Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jérusalem "capitale culturelle arabe", la police israélienne mobilisée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 23 Mar - 21:22 (2009)    Sujet du message: Jérusalem "capitale culturelle arabe", la police israélienne mobilisée Répondre en citant

Jérusalem "capitale culturelle arabe", la police israélienne mobilisée

La police israélienne a averti vendredi qu'elle empêcherait l'organisation d'activités culturelles par l'Autorité palestinienne, samedi à Jérusalem-est, pour marquer la désignation de la ville comme "capitale de la culture arabe" en 2009.

"La police va déployer des renforts demain à Jérusalem pour empêcher toute tentative palestinienne d'organiser des activités officielles", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police israélienne Shmulik ben Rubi.

L'Autorité palestinienne a prévu d'organiser samedi une série de manifestations artistiques et culturelles dans la partie arabe de Jérusalem occupée par Israël pour donner le coup d'envoi de célébrations marquant la proclamation de Jérusalem comme "capitale de la culture arabe" pour l'année 2009.

Depuis 1996, les ministres de la Culture arabes désignent chaque année une ville dans le monde arabe comme "capitale de la Culture arabe". Jérusalem a succédé à Damas.

Israël, qui a annexé la partie arabe de Jérusalem après sa conquête en juin 1967, interdit toute activité officielle palestinienne dans cette partie de la ville, que les Palestiniens considèrent comme la capitale de leur futur Etat. Israël a proclamé Jérusalem comme sa capitale "une et indivisible".

L'Autorité palestinienne a accusé jeudi Israël de mener "une campagne d'épuration ethnique" contre les Palestiniens de Jérusalem, après l'émission ces dernières semaines de dizaines d'ordres de démolition de maisons dans la partie arabe occupée de la ville.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/173...isee.dhtml

-----------------------------------------------------------------------------------

Les organisateurs du Festival de la Culture Arabe à Jérusalem envisagent de braver l’interdiction de la police israélienne
Par Maan News

Les organisateurs de Al-Quds Capitale de la Culture Arabe 2009 n’ont aucune intention de changer les événements envisagés à la lumière de la décision de la police israélienne d’empêcher la tenue du festival culturel.

Des forces de police et de gardes frontières supplémentaires seront déployées, avec pour mission de bloquer la célébration de Jérusalem (Al-Qods en arabe) et de la culture palestinienne. La police dit que le festival est illégal parce qu’il est parrainé par l’Autorité Palestinienne. Israël a interdit toute activité de l’AP dans la ville en 2000.

Les menaces n’ont pas modifié les projets pour autant. “Les gens continuent,” a dit Najwa Silwadi, directeur du Centre d’Action Communautaire, un organisme très actif pour le soutien de la communauté de Jérusalem et les droits légaux pour les Jérusalémites.

Silwadi a expliqué que les organisateurs étaient prêts à agir en fonction des réalités de Jérusalem, y compris le refus d’autorisations de tenir de grands événements célébrant la culture palestinienne. Elle note que des événements de petite taille basés sur la communauté seront accueillis par des dizaines de centres communautaires comme le sien dans la Vieille Ville.

Une des activités prévues est une série de jeux traditionnels pour les enfants, encadrés par des dizaines de volontaires, qui doivent avoir lieu devant la Porte de Damas, la principale entrée de la Vieille Ville, l’après-midi du jour de l’ouverture.

« Ce sont des jeux pour les enfants, » dit Silwadi, « Que va faire la police ? »

Le porte-parole de la police israélien, Mickey Rosenfeld, a cependant déclaré que « toute activité (sic) palestinienne à l’intérieur de Jérusalem est illégale… (et) que le festival culturel n’aura pas lieu, pour ce qui concerne les tribunaux et la police. » Il a dit que la police serait déployée aux premières heures, samedi.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la police a donné l’assaut à l’Hôtel Christmas à Jérusalem où les organisateurs discutaient de l’organisation du festival, qui doit commencer demain samedi. Les policiers ont saisi un ordinateur portable, des documents et les cartes d’identité des organisateurs.

Parce que le festival est interdit dans la ville qu’il est censé honorer, le lancement officiel de l’événement aura lieu à Bethléem, à dix kilomètres au sud de Jérusalem, derrière le mur de béton israélien et à l’intérieur de la juridiction de l’AP.

Israël occupe Jérusalem depuis 1967 et a annexé ensuite le secteur comme faisant partie de « sa capitale éternelle et indivisible. » Les Palestiniens continuent de considérer la ville comme leur capitale et la communauté internationale ne reconnaît pas le contrôle israélien sur le secteur.

Un porte-parole de la municipalité de Jérusalem sous contrôle israélien a dit que la police en Israël est contrôlée par le gouvernement fédéral, et que l’interdiction du festival n’était pas une décision de la municipalité.

Israël déploie des équipes de police supplémentaires à Jérusalem pour interdire un festival culturel
Ma'an News, 10h

Israël a déployé des équipes de police et des forces militaires supplémentaires à Jérusalem pour tenter de bloquer la célébration de la ville (al-Quds, en Arabe) comme Capitale de la Culture Arabe 2009.

Selon la police israélienne, le festival est illégal parce qu’il est parrainé par l’Autorité Palestinienne. La police ajoute que toute activité de l’AP est interdite dans la ville.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la police a donné l’assaut à l’Hôtel Christmas à Jérusalem où les organisateurs discutaient de l’organisation du festival, qui doit commencer demain samedi. Les policiers ont saisi un ordinateur portable, des documents et les cartes d’identité des organisateurs.

Parce que le festival est interdit dans la ville qu’il est censé honorer, le lancement officiel de l’événement aura lieu à Bethléem, à dix kilomètres au sud de Jérusalem, derrière le mur de béton israélien et à l’intérieur de la juridiction de l’AP.

Israël occupe Jérusalem depuis 1967 et a annexé ensuite le secteur comme faisant partie de « sa capitale éternelle et indivisible. » Les Palestiniens continuent de considérer la ville comme leur capitale et la communauté internationale ne reconnaît pas le contrôle israélien sur le secteur.
http://www.ism-france.org/news...t=Sionisme
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Mar - 21:22 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 23 Mar - 21:23 (2009)    Sujet du message: Jérusalem "capitale culturelle arabe", la police israélienne mobilisée Répondre en citant

Jérusalem célébrée comme "capitale culturelle arabe" en Cisjordanie

BETHLEEM (Cisjordanie) - Les Palestiniens ont célébré samedi Jérusalem "capitale de la culture arabe" en Cisjordanie, les autorités israéliennes ayant interdit de marquer cette journée dans la ville sainte.

"Si l'on veut un monde débarrassé de guerres, je dis à notre nation et à nos fils de défendre Jérusalem (...) comme capitale de la Palestine, lieu de fraternité et clé pour la paix", a déclaré le président palestinien Mahmoud Abbas en lançant l'événement culturel à Bethléem, au sud de Jérusalem.

"La politique (israélienne, ndlr) de racisme, d'oppression, de saisies de terres et de destructions de maisons (...) doit cesser pour donner une chance à la paix", a-t-il ajouté devant des délégations officielles venues du Maroc, de Tunisie, des Emirats arabes unies, de Jordanie et du Koweït.

M. Abbas a dit sa "détermination à protéger les (habitants) de Silwan", un quartier de Jérusalem-est où Israël a émis des dizaines d'ordres de démolition de maisons palestiniennes.

Il a aussi estimé que tout prochain gouvernement en Israël devrait accepter "clairement" la solution de deux Etats, israélien et palestinien, écartant par ailleurs toute reprise "de négociations sérieuses, sans l'arrêt total de la colonisation" juive.

La police israélienne, qui a déployé des renforts à Jérusalem-est, annexée après sa conquête en juin 1967, avait averti qu'elle empêcherait l'organisation de manifestations culturelles palestiniennes dans la ville proclamée par Israël comme sa capitale "réunifiée".

Les policiers ont refoulé des jeunes Palestiniens qui tentaient de se rendre à l'esplanade des Mosquées dans la vieille ville, troisième lieu saint de l'islam, après la Mecque et Médine, selon un correspondant de l'AFP sur place.

La police est également intervenue à l'école Schmidt à Jérusalem-est pour empêcher des lancers de ballons portant les couleurs du drapeau palestinien après que des élèves en eurent envoyé une centaine dans les airs.

Elle a aussi interpellé trois employées de l'université palestinienne d'Al-Qods qui distribuaient des T-shirts du festival, selon la radio israélienne. Au total, onze personnes ont été interpellées à Jérusalem-est, a-t-elle précisée.

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Avi Dichter, a expliqué l'interdiction de toute activité dans le cadre du festival en affirmant qu'il s'agissait d'une "opération de l'Autorité palestinienne" visant à porter atteinte à la "souveraineté" israélienne à Jérusalem-est.

Le député arabe israélien Ahmed Tibi a dénoncé "l'emploi de la force brutale" contre une manifestation culturelle, alors que le chef du petit parti de gauche sioniste Meretz, Haïm Oron, a estimé que la police n'avait "pas le droit d'interdire une telle expression politique non violente".

Depuis 1996, les ministres de la Culture arabes désignent chaque année une ville dans le monde arabe comme "capitale de la Culture arabe". Jérusalem a succédé à Damas.

Israël interdit toute activité officielle palestinienne à Jérusalem-est, alors que les Palestiniens ambitionnent d'en faire la capitale de leur futur Etat.

(©AFP / 21 mars 2009 19h36)

http://www.romandie.com/ats/ne...d0epzl.asp
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:03 (2016)    Sujet du message: Jérusalem "capitale culturelle arabe", la police israélienne mobilisée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com