Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua
Juifs et non juifs messianiques réunis dans la foi en yeshoua.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La course aux tunnels a repris à Rafah

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2007
Messages: 6 983

MessagePosté le: Sam 24 Jan - 00:27 (2009)    Sujet du message: La course aux tunnels a repris à Rafah Répondre en citant

La course aux tunnels
a repris à Rafah

Adrien Jaulmes, à Rafah, sur la frontière égyptienne
23/01/2009 | Mise à jour : 09:18 | Commentaires 51 | Ajouter à ma sélection .

Jeudi, un Palestinien travaille à remettre en état l'un des tunnels de contrebande. Dans les galeries, des équipes se relaient 24 heures sur 24 à la lumière électrique pour déblayer la terre. Crédits photo : AP
Les Gazaouis se sont remis à creuser la terre à la frontière, tandis qu'Israël réaffirme son droit «d'agir militairement contre les tunnels» pour empêcher le trafic d'armes.

Gaza toujours assiégée recommence à creuser. Quelques jours à peine après la fin des bombardements israéliens, les Palestiniens travaillent à remettre en état leurs tunnels de contrebande. Le long de l'axe Philadelphie, la courte frontière entre la bande de Gaza et l'Égypte, l'ambiance ressemble à celle d'une ville minière pendant la ruée vers l'or. Entre les profonds cratères creusés par les bombes, des équipes se relayent dans les galeries et des bulldozers déblaient le sable des tunnels effondrés.

À perte de vue, en direction du poste frontière de Rafah ou vers les eaux bleues de la Méditerranée, une longue ville de serres en plastique opaque est en train de renaître. Chacune de ces tentes abrite une entrée de tunnel et un chantier bourdonnant d'activité. Les premières galeries à avoir été remises en service sont celles des tuyaux de gas-oil, qui ont mieux résisté aux puissantes bombes perforantes israéliennes. Des camions-citernes sont déjà de retour pour charger le carburant, et le distribuer aux stations-service de Gaza.

Les autres tunnels, touchés par les bombes perforantes israéliennes, sont encore en réparation. «Les premiers vont rouvrir aujourd'hui. Et dans une semaine, la moitié d'entre eux seront remis en état», explique un entrepreneur palestinien à côté de son puits.


Un vrai business

Assis dans une boucle de câble, on descend d'une quinzaine de mètres à la verticale entre les parois étayées de planches de ce puits de mine artisanal. Une fois en bas, une galerie éclairée par des ampoules électriques part en serpentant vers le sud. Celle-ci est assez haute pour que l'on puisse marcher courbé. Un petit treuil électrique sert à tirer les trains de caisses en plastique. Une centaine de mètres plus loin, les équipes de «coupeurs» s'affairent, remplissant de sable ces wagonnets improvisés, en attendant qu'ils soient de nouveau remplis de marchandises.

«Les tunnels, c'est avant tout un business», explique le jeune entrepreneur une fois que l'on est de retour à la surface. «C'est la seule façon de contourner le blocus israélien. Tout passe par les tunnels, des cigarettes, des couches-culottes, du coca-cola, du matériel informatique. Les profits sont énormes. Tout le monde creuse.»

L'organisation est un modèle d'investissement capitaliste. «Vous rassemblez quelques amis jusqu'à ce que vous réunissiez environ 50 000 dollars », explique cet exploitant avec le ton d'un chef d'entreprise. «Vous louez une parcelle de terrain le long de la frontière à son propriétaire, en échange d'un pourcentage sur les profits, généralement entre 15 et 20 %. Il vous faut aussi quelqu'un du côté égyptien de la frontière pour qu'il accepte d'abriter la sortie du tunnel, dans sa maison ou son jardin, généralement en échange de 50 % des revenus du tunnel. Ensuite, on commence à creuser en se guidant à la boussole.»

Les tunnels sont longs d'environ 300 à 500 mètres, entre 10 et 20 mètres sous terre. Les genoux calleux, un jeune ouvrier explique son travail, extrêmement dangereux dans le sable meuble qui s'effondre parfois sur les hommes. «On travaille par équipes de huit. Il y a deux équipes qui se relayent, pour creuser 24 heures sur 24. On est payé 100 dollars le mètre. On peut creuser environ sept ou huit mètres par jour», dit-il.


Le Hamas est de retour

Cette industrie prospère sous le nez des soldats égyptiens, qu'on aperçoit à cinquante mètres de là dans leurs postes de guet, de l'autre côté du grillage. «Ces tunnels sont uniquement commerciaux», assure Mohammed, un habitant du camp de Rafah, qui s'étend le long de la frontière, et a été durement touché par les bombardements de ces dernières semaines. «Les armes du Hamas passent par ses propres galeries clandestines, qui partent depuis l'intérieur des maisons de Rafah. Leurs entrées sont secrètes. Les “coupeurs” sont amenés la nuit et les yeux bandés sur le chantier. Le propriétaire de la maison reçoit 100 000 dollars, et un pourcentage sur le trafic, mais ne sait rien d'autre», explique-t-il.

Car le Hamas est lui aussi de retour sur la frontière, comme si rien ne s'était passé. Assis sur des chaises en plastique, ses militants barbus montent la garde à côté d'énormes bombes non explosées, déterrées, désamorcées, et empilées sous des bâches.

«D'ici un mois ou deux, tous les tunnels seront de nouveaux opérationnels», dit le Palestinien au bord de son puits. «Il y a une telle demande de marchandise, que rien n'empêchera jamais qu'ils soient recreusés. Mais le jour même où les Israéliens lèveront leur blocus, ils perdront toute raison d'être.

» Dans le secret des tunnels de Gaza
_________________
Blog sur la Shoah : http://souvenez-vous.skynetblogs.be/
Pour l`amour de Sion je ne me tairai point, Pour l`amour de Yeroushalaïm je ne prendrai point de repos, Jusqu`à ce que son salut paraisse, comme l`aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s`allume. 2 Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Esaïe 62 : 1
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Jan - 00:27 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Judaisme messianique dans la foi en Yeshoua Index du Forum -> Actualité -> Conflit avec Israël Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com