Dieu l’a puni de la pire des façons qu’il soit.  Il lui a dit qu’il n’entrerait pas dans la terre promise !  Moïse et Aaron n’avaient vécu que pour un seul but : entrer dans la terre promise.  C’était leur désir le plus cher, et en un seul moment de colère pécheresse incontrôlée, ils avaient à tout jamais perdu l’objet de leur rêve.

Dieu considère votre colère avec beaucoup de sérieux.  Je pense fermement que certains d’entre vous, lecteurs, ont raté les meilleures bénédictions de Dieu à cause de la colère pécheresse.  Plusieurs ne reçoivent pas de réponses à leurs prières à cause de la colère.  Vous êtes incapables de vivre les percées dont vous avez désespérément besoin à cause des conséquences de votre colère.  Dieu n’accepte pas d’excuses pour votre colère pécheresse !  Il vous châtie à cause d’elle.  S’il vous plait, asseyez-vous, et analysez objectivement votre vie.  Vous avez peut être l’habitude de pécher lorsque vous vous mettez en colère ou lorsque vous êtes de mauvaise humeur.  Ce péché bloque votre marche avec Dieu.  La colère incontrôlée bloque votre vie de plusieurs manières.  Les gens perdent leur emploi à cause de la colère.  Les mariages et les familles sont mis en pièces à cause de la colère.  Les relations sont endommagées au-delà de tout espoir à cause de la colère.  Pensez-y un instant : quel rôle la colère pécheresse joue-t-elle dans votre propre vie ?



Le remède à la Colère


Pendant des années, j’ai cherché le Seigneur pour trouver une cure à la colère. 

Comment les gens peuvent-ils se garder de perdre leur bonne humeur ? 

Comment arrêter une rage montante ? 



Finalement, Dieu nous a donné, à Daniel et moi, une réponse.  Il nous a enseigné la leçon en deux étapes et de deux façons différentes.  La première étape est une histoire trop longue à raconter ici, mais elle nous a appris que lorsque nous péchons par notre colère, nous donnons aux esprits démoniaques le droit légal de s’attacher à nous.  La seconde et dernière étape pour résoudre la colère a été donnée à Daniel un jour, comme il descendait en ville pour ramasser le courrier.

Nous vivons à 15 kilomètres de Clinton, la ville la plus proche.  Nous recevons notre courrier par le bureau de poste à Clinton.  Clinton est une ville de 3000 habitants.  Elle a une autoroute principale qui traverse le centre de la ville ; des commerces jalonnent les deux côtés de cette autoroute.   Les gens conduisent plutôt vite sur cette voie, habituellement 50km/h au-delà de la limite permise.   Ce jour-là, Daniel se rendait en ville pour ramasser le courrier.  Il traversait le centre de la ville sur l’autoroute quand il a été témoin d’un incident dans lequel il n’avait pas été impliqué.  Il conduisait et un jeune homme dans une camionnette était juste devant lui, se rendant dans la même direction.  Soudain, un vieillard dans un vieux véhicule est entré sur l’autoroute et il s’est mis à conduire droit devant le jeune homme à 15 km/h.  Il ne s’était même pas donné la peine de voir s’il y avait une auto qui venait à grande allure.  Le jeune homme de la camionnette a appuyé violemment sur ses freins ; ses pneus ont raboté l’asphalte sur une longue distance, car il essayait d’éviter une collision avec le véhicule du vieil homme.  Quand il a finalement regagné le contrôle de son véhicule,  il était furieux !  Il s’est arrêté à coté du vieil homme et il a klaxonné, baissé sa vitre, hurlé et agité un poing menaçant.  Je crois que le vieillard était si sourd qu’il n’a rien entendu ce que le jeune homme lui a dit.  Bref, il est sorti de l’autoroute pour se garer dans un des parkings d’un magasin.  Le jeune homme a démarré rapidement et il est parti.  

Daniel n’avait en rien été impliqué dans l’incident.  Toutefois, quand il est arrivé à l’emplacement de la route où la chose s’était produite, il a brusquement réalisé qu’il était en colère.  Il était si en colère qu’il avait envie de frapper quelqu’un, de faire du mal !  Mais il n’y avait pourtant pas de quoi s’énerver. Il s’est donc mis à prier : Seigneur, pourquoi suis-je furieux ?  Rien ne devrait m’énerver.  Rebecca n’est même pas avec moi.

Immédiatement le Saint-Esprit a éclairé son intelligence avec le passage d’Ephésiens 4, 26-27 qui dit :
Si vous vous mettez en colère, ne péchez point… ne donnez pas accès (de place) au diable.

Le Seigneur a montré a Daniel que le mot accès ou place  est un terme géographique.  Votre maison est une place.  L’emplacement de la route où la collision a failli se produire était une place.  Lorsque nous nous fâchons et péchons à cause de la colère comme le jeune homme, nous donnons aux démons le droit légal d’habiter dans cette place.



Alors, voici la clef :
Les esprits malins errent en cherchant une place où semer la pagaille.  A l’instant où la colère monte en nous, cette colère est comme un aimant qui attire les esprits démoniaques de colère.  Savez-vous ce qu’est un aimant ?

Si je place des débris de métal sur une table, qu’arriverait-il si je place un aimant au-dessus du métal ?  Les débris de métal seraient aussitôt attirés vers l’aimant.  Les aimants attirent les métaux.  De façon similaire, l’émotion de la colère attire les démons. 



Tout se passe très vite.  En une fraction de seconde, quand nous nous mettons en colère, les esprits de colère accourent et s’attachent à nous, de l’extérieur.  Ces esprits ont la capacité d’injecter plus de colère en nous.  Ils le font immédiatement, en moins d’une seconde.  Pensez-y une minute.  Vous rappelez-vous de la dernière fois que vous vous êtes mis en colère ?   Moins d’une minute après que vous vous soyez mis en colère, vous êtes devenu plus énervé qu’au moment précédent.  Pourquoi ?  A cause de la colère que les esprits de colère injectent en vous.  Leur but est de vous rendre si énervé que vous perdez le contrôle et péchiez.  Si vous péchez, ils ont alors le droit légal d’entrer en vous.  Une fois en vous,  ils essaient de vous dominer et de contrôler vos actions.

Les démons détestent les êtres humains !  Leur seul objectif est de nous détruire.  C’est pourquoi chaque personne qui perd contrôle par la colère essaie de s’autodétruire.  Ils vont s’en prendre à l’entourage intime de la personne.  Ils commettront des actions violentes qui détruiront des vies.  Les démons en eux est la force qui les incite à commettre de tels actes.

Revenons à Daniel un instant. 

Le jeune homme dans la camionnette a péché à cause de sa colère dirigée contre le vieillard.  Il a ainsi donné aux esprits le droit légal d’accéder à cette place sur la route.  Lorsque Daniel est arrivé à cette place sur la route, il a littéralement traversé un nuage de démons de colère.  Les démons se sont tout de suite attachés à lui et ils lui ont injecté de la colère.  C’est la raison pour laquelle Daniel était brusquement en colère et ce, sans raison logique.  Le Seigneur a révélé à Daniel qu’il devait chasser ces esprits de colère et leur ordonner de se disperser, de le lâcher.  

Vous est-il déjà arrivé de vous promener dehors et de traverser brusquement un nuage de petits insectes regroupés en un endroit ?  C’est exactement ce que font les démons.  Lorsque quelqu’un pèche, il donne à ces esprits le droit légal de se loger à une place.  Les démons se regroupent en un nuage et planent à cet endroit, attendant que quelqu’un vienne.  Ils peuvent planer n’importe où : à un emplacement sur une rue, à une table de restaurant, sur un siège d’autobus, d’avion ou de train, dans une chambre de motel, etc.   Combien de fois avez-vous soudainement réalisé que vous êtes en colère, sans raison apparente ?  Vous venez de traverser un nuage de démons.  Chassez-les ! 

Il y a quelques années, il s’est passé un exemple plutôt dramatique ce principe en action au Texas. 



Cet incident a fait la manchette des nouvelles dans toute la nation.  Un couple marié vivait au Texas.  Ils étaient tous deux très érudits ; ils étaient dentistes.  Pour une raison ou une autre, la femme est parvenue au point de croire que son mari la trompait.  Elle a attendu à l’extérieur avant d’entrer dans le motel, dire au réceptionniste qu’elle était son épouse, et recevoir de lui la clef de la chambre.  Elle s’est rendue à la chambre et en ouvrant la porte, elle a surpris son mari.  Il était au lit avec une autre femme.  Elle est sortie précipitamment du motel et elle s’est assise dans sa voiture.  Assise dans son véhicule, sa colère ne faisait que s’aggraver.  Quand son mari est sorti à l’extérieur, elle était si en colère qu’elle a perdu contrôle : elle l’a tué en précipitant la voiture vers lui.  Maintenant sa vie est complètement détruite !  Elle va croupir en prison pour le restant de ses jours.  Elle a perdu sa maison, sa famille, ses enfants, sa carrière de dentiste et le reste.  Pourquoi ?  Parce que les esprits de colère lui ont injecté soi tant de colère qu’elle a perdu contrôle et détruit sa propre vie.  Les démons en elle l’ont poussé à commettre un acte meurtrier.  Si elle avait pu penser clairement,  elle aurait au moins pu divorcer et continuer avec sa vie.  Mais par ses pensées indulgentes, elle a permis aux démons d’entrer dans sa vie.  Et ils ont fini par la ruiner.

Corinthiens nous enseigne que le champ de bataille dans ce combat spirituel réside dans nos pensées.

Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair.

Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ;
mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.

Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu,

et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Mashiah.
2 Corinthiens 10, 3-5



Les démons peuvent injecter des pensées et des émotions dans nos pensées sans pour autant être en nous.  C’est pourquoi on nous recommande de ramener toute pensée captive.



Nous DEVONS contrôler ce qui se passe dans nos pensées.  Voici la solution à la colère :
Dès l’instant où nous nous mettons en colère, nous devons chasser les esprits de colère et leur ordonner de nous lâcher et de quitter nos vies immédiatement au nom de Jésus ! 

Nous devons continuer à chasser ces esprits jusqu’au moment où nous sentons notre colère décroitre et lorsque nous regagnons le contrôle.  Puis nous pouvons prier et prendre une pieuse décision sur la manière dont nous devons traiter le problème qui nous a énervés.  De cette façon, nous ne pècherons pas lorsque nous serons en colère.

Et que dire, par exemple, d’un conjoint qui pique des crises de rage ? 

Proverbes nous dit qu’une douce réponse chasse la fureur.

Vous DEVEZ chasser les démons de colère qui vous affectent vous et refuser de contre-attaquer.  Si vous rester calme et contrôlez votre propre colère, la rage de votre conjoint durera beaucoup moins longtemps.  Si vous vous mettez en colère, la situation s’envenimera jusqu’au point où vous en perdrez la maitrise. 

Laissez-moi vous donner quelques exemples pour vous aider à saisir ce principe.



Exemple 1 :

J’ai enseigné ce principe à New York. La nuit suivante, j’ai demandé à l’assistance si quelqu’un avait eu l’opportunité d’affronter sa colère durant cette journée-là.  Une sœur à l’arrière agitait sa main avec beaucoup d vigueur.  Je l’ai appelée te voici son histoire : 

« Oh, Sœur Rebecca, cette leçon sur la colère était vraiment pour moi !  J’ai péché par la colère 8 heures par jour, 5 jours par semaine, durant ces  7 dernières années !  Mon Dieu, ai-je répondu.  Que s’est-il passé ?

Je travaille au sein du département des plaintes de trois compagnies de services publics.  Chaque personne qui m’appelle est furieuse et je passe toute la journée au téléphone à me battre avec les clients.  Le Saint-Esprit m’a fortement convaincue de mon péché !  Alors, ce matin en allant au travail, j’étais décidée à arrêter de pécher par la colère.  Mon téléphone a cinq lignes.  A 8 heures précises, tous les voyants des cinq lignes se sont allumés.  J’ai répondu au premier appel et un homme furieux à l’autre bout de la ligne s’est mis à crier et m’insulter.  Normalement, j’aurais répondu par la colère, mais j’ai appris ma leçon.  Je lu ai plutôt dit : Gardez la ligne un instant, s’il vous plait et j’ai appuyé sur le bouton attente.  Puis j’ai parlé à haute voix et dit : Maintenant vous démons de colère, je vous chasse au nom de Jésus et vous ordonne de lâcher cet homme et de vous éloigner de moi.  Sortez d’ici, lâchez cette ligne téléphonique et sortez de notre conversation.  J’ai repris la ligne et l’homme était tout à fait calme.  J’ai pu résoudre son problème assez promptement sans avoir à me fâcher.  Durant toute la journée, à chaque fois qu’un client m’appelait tout énervé, je les ai mis en attente pour chasser les esprits de colère.  Je ne me suis pas fâchée une seule fois et j’ai gardé contrôle dans toutes les conversations.  J’ai pu résoudre les problèmes tous les problèmes en moins de temps qu’il en faut, simplement parce que j’ai exclu la colère de la situation. »


Exemple 2 :

Après avoir enseigné cette leçon une nuit au Texas, une sœur est venue me voir après le service. Elle m’a dit : 

« Vous venez d’expliquer ce qui m’est arrivé aujourd’hui.  Je travaille dans les ventes.  Je suis très efficace dans mon domaine.  Je devais assister à une réunion de ventes ce matin.  Après le meeting, un incident s’est produit dans la salle où nous nous étions réunis.  J’avais été témoin de l’incident, mais je n’étais d’aucune manière concernée.  Deux femmes se sont violemment mises en colère l’une contre l’autre ; elles ont commencé à hurler.  Leur dispute s’est envenimée au point où elle est devenue une compétition de tire-cheveux.  Beaucoup de personnes ont du intervenir pour les séparer.  En quittant la salle, je me sentais en colère sans raison justifiée.   

J’ai quitté les lieux pour aller rencontrer mon premier client de la journée.  C’est un homme que je connais très bien.  J’ai travaillé avec lui pendant de nombreuses années.  J’étais encore frustrée quand je suis arrivée au lieu de rendez-vous et franchement, j’avais du mal à rester polie avec lui.  Assez rapidement, il a mis halte à notre entretien et dit : une minute.  Je constate que tu es si en colère qu’on ne peut pas traiter cette affaire ensemble.  Attends-moi ici.  Je vais aller dans cette pièce-là et prier mon dieu pour ta colère.

Lorsqu’il m’a quittée pour aller prier, j’ai réalisé que je ferais mieux de m’empresser à prier pour me débarrasser de ma colère.  Voyez-vous, mon collègue est bouddhiste !  Je réalise maintenant que les esprits de colère attirés dans la salle de réunions s’étaient attachés à moi.  Ils ont injecté la colère en moi, c’est pourquoi j’étais en colère sans raison.  Mon client, en bon bouddhiste, pouvait voir dans le monde spirituel ; il a vu ces esprits de colère accrochés à moi.  Maintenant je sais que faire, et à l’avenir, je ne permettrai plus à de tels esprits malins de s’attacher à moi. »


Exemple 3 :

Le lendemain de mon enseignement sur la colère, une jeune femme à témoigné de la manière suivante :

« Mon mari et moi avons été mariés pendant cinq ans.  Il est évangéliste itinérant. Pendant les trois premières années de notre mariage, j’ai voyagé avec lui.  Puis nous avons eu un bébé et je devais rester à la maison.  Ces deux dernières années ont été rudes !  Chaque nuit après avoir enseigné, mon mari m’appelle et nous nous disputons toujours.  A vrai dire, nous avons atteint le point où nous ne pouvons rien faire sans nous quereller.  La semaine dernière, nous avons commencé à parler de divorce, parce que notre mariage semble impossible.  Puis la nuit dernière, je vous ai entendue parler des esprits de colère.  En retournant chez moi après le culte hier soir, mon mari m’a appelé comme d’habitude.  Avant qu’il dise quoique ce soit, je lui ai dit : Juste in instant.  J’aimerais qu’on prie avant de parler.  Au nom de Jésus, je prends autorité sur toue esprit de colère.  Je vous ordonne de lâcher mon mari et moi-même immédiatement.  Restez hors de notre conversation.  Puis nous avons parlé pendant trois heures sans nous disputer !  Nous croyons maintenant que nous pouvons faire fonctionner notre mariage correctement.  Nous savons que la lutte n’est pas entre  nous, mais contre les esprits invisibles ! »


Exemple 4 :  

Ce témoignage a été donné par un jeune homme :

« J’ai toujours très susceptible à la colère.  Je me suis avancé à l’autel la nuit dernière, mais je dois bien avouer que je ne croyais pas que les prières changeraient quoi que ce soit.  Aujourd’hui, je devais me rendre à l’aéroport pour prendre un ami.  En quittant le stationnement, je me suis disputé avec la personne qui s’occupe des parkings.  A ma surprise, je suis parvenu à ne pas m’énerver, mais je savais que l’employé était frustré.  A ma sortie, il a baissé la barrière.  Elle s’est enfoncée sur le capot de ma voiture !  Je me suis retiré de la barrière, je me suis stationné pour régler l’affaire.  En m’approchant de sa cabine, je me suis rappelé ce que vous avez  dit à propos de la nécessité de chasser les esprits de colère.  J’étais furieux, et j’allais donner une raclée au préposé aux stationnements !  Toutefois, j’ai décidé d’ordonner à tous les démons de colère de me lâcher instantanément au nom de Jésus.  Je l’ai refait plusieurs fois avant d’atteindre sa cabine.  A mon arrivée, ma colère s’était évaporée.  Je lui ai tranquillement demandé d’appeler son superviseur, et toute la situation a été réglée dans un délai relativement court.  J’avais chassé les esprits de colère du préposé, et il a fini par présenter des excuses.  Croyez-moi, c’est un changement radical ; autrefois, j’aurais tenté de régler le problème d’une toute autre manière !  Je crois que ça marche après tout. »


Exemple 5 :

Témoignage d’une sœur du Texas :

« Ma fille traverse une phase difficile.  Chaque fois que je lui demande de faire quelque chose, elle me répond : Non !  Aussitôt je m’énerve et nous nous disputons.  Notre relation est détruite ; nous ne faisons que nous battre.  Le seigneur m’a fortement repris à propos de la colère que j’éprouve envers ma fille après que j’ai écouté votre enseignement sur la colère, hier soir.  Aujourd’hui, j’ai demandé à ma fille de faire quelque chose (rien de particulièrement difficile), elle m’a dit non comme d’habitude.  Immédiatement je me suis mise en colère. Mais je me suis rappelé l’enseignement et au lieu de lui répondre quoi que ce soit, j’ai dit à haute voix : Non !  Vous démons de colère, lâchez-moi et ma fille instantanément, au nom de Jésus !   Aussitôt ma fille s’est retournée et elle est revenue dans la pièce en disant : Maman, je ne sais pas pourquoi j’ai dit non.  Je vais le faire.  Nous ne nous sommes pas disputées ! »


Voyez-vous ce qui arrive ici ?  L’enfant traversait une phase où elle disait non à tout.  Chaque fois la mère devenait furieuse.  Les démons de colère dans la mère ont affecté l’enfant et ils se sont manifestés sous forme de rébellion, mettant ainsi en scène une dispute entre mère-fille.  Le plus elles se battaient, le plus les démons avaient le droit légal de détruire leur relation.  Et en fin de compte, la mère est parvenue à rompre le cycle.

Vous êtes souvent de mauvaise humeur et des épisodes de colère incontrôlée dans votre propre vie ?  Si c’est le cas, faites les prières suivantes et donnez les ordres suivants.  Parlez à haute voix, de façon très ferme.


Prière :



la première étape est de toujours confesser le péché. Vos péchés de colère ont permis aux démons de colère d’entrer dans votre vie.  Priez de la manière suivante : " Père Dieu, au Nom de jésus Mashiah, je confesse que j’ai péché contre Toi par la colère.  Je Te demande de me pardonner ces péchés et de me purifier d’eux.  Je T’en remercie au nom de Jésus. "

Ordre : "Au Nom de Jésus, je commande à tout esprit de colère qui est entrés dans ma vie par le péché de la colère de me quitter maintenant à tout jamais ! "


Plusieurs d’entre vous avez hérité des démons de colère de vos ancêtres et une malédiction héréditaire à cause de leur colère pécheresse.

Prière : " Père Dieu, au nom de Jésus, je reconnais que mes ancêtres ont péché contre Toi par la colère.  Je Te demande humblement de me séparer de tous les péchés de colère qui sont entrés dans ma vie à travers l’héritage.  Je Te demande humblement de briser toute malédiction héréditaire de ma vie et de celle des enfants que Tu m’as donnés.  Je T’en remercie au nom de Jésus. "

Ordre : " Au Nom de Jésus-Mashiah, je commande à tous les démons de colère qui ont envahi ma vie par l’entremise de l’héritage de sortir de moi maintenant et à jamais !  J’ordonne aussi à tous les démons de colère hérités de quitter mes enfants maintenant et à jamais au Nom de Jésus ! "

Ordre :   " Au Nom de Jésus-Mashiah, j’ordonne à toutes les malédictions de colère de se briser de ma vie et de la vie de mes enfants maintenant et à jamais.  J’ordonne à tout démon associé à ces malédictions de sortir de ma vie et de la vie de mes enfants maintenant et à jamais au Nom de Jésus ! "


Maintenant vous avez le droit légal de prendre autorité de la manière qui suit :
 Au nom de Jésus, je commande à la colère d’être brisée de ma vie en ce moment !





NOTE : Cela ne veut pas dire que ne serez plus jamais en colère.  Mais maintenant vous avez l’avantage.  Vous détenez la connaissance ! 



A partir de ce moment, chaque fois que vous êtes en colère, vous avez un choix à faire. 

1. Vous ordonnerez instantanément à tous les esprits démoniaques de la colère de vous lâcher jusqu’ à ce que votre colère s’amenuise, ou

2.  Vous n’allez pas ordonner aux démons de partir, et vous finirez probablement par pécher. 


Priez de cette manière :

Seigneur Dieu, au Nom de Jésus, je Te demande de m’aider. 

A partir de ce moment, chaque fois que je me mets en colère,
je Te demande de faire en sorte

que le Saint-Esprit me rappelle instantanément et avec force

ce que j’ai appris dans mon intelligence consciente. 

La première seconde de ma colère, rappelle-moi

que je dois immédiatement chasser les démons de colère et leur ordonner de me lâcher. 

Je Te le demande et T’en remercie au Nom de Jésus !



Si vous affrontez fidèlement ces esprits de colère, vous découvrirez que votre vie entière se transforme.  Souvenez-vous : nous ne combattons pas contre la chair et le sang, mais contre les forces invisibles du monde des ténèbres.  



Copies

Vous pouvez toujours recopier et distribuer une de nos lettres mensuelles à vos proches.   
 Si vous connaissez quelqu’un qui aimerait recevoir notre lettre, s’il vit aux États-Unis.  Veuillez s’il vous plait envoyer leurs noms et l’adresse.  Nous serons heureux de les rajouter à notre  liste postale.   



Traduction : Christian Milembamane, ©2005 EagleNest M.
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1


Dernière édition par dorcas le Ven 18 Sep - 22:23 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 7 Sep - 23:10 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Priscilla


Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2007
Messages: 394
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Sep - 16:42 (2009)    Sujet du message: La victoire sur la colère et la mauvaise humeur Répondre en citant

J'ai lue l'article et je le trouve très bien c'est très bien expliquer. Merci de ce partage Dorcas. Que le Seigneur te bénisse richement et te garde. 
_________________

Ma grande force, c'est le Seigneur, il est venu à mon secours. Psaumes 118.14
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Sam 12 Sep - 19:49 (2009)    Sujet du message: La victoire sur la colère et la mauvaise humeur Répondre en citant

Moi aussi je le trouve très bien, je l'ai même imprimé, je le trouve très intéressant car chacun de nous a des moment de saute d'humeur et ce n'est pas de Dieu mais du malin.

Dommage je n'ai pas su transférer le texte ici mais cliquez sur le lien c'est très bien aussi.

dorcas
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Sylvie


Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2007
Messages: 808

MessagePosté le: Ven 18 Sep - 17:38 (2009)    Sujet du message: La victoire sur la colère et la mauvaise humeur Répondre en citant

Comment tu as fait Dorcas pour imprimer j'ai essayer je n'arrive pas ?
_________________
HEUREUX CEUX QUI ONT FAIM ET SOIF DE JUSTICE,CAR ILS SERONT RASSASIES
matthieu 5:6
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 18 Sep - 18:49 (2009)    Sujet du message: La victoire sur la colère et la mauvaise humeur Répondre en citant

Et bien j'ai fais un copie collé et je l'ai mis dans mes dossiers et de la, je l'ai imprimer sur une feuille.

c'est pas plus difficile.

dorcas
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Sylvie


Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2007
Messages: 808

MessagePosté le: Ven 18 Sep - 19:09 (2009)    Sujet du message: La victoire sur la colère et la mauvaise humeur Répondre en citant

ben oui j'ai voulu faire ça mais rien a faire veut pas que je copie  )..pas
je vais a une autre possibilité

_________________
HEUREUX CEUX QUI ONT FAIM ET SOIF DE JUSTICE,CAR ILS SERONT RASSASIES
matthieu 5:6
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 18 Sep - 22:25 (2009)    Sujet du message: La victoire sur la colère et la mauvaise humeur Répondre en citant

Sylvie je l'ai mis maintenant au début de cette page, tu n'as plus qu'a la faire un copie collé et la mettre dans tes dossiers.

Je crois que c'est le site car parfois je n'y arrive pas non plus et il faut attendre le lendemain.

Le net c'est bizarre parfois.

dorcas
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Sylvie


Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2007
Messages: 808

MessagePosté le: Sam 19 Sep - 13:17 (2009)    Sujet du message: La victoire sur la colère et la mauvaise humeur Répondre en citant



_________________
HEUREUX CEUX QUI ONT FAIM ET SOIF DE JUSTICE,CAR ILS SERONT RASSASIES
matthieu 5:6
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:38 (2016)    Sujet du message: La victoire sur la colère et la mauvaise humeur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Le coin des membres -> exhortations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com