Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Commémoration internationale des victimes de la shoa

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Culture juive uniquement -> La Shoah
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 21:50 (2009)    Sujet du message: Commémoration internationale des victimes de la shoa Répondre en citant

27 janvier 2009

En l'honneur de la journée internationale de commémoration des victimes de la Shoah, le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, a participé le 26 janvier au siège de l'organisation à Paris à une cérémonie en présence de Yuli Tamir, ministre israélienne de l'Education, de Xavier Darcos, ministre français de l'Education nationale, de Simone Veil, présidente d'honneur de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, et du sénateur et ancien ministre français de la Justice, Robert Badinter.

Cet évènement s'inscrit dans le cadre de la proclamation par l'Assemblée générale des Nations Unies du 27 janvier (date de la libération du camp d'Auschwitz) comme Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste.

L'Assemblée générale de l'Onu se réunit en session spéciale pour l'occasion. Y prendront notamment la parole, l'ancien grand rabbin d'Israël, Israël Méïr Lau, et l'ambassadrice israélienne à l'Onu Gabriella Shalev.

En Israël, une cérémonie officielle se tiendra à l'institut Massoua, d'études sur la Shoah, avec la participation de la ministre des Affaires étrangères Tsipi Livni et d'une cinquantaine d'ambassadeurs.
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Jan - 21:50 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 22:27 (2009)    Sujet du message: Commémoration internationale des victimes de la shoa Répondre en citant

27 janvier : le monde honore les victimes de la Shoah

Par Julien Bahloul pour Guysen International News

En l’honneur de la journée internationale de commémoration des victimes de la Shoah, le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a participé le 26 janvier au siège de l’organisation, à Paris, à une cérémonie en présence de Youli Tamir, ministre israélienne de l’Education, de Xavier Darcos, ministre français de l’Education nationale, de Simone Veil, présidente d’honneur de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, et du sénateur et ancien ministre français de la Justice, Robert Badinter.
L’occasion de faire le point sur l’entretien de la mémoire mais également sur l’antisémitisme qui a connu un pic spectaculaire au cours des dernières semaines.

L’évènement organisé par l’UNESCO s’inscrit dans le cadre de la proclamation par l’Assemblée générale des Nations Unies du 27 janvier (date de la libération du camp d’Auschwitz) comme Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste.

L'Assemblée générale de l'Onu se réunira en session spéciale pour l'occasion. Y prendront notamment la parole, l'ancien grand rabbin d'Israël, Israël Méïr Lau, et l'ambassadrice israélienne à l'Onu Gabriella Shalev.

En Israël, une cérémonie officielle s’est tenue à l'institut Massoua, d'études sur la Shoah, avec la participation de la ministre des Affaires étrangères T

sipi Livni et d'une cinquantaine d'ambassadeurs.

Lors de cette manifestation, la chef de la diplomatie israélienne a affirmé que « l'antisémitisme relève une fois de plus sa tête hideuse. Tout amalgame entre la Shoah et l'auto-défense de l'Etat d'Israël est inacceptable ».

Le mémorial de la Shoa de Jérusalem, Yad Vashem, a de son côté fait un bilan de ses activités organisées durant l’année 2008. Selon un communiqué du musée, plus de 100 séminaires internationaux ont été organisés rassemblant des participants aux profiles aussi variés que leaders politiques, religieux et éducateurs et venant de 48 pays différents.

Par ailleurs, le site internet du mémorial (www.yadvashem.org) affiche un compteur de 8 millions de visiteurs pour l’année écoulée contre 7 millions en 2007 et 3,5 en 2005.
Toujours selon le communiqué, plusieurs évènements devraient être organisés à travers le monde.

Ombre au tableau, les autorités espagnoles ont annoncé lundi 26 janvier l’annulation des événements liés à la journée internationale de la commémoration de la Shoah à Barcelone et ce, suite à l'opération ''Plomb durci'' menée par l'armée israélienne à Gaza.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères a précisé alors que la mesure était indépendante de la volonté du gouvernement.

En dépit de ces affirmations, l’ambassadeur israélien à Madrid a affirmé ce mardi que toutes les cérémonies se dérouleront comme prévu, y compris en Catalogne, mais qu'une grande peine avait été infligée à la communauté juive locale. En effet, certains espagnols avaient comparé Israël aux nazis après l'opération à Gaza.

Une journée de commémoration qui intervient alors que le monde a connu un pic d’antisémitisme durant les trois semaines d’offensive à Gaza.
Sur cette période, plus de 250 incidents antisémites ont été signalés dans le monde contre 80 à la même date en 2008.

La majorité des incidents ont eu lieu en Europe occidentale, essentiellement en France et en Grande-Bretagne.
Parmi ces incidents, on dénombre des attaques contre des synagogues et des centres communautaires juifs, ainsi que des actes de vandalisme isolés sur des propriétés juives.
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 22:30 (2009)    Sujet du message: Commémoration internationale des victimes de la shoa Répondre en citant

En mémoire des victimes de la Shoah, Paris se souvient

Par Clémence Jarrige pour Guysen International News

Mme Simone Veil, Présidente d’honneur de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, M. David de Rothschild, Président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et M. Bertrand Delanoë, Maire de Paris, se sont rendus mardi 27 janvier 2009 au Mémorial de la Shoah à Paris, date anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau.

Bertrand Delanoë et Simone Veil ont déposé une gerbe dans la crypte avant de se recueillir devant le Mur des Noms des 76000 Juifs déportés de France, en présence notamment d’Anne-Marie Revcolevschi, Directrice générale de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, de Raphaël Esrail, Président de l’Union des Déportés d’Auschwitz, de Joël Mergui, Président du Consistoire, de Claude Lanzmann, cinéaste, d’Ady Steg, Président de l’Alliance israélite universelle, de Jean-François Guthmann, Président de l’OSE (Œuvre de secours aux enfants) ainsi que d’anciens déportés.

Simone Veil a ensuite rappelé, au cours d’un discours, que, même si l’ONU avait proclamé le 27 janvier journée internationale de commémoration de la Shoah, il ne fallait pas oublier qu’au même moment en 1945 les Allemands emmenaient ses prisonniers dans la marche de la mort jusqu'au camp de Bergen-Belsen, où la mère de Simone Veil décèdera du typhus le 15 mars 1945. Simone Veil a également souligné l’indifférence de la société française de l’après-guerre, les survivants de l’Holocauste remémorant le rôle joué par le gouvernement français de Vichy, qui accorda un soutien massif aux Allemands lors des persécutions des Juifs.

Bertrand Delanoé s’est ensuite exprimé rappelant que le meilleur combat contre l’antisémitisme était aujourd’hui de ne pas « nier l’histoire » et d’être déterminé à la défendre. « C’est le devoir de Paris et notre devoir à tous », a-t-il indiqué.

Le 27 janvier 1945, l'Armée Rouge entrait dans le principal camps d'extermination nazi, y découvrant 7 500 rescapés à bout de forces. Certains ayant réussi à se procurer des armes se sont révoltés contre les derniers SS. Entre le printemps 1942 et l'hiver 1945, 1,5 million de détenus ont été exterminés à Auschwitz.

60 ans plus tard, une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies a institué le 27 janvier « Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de la Shoah ». Cette date correspond à l’anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau, le plus grand camp nazi de concentration et d’extermination.

Cette résolution, adoptée par les pays membres de l’Assemblée générale, a condamné sans réserve toutes les manifestations d’intolérance religieuse, d’incitation à la haine, de harcèlement ou de violence à l’égard de personnes ou de communautés en raison de leur appartenance ethnique ou de leur religion, où qu’elles se produisent. L’engagement des 191 États membres à la mettre en œuvre s’inscrit dans la volonté de prévenir à l’avenir les actes de génocide.
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 22:35 (2009)    Sujet du message: Commémoration internationale des victimes de la shoa Répondre en citant

Par le Dr Israël Lichtenstein pour Guysen International News

Mardi 27 janvier 2009 à 19:10


Le 27 Janvier, jour anniversaire de la libération par l'Armée rouge du camp d'Auschwitz est la journée choisie par l'ONU pour commémorer la barbarie nazie dans son stade le plus élaboré. Il existait pourtant déjà une journée de commémoration, le jour de la Shoah "Yom Hashoah", dont la particularité, inacceptable pour l'ONU et la majorité de ses membres, était non pas son antériorité, mais son caractère juif et surtout israélien. Ce jour me parait devoir permettre quelques mises au point.



C'est en tant que président d'Aloumim, l'Association israélienne des enfants juifs cachés en France pendant la Shoah, que je m'accorde le droit de rappeler quelques faits et vérités.

L 'association « Aloumim » est de création relativement récente. En 1993, certains d'entre nous peut-être parce qu'ils étaient au seuil de la retraite, ont éprouvé le besoin de se retrouver, de se rencontrer, de se raconter. Il est alors apparu que bien que nos histoires fussent toutes différentes les unes des autres, elles n'en obéissaient pas moins à un schéma commun dont un élément en particulier était fort apparent, la séparation.

Séparation de


la famille, de la normalité de la vie, de la sécurité personnelle, de la liberté. Ces différents hiatus, ces ruptures, ne pouvaient être innocents. Gravés dans les profondeurs, enfouis dans les scories de l'âme, ils ne sont apparus à la conscience que sur le tard. Sous-tendant la vie quotidienne, cette "séparation" forcée a marqué en secret le destin de chacun des enfants cachés en France, qu'ils fussent nés en France ou récemment immigrés, français ou étrangers.

Etre français rescapé de la Shoah était une réalité difficile à admettre en Israël. En effet, la France était identifiée au pays des droits de l'homme, à l'Exodus et à l'aide qu'elle lui accorda, au combat commun durant la guerre du Sinaï, pendant l'expédition de Suez. Dans l'histoire des Juifs de France, il n'y a pas d'Anne Franck, ni de révolte du ghetto de Varsovie…

Et pourtant ! La France fut le seul pays d'Europe occupée par les Allemands à jouir d'un gouvernement légal, non imposé par l'occupant, qui prit à son initiative des lois anti-juives, dont la police se chargea des arrestations de Juifs et dont les chemins de fer transportèrent les Juifs arrêtés dans des wagons à bestiaux.

Mais c'est en France aussi que seulement un quart de sa population juive a été déportée (80.000 Juifs dont 11.000 enfants), alors qu'ailleurs en Europe, presque tous les Juifs furent exterminés. On le doit sans doute à ces "Justes parmi les Nations", reconnus par Yad Vashem à Jérusalem, que la France a voulu honorer en déposant une plaque au Panthéon le 23 janvier 2007, au cours d'une cérémonie de reconnaissance de la Nation à laquelle une délégation d'Aloumim a participé.

Aloumim a voulu faire connaître cette ambigüité de la vie en France pendant la Shoah. En créant Mémoire Vive, un bulletin bilingue, français-hébreu. Puis en réalisant un projet d'enseignement de la Shoah en France dans les écoles israéliennes, agréé par le ministère de l'Education, doté de prix et attribuant des points de bonus au bac, projet financièrement soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Nous avons aussi découvert que certains de nos adhérents vivaient dans la précarité socio-économique et psychologique. Sur présentation d'un projet d'assistance, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah a bien voulu nous accorder son aide financière.
Tout cela est l'œuvre de bénévoles.

La date choisie par l'ONU (le 27 janvier), bien qu'il existe depuis 1952 une journée de la Shoah en Israël et dans le monde juif peut faire croire à une volonté délibérée de réduire l'impact de la Shoah et ne me paraît pas répondre à la question essentielle : Génocide versus Shoah.

Le génocide est par définition l'épreuve visant à la destruction physique d'un peuple : Ruanda, Arménie, Darfour, et c'est de cela qu'il s'agit. Les Juifs aussi ont subi dans leur histoire des tentatives de génocide, de destruction physique : la déportation à Babylone, la destruction du second Temple par Titus, l'expulsion des Juifs d'Espagne, les pogroms de l'Est européen.

Rien n'attentait à l'essence, à l'esprit, à la croyance, à la culture du peuple juif. Pour sauver son corps, un Juif d'Espagne pouvait abjurer et même devenir évêque. Pour conserver son âme, il pouvait fuir. La Shoah, événement unique dans l'histoire de l'humanité, au-delà de l'extermination des corps et afin de réaliser sa finalité, se devait d'extirper l'esprit, la culture, la croyance des Juifs.

C'est en cela que la Shoah est unique. On ne saurait la confondre avec les génocides. Il n'en demeure pas moins que les Juifs se doivent d'être au premier rang dans la lutte contre tous les génocides. En manifestant aussi le 27 Janvier, jour de la libération du camp d'Auschwitz, ils se souviendront de tous les déportés dont beaucoup étaient juifs, et dont peu d'entre eux ont survécu.

Le Dr. Israël Lichtenstein est Président d'Aloumim. Aloumim est une association israélienne des enfants juifs cachés en France pendant la Shoah.
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:38 (2016)    Sujet du message: Commémoration internationale des victimes de la shoa

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Culture juive uniquement -> La Shoah Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com