Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Hamas rejette les "conditions" d'Israël

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 21:20 (2009)    Sujet du message: Le Hamas rejette les "conditions" d'Israël Répondre en citant

Le Hamas rejette les "conditions" d'Israël

AFP
18/02/2009 |

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/ ... israel.php

Le Hamas a rejeté aujourd'hui les "conditions" posées par le cabinet de sécurité israélien, qui a lié la conclusion d'une trêve dans la bande de Gaza à la libération du soldat Gilad Shalit.

Le Hamas "rejette ces conditions" qui "entravent délibéremment les efforts" de l'Egypte, qui sert de médiateur, a affirmé dans un communiqué le mouvement islamiste, qui contrôle la bande de Gaza.

Israël "veut utiliser la trêve et Shalit à des fins poliltiques dans le cadre des tractations en cours" en vue de former un nouveau gouvernement israélien, a pour sa part déclaré à l'AFP un porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum

Rémarque:

Dans un pays où tous les hommes juifs et les femmes sont enrôlés dans l'armée à l'âge de 18 ans, la captivité de Cpl Shalit touche le sens national de vulnérabilité et la peur qu'il puisse suivre le destin de l'aviateur israélien Ron Arad qui a été abattu sur le Liban en 1986 et capturé sans jamais retourner à la maison. Son destin reste un mystère. "Gilad peut encore être sauvé – ne le transforment pas en autre Ron Arad," a écrit la famille de Shalit dans une déclaration aux chefs israéliens devant le vote du cabinet de sécurité.

La faute pendant le soi-disant "trêve" précédente était de ne le pas conditionner sur la libération immédiate de Guilad Shalit.

Je ne peux pas me rappeler que n'importe quel pouvoir militaire dans l'histoire humaine s'est préparé à faire tant de concessions à un ennemi qu'il a mis en déroute sur le champ de bataille, ou cela suspend une campagne militaire au beau milieu de son succès, en sauvant un ennemi mortel et implacable de la défaite et de l'humiliation.

Une leçon a émergé de Gaza : que les négociations ne fassent pas l'arrêt de fusées. Ils sont arrêtés pour le moment seulement parce que l'IDF a réussi à faire le prix de lancement d'eux si haut, que Hamas intente un procès pour une année de "hudna", ou la trêve temporaire. De cette distance, cela apparaît la vieille notion israélienne - que la paix arrive seulement pendant que ses voisins ont peur d'attaquer - a repris connaissance.

La trêve de 6 mois négociée par l’Egypte en juin 2008 n’a pas été respectée. Les Egyptiens se sont engagés à s'occuper de la libération de Guilad Shalit énergiquement et faire tout pour arrêter la contrebande des armes. Les deux choses ne sont pas arrivées et ces engagements n'ont pas été respectées En effet, les tirs de roquettes et de missiles en provenance de Gaza ont continué de toucher les villes israéliennes. Le Hamas a mis fin à cette trêve quelques jours avant le début de l’opération
israélienne ’’Plomb durci’’. Quoiqu’il en soit, la trêve aura permis au Hamas de se réapprovisionner en munitions et en armements par le biais des tunnels creusés entre la bande de Gaza et l’Egypte.
Après plus de trois semaines d’opérations des forces israéliennes, les infrastructures militaires et civiles du Hamas – et des autres factions terroristes – ont subi d’énormes dégâts.
Des dégâts suffisants pour pousser le cabinet de sécurité israélien à déclarer un cessez-le-feu unilatéral le samedi 17 janvier. Le Hamas déplore par ailleurs la mort de plusieurs de ses leaders – politiques et militaires – dont, notamment, le Dr. Nizar al-Rayyan (l’initiateur des
boucliers humains et de nombreuses attaques suicides en Israël). Les centaines de kamikazes que le Hamas se déclarait prêt à lancer contre l’agresseur37 ont soit été neutralisés ou ont tout simplement déserté puisque seules quelques tentatives avortées ont été recensées. Mais, durant toute l’opération, le Hamas a démontré, une fois encore, sa brutalité et son manque total de respect pour la vie humaine.

Le Hamas, qui s’est pourtant fait élire grâce à son image de bienfaiteur social, n’a pas hésité à abandonner la population, non seulement en engageant une guerre à son dépend mais également en la privant de l’aide humanitaire internationale qui était transférée d’Israël vers
la bande de Gaza. De nombreux rapports relatent que les hommes du Hamas ont saisi un pourcentage de l’aide alimentaire et des fournitures qui entraient à Gaza. Quant aux fournitures qui étaient destinées à être distribuées sans avoir ’’été prélevées’’ par le Hamas, une partie d’entre elles ont tout simplement été vendues aux habitants. Des camions d’aide
humanitaire et des camions citernes remplis de fuel ont été mitraillés puis détournés par des membres du Hamas.
Maintenant Hamas et les peuples de Gaza doivent se demander ce qu'ils ont gagné de cette guerre. La réponse : Hamas n'a gagné rien et les Palestiniens ordinaires ont payé un prix lourd. Hamas reste campé sur ses demandes que les entrées à Gaza seraient ouvertes ce qu'il demandait avant le combat aient commencé.

Hamas a arraché le contrôle de Gaza sur la promesse qu'il gouvernerait plus efficacement que son rival corrompu Fatah. Il a promis la prospérité aux Gazaouis. Au lieu de cela en provoquant cette guerre, il a montré de nouveau qu'il sacrifierait avec passion les vies de ses gens et la sécurité au nom de ses buts terroristes.

Selon les évaluations des services de renseignement Israéliens, l'Iran renouvelle ses efforts pour fournir des armes avancées au Hamas et a lancé une enquête pour déterminer comment son plan militaire pour le Hamas avait été raté.

Le plan militaire créé par les Iraniens était basé sur trois colonnes:

Le premier était les mesures défensives que Hamas avait créées à Gaza, qui a inclus des douzaines de kilomètres de tunnels et des milliers des charges explosives Improvises IED's aux bord des routes et de maisons piégées par par des charges explosives (comme en Irak et au Sud Liban)

Le deuxième pilier était des attaques de fusée contre le cœur d'Israël. Ici aussi, Hamas a manqué de tirer des fusées plus loin que 40 kilomètres, même s'il l'avait planifié.

Le troisième pilier créait une "image de victoire” dans la forme d'un char Israélien brûlé ou l'enlèvement d'un soldat d'IDF.

Mais certains Palestiniens avaient des questions dures pour leurs chefs élus, dont la décision d'abandonner une trêve de six mois et augmenter le feu de fusée sur Israël a donné aux Israéliens un prétexte pour lâcher une attaque cinglante qui a tué 1 300 personnes et a blessé 5 300. "Quelles fusées ? Nos fusées ressemblent aux crayons comparés aux ceux tirés par Israël," a dit une femme dans la ville dévastée de Beit Lahiya. Comme beaucoup de Gaza ouis, elle n'a pas voulu donner son nom en faisant des remarques non flatteuses des maîtres de l'enclave. Hamas jure réarmer le Porte-parole pour l'aile armée d'organisation dit à la conférence de presse seulement 48 combattants Hamas tués dans l'opération IDF. 'La fabrication des armes est sainte est notre mission, nous savons comment acquérir des armes,' il a déclare.

Le chef iranien Ahmadinejad a appelle Khaled Mashaal du Hamas (A Damas), pour le félicite 'de la victoire' à Gaza.

Une grande partie des média continue leur réportages dans une manière malveillante et hypocrite. À la place d'être loués pour se défendre contre les terroristes, les Israéliens sont décrits comme les tueurs sans coeur pendant que les barbares qui sont engagés de les assassiner sont représentés comme des victimes innocentes.
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Fév - 21:20 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com